Skip to main content
Internet Archive's 25th Anniversary Logo

Full text of "Généalogie de la famille de Pierre Duguay, accompagnée de diverses notes historiques"

See other formats


C3) 



à^ 



* * 



CINQ GENEALOGIES 

Avec préface par 
M. BENJAMIN SULTE 



Comprenant 

Deux familles Duguay distinctes, 

puis les familles 

Marcouiller, Diamond et Bald. 



Accompagnées de Notes Historiques 
PAR 

Mgr L.-Eug. Duguay, Ptre, P. D, 

CURE DE SAINT-BARNABE 



DEUXIEME VOLUME 



LES TROIS-RIVIERES 

Imprimerie La Cie **Le Bien Public" 

1923 




C6) 
De 



^ 



\ihil obstat : 

r. Marchand, V. (i. 

Cennor 



fnipritnntur : 

t F ra nrisrns-Xaverhis, eijisr. Trljluuianensis 

rsajalllet 19:23) 



^ 




Mgr L.-Eug. Duguay. Ptre. P. D. 
CURÉ DE ST-BARNABÉ 



% 






PREFACE 



Dans les âmes bien nées surgit naturellement le désir de 
connaître le passé, qui est toujours mystérieux et par là-même 
attirant, tant qu'il ne nous a pas été révélé. Qu'il s'agisse de la 
famille ou de la paroisse c'est tout un à cet égard. Il semble que 
l'on puisse allonger notre existence en regardant en arrière de nous 
et c'est une noble pensée — je dirai plus: c'est un devoir pour qui- 
conque peut transformer ce sentiment en réalité sous la plume de 
Técrivain. Il doit d'abord être chercheur et c'est pourquoi le 
privilège n'est pas accordé atout le monde, mais heureux qui le 
possède s'il en fait bon usage. C'est du patriotisme bien entendu, 
parce qu'il commence chez-nous et qu'il est susceptible de s'é- 
tendre ailleurs. Sachons d'abord ce que nous avons été et nous 
comprendrons ce que nous sommes. Puisons des forces et des 
exemples dans le pa.ssé — le présent n'en ira que mieux. 

B. SULTE. 



AVIS AU LECTEUR 



Dans mon premier volume, à la deuxième page, traitant de la 
généalogie de mon ancêtre Pierre Duguay, je faisais mention de 
Jacques Duguay, envoyé par Louis XIV comme chirurgien Royal 
aux Trois-Rivières: mais je ne pouvais alors établir sûrement qu'il 
fût le père-fondateur de la famille Duguay de St-François du Lac. 
Je mentionnais quelques personnalités distinguées que cette fa- 
mille compte dans ses rangs. Aujourd'hui je suis heureux de pré- 
senter au public le résultat de mes recherches continuées, établis- 
sant exactement la descendance de Jacques Duguay ainsi que 
celle d'une autre famille Duguay établie dans la paroisse de 
Louiseville, Comté de Maskinongé, dont on retrouve plusieurs 
membres maintenant fixés à Terrebonne, Montréal et Hull, etc. 

Ces trois familles sont tout-à-fait distinctes les unes des 
autres. Il y en a une quatrième, fondée à la Baie des Chaleurs 
dès les commencements de la colonie, très nombreuse et très ré- 
pandue aujourd'hui un peu partout au Canada et aux Etats- 
Unis. Elle est originaire de la Gascogne. 

J'ajoute à cette présente publication la généalogie de trois 
autres familles importantes de ma paroisse de St-Barnabé: Celle 
des Marcouiller, Diamond, et Bald. 

Je remercie cordialement les confrères et autres personnes 
dont le concours m'a été bien précieux pour mener ce travail à 
bonne fin. 

Ls-EuG. Duguay, Ptre P. D. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 5 

Signes et abréviations '^ 

La méthode suivie est celle de Mgr Tanguay. 

Les noms de paroisse, de ville ou de village, mis en tête de 
chaque famille, indiquent le lieu où le mariage a été contracté, et 
la date où la famille a été fondée, (mais non le lieu où cette famille 
a vécu.) 

Voici les signes qui permettront au lecteur de suivre le déve- 
loppement de chaque famille. 

b. baptême ou baptisé. 

m. mariage. 

lo m. premier mariage. 

2o m. second mariage. 

s. sépulture. 

Les chiffres placés entre parenthèse, à côté des noms de lieu 
indiquent Tendroit où se sont faits les baptêmes, mariages et 
sépultures, et servent à en éviter la répétition. 

Les chiffres romains mis à droite du nom de famille indiquent 
la génération à laquelle appartient celui dont on va énumérer la 
progéniture. 

Ceux qui sont placés à gauche marquent la génération à la- 
quelle appartient son père. 

Les astériques(*) indiquent des renvois au bas de la page 
du texte. 

Enfin les noms entre parenthèse () sont ceux des père et 
mère de la personne dont le nom précède immédiatement. 



{*) Ceci est très important pour l'intelli^fence de l'ouvrage. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 

JACQUES DUGUAY 

1647-1727 



Si le lecteur remonte par la pensée à deux 
siècles et demi en arrière, il se plaira sans doute 
à voir se dérouler sous ses yeux les humbles 
notes dont est composée cette chronique et à 
suivre les événements en apparence très or- 
dinaires mais si importants qui marquaient 
la vie des personnes de ce temps reculé. 

B. SULTE, Chronique trifluvienne, 21ô. 



J'ai l'honneur de saluer M. le chirurgien de la garnison 
des Trois-Rivières. 

Et moi, de présenter mes hommages à Monsieur le gou- 
verneur de la place. 

Les interlocuteurs qui s'abordaient ainsi, étaient, le premier, 
Jacques Duguay né à Semur en Auxois, diocèse d'Autun, tout 
près de Paray-le-Monial. Il était fils de Michel Duguay, maître 
chirurgien juré et de Catherine Lebret. Il avait vingt -cinq ans. 
Le second était Monsieur Gaulthier de Varennes qui demeurait à 
l'extrémité d'un étroit sentier, au sommet d'une côte agreste, 
aujourd'hui au nord du boulevard Turcotte. 

Examinons le cadre dans lequel va se mouvoir le nouveau 
chirurgien. 

C'était en 1672. La terreur inspirée par les Iroquois, depuis 
1636 jusqu'à 1665, avait cessé, mais la petite colonie n'était guère 
augmentée. Un commencement de culture à Portneuf, Cham- 
plain, le Cap, était tout ce qui se voyait après Québec, et des 
Trois-Rivières à Montréal, on peut dire qu'il n'y avait aucun 
habitant. Le parfait isolement dans lequel se trouvait le groupe 
des trente maisons de la ville, âgée alors de trente-quatre ans, 






FAMILLE JACQUES DUGUAY 7 

s'impose à notre méditation. Sans doute ces trente ménages 
avaient assez d'occupations pour se distraire. Le tout ensemble 
formait un bon voisinage. Mais le reste du monde semblait ne 
pas exister pour ces personnes. Duguay, par exemple, qui venait 
d'un pays très animé devait bien se croire transporté dans une 
autre planète en se voyant si loin de tout mouvement, entouré de 
la forêt sans fin qui couvrait le territoire et recelait encore plus de 
bêtes à poil que de sauvages. 

Les familles vivaient de la culture du sol et dans la plupart 
des centres, il y avait un maçon, im charpentier-menuisier, un 
forgeron, un tisserand, un cordonnier, de sorte que, s'aidant les 
unes les autres, ces familles ne manquaient de rien. 

Nous nous imaginons peut-être que la privation des nouvelles 
répandait l'ennui dans ce milieu éloigné de Québec, surtout du- 
rant l'hiver. Détrompons-nous: même en France les nouvelles 
ne couraient ni les rues, ni les grandes routes. Règle générale 
dans les campagnes du royaume, on ne songeait point à cela. 
La différence entre le vieux pays et le Canada, c'était que les 
nouvelles lointaines arrivaient par les navires, en été, et que celles 
de Québec étaient connues aux Trois-Rivières tous les huit, douze 
ou quinze jours. Sous ce rapport la curiosité de nos ancêtres 
était bien endormie et peut-être que la nôtre est trop éveillée. 
Ni livre, ni gazette ne circulaient dans les campagnes. Rien des 
affaires politiques ne transpirait. Personne n'était appelé à 
s'instruire ou à se mêler de la chose publique. Que l'on juge du 
contra.ste avec nos mœurs du vingtième siècle. 

Tous avaient à leur porte la chasse et la i)êche en abondance, 
aussi le bois de chauffage, les matériaux de construction, et, pour 
ce qui est des matières de fer ou d'acier, ou aucun outil ordinaire, 
depuis les aiguilles u coudre jusqu'au godendard pour faire des 
planches et des madriers, le magasin des Cent-Associés pouvait 
les fournir à demande. 



» FAMILLE JACQUES DUGUAY 

Il est bon de considérer tous ces détails si l'on veut se faire 
une idée exacte de la situation des habitants de la petite ville — ■ 
car le notaire Ameau employait ce terme dans ses actes en 1670, 
et par la suite. 

La plupart des Trifluviens n'avaient pas été aussi bien par- 
tagés durant leur jeunesse en France; cela est certain, du moment 
où l'on examine quel genre d'existence menait le peuple de la 
campagne sous le régime qui régnait partout dans le royaume. 

A l'arrivée du chirurgien Duguay, Trois-Rivières comptait 
trente maisons disséminées sur les rues Notre-Dame, Saint-Pierre, 
Saint-Louis et Saint-Jean. Le fort était sur le Platon. Des ca- 
nons alignés protégeaient la place. Au bas, l'église paroissiale 
en bois datait de 1664. Les Jésuites quijusque-là avaient desservi 
la paroisse, venaient de céder leur ministère aux Récollets. 

Le nouveau venu, après avoir salué le gouverneur, continua 
ses visites. 

Il lia connaissance avec les Hertel, les Godefroy, les deux 
Le Neuf, Boucher, l'ex-gouverneur, Bécancour, Crevier et autres, 
*'qui se préoccupaient bien moins de leur bien-être personnel 
que de l'avenir de leurs enfants, et qui aujourd'hui pourraient 
retrouver leurs noms et ceux de leurs descendants parmi nos 
meilleurs souvenirs." (*) 

Au nombre des familles, alors les plus en vue se trouvait celle 
d'Urbain Beaudry dit Lamarche, marié à Madeleine Boucher, 
sœur de Pierre. 

Jacques Duguay remarqua sa fille Jeanne âgée de quinze ans. 
Il en fera bientôt sa femme. 

Le 20 novembre 1672, les parents et les bons amis de la famille 




(*) Suite, Chronique trifluvienne, p 215. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 9 

sont réunis. Le tabellion Ameau rédige le contrat de mariage. 
Pierre Boucher, sieur de Grosbois (**), oncle deîa fiancée est pré- 
sent ainsi que sa femme, Jeanne Crevier. Les autres témoins 
sont: Guillaume Beaudry dit des Buttes, armurier du Roi et or- 
fèvre, (♦♦*)son frère, Marie Boucher, veuve d'Etienne de Lafond, 
sa tante, Jacques Lefebvre et sa femme, Marie Beaudry, beau- 
frère et sœur aînée de la future épouse, Jean de Lafond, son cou- 
sin. De la part du chirurgien Duguay, se trouvent Jean du Plan- 
tier dit Rancour, soldat de la garnison, et Nicolas Petit dit la Prée 
ainsi que sa femme, Marie Pomponelle. La mère de Nicolas Pe- 
tit, Catherine Anceline, était de Duguay Daleray, en Aulnis; la 
mère de Marie Pomponelle venait également de Longère d*Aulnis. 

Ce fut une belle noce qui le lendemain, 21 novembre, fête de 
la Présentation de la sainte Vierge, se rendit à l'église située où 
se trouve aujourd'hui le monument du Sacré-cCœur. Le Père 
Claude Moireau, Récollet, curé des Trois-Rivières appela la bé- 
nédiction de Dieu sur les nouveaux époux. Le gouverneur Gaul- 
thier de Varennes servait de témoin à M. Jacques Duguay. 

Les voyages de noces étaient alors inconnus. Aussi, voyons- 
nous les jeunes mariés s'installer tout bonnement chez M. Urbain 
Beaudry, car il était convenu que le père payerait au jeune mé- 
nage la dot de sa fille, trois cents livres, par la pension d'une année. 

Leur première enfant, Madeleine, fut baptisée le 28 octobre 
1(>7.> et mariée le 14 novembre 1695 à Maurice Cardin. Pendant 
le dernier quart de siècle dix autres petits Duguay animeront la 
maison paternelle. Les uns s'allièrent aux Lemaistre, les autres 
aux Leclerc. I>e dernier, Claude, reçut le baptême le 24 novembre 
1700, deux jours après la sépulture de sa mère. 



(**) Le fief Grosbois fait partie de la paroisse de Ste-Anne d'Vamii- 
<-hiche. 

(***; Guillaume Beaudry grava en 1710 la pierre angulaire de 
l'église paroissiale. II signa: La escrit des buttes. 



10 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

Le 29 avril 1709, le chirurgien Duguay épousait Anne Baillar- 
geon. Il vécut treize ans avec cette seconde femme décédée le 
8 mars 1722. 

Le greffe d'Ameau a enregistré à la date du 21 février 1674, 
un acte de vente par Duguay fait alors en société avec Nicolas 
B arabe. 

Le 24 avril de la même année, il reçoit, en pur don, une mai- 
son et un morceau de terre, sur la rue Saint-Pierre. Le donateur 
est Pierre Couc dit la Fleur de Cognac, ancêtre des Montour. 

Le 22 juin 1678, il est procureur de Michel Le Neuf, écuier, 
sieur de la Vallière. 

L'hôpital des Trois-Rivières fut fondé en 1697, le chirurgien 
y donna ses soins, car les maladies contagieuses de 1700 firent 
bien des victimes. Il est tout probable qu'il assista le Frère Di- 
dace mort à cet Hôtel-Dieu, le 21 février 1699, en odeur de sain- 
teté, et dont le tombeau fut entouré de miracles. 

Bien que Jacques Duguay fût octogénaire à sa mort arrivée le 
13 mars 1727, il n'eut pas la consolation de voir à l'autel son petit- 
fils, Maurice Cardin, qui ne fut ordonné prêtre qu'en 1731. 

Les descendants de cet ancêtre sont nombreux. Puissent-' 
ils puiser dans les exemples de leur aïeul la noble p^sée de se faire 
les défenseurs de la tradition et de garder fidélité à la parole don- 
née, par ce dernier, en 1672, de rester, sur le sol canadien, catho- 
lique et français toujours. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 11 

Les Trois-Rivières (1) (21 nov. 1672) (*) 

I— DUGUAY JACQUES, bapt. en 1647, chirurgien, fils" de Michel 
et de Catherine Lebret, de Semur en Assoy, Evêché d'Au- 
tuns (1) le 13 mars 1727. 

BEAUDRY II DIT LAMARCHE JEANNE (de Urbain I et de Made- 
leine Boucher), de Gaspard I et de Nicole Lemoine). 

Issus:— M. -Madeleine, b. (1) le28 oct. 1675; m. (1) le 14 nov. 1695 
à Maurice Cardin (**)(de feu Noël I et de Jeanne Léonard,) 
b. (1) le 9 oct. 1670 (***) s. (1) le 9 oct. 1752. 

Catherine, b. (1) le 4 mars 1677; s. (1) le 22 déc. 1689. 

Jacques, b. (1 ) le 14 mars 1679; m. (1 ) le 8 nov. 1722 à Louise Lemaître 
(de Pierre II (****) et de Marie-Anne Chenaye (*****) s. (1) 
le 25 juillet 1736 (******). 

Marguerite, b. (1) le 13 sept. 1680; m. (1) le 4 nov. 1698 à Jacques 
Gaudet (de Nicolas II; menuisier, s. (1) dans l'église de Mont- 
réal (6) le 13 avril 1697, et de Marguerite Picard, b. 1646, 
fille de Léon, maître-peintre, et de Marie Hélin de Paris), 
s. (6j le 28 nov. 1730. 

François, b. (1) le 10 janvier 1683, s. (1) le 29 nov. 1703. 

Jean, b. (1; le 3 mars 1685. 

Jacques, baptisé le 3 mars 1687. 

Marie, b. (1) le 21 juillet 1689. s. (1) le 18 oct. 1706. 



(*) PUaient présents à ce mariage: M. de Varetines, gouverneur des 
Trois-Rivières, M. de Bccancour, M. Lefehvre et les parents de la fille. 
CJIaude Moireau Père Récollet, curé des Trois-Rivières. 

(**) Jusqu'en 1716 ce ménage demeurait aux Trois-Rivières. 

(***) Jeanne Léonard s'était ensuite remariée à Pierre Loiseau dit 
Franca'ur. 

(•••♦) Inhumé aux Trois-Rivières le l.S août 1711. 

(♦•♦♦♦) fille de Bertrand I et de M.- Madeleine Bélanger II, inhu- 
mée aux Trois-Rivières le 10 juillet 1733. 

(******) Il avait eu pour parrainson oncle Jacques Lefebvre seigneur 
dp la Bhjp fin Ffbvre. 



12 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

Jeanne, b. 1691; m. (6) le 17fév. 1715 à Jacques Cardinal, b. (6) le 23 
juillet 1685 (de Jacques II, s, à Détroit le 18 mai 1724, et de 
Louise Arrivée, fille de Jacques I et de Barbe Perrin) s. à Dé- 
troit le 10 juin 1778, 

Claire, b. (1) le 11 avril 1692, m. (1) le 7 janvier 1717 à Louis Lemaître 
(de Pierre II et de Marie- Anne Chenaye). 

Maurice, b. (1) le 21 juillet 1696; m. (l)le 2 janvier 172 7 à Madeleine 
Leclerc, b. (1) le 2 juillet 1697 (de Jean II, s. (1) le 5 déc. 1730 et 
de Marie-Claire Loiseau de Pierre I, s. (1) le 18 février 1747) 
s 

Claude, b. (1) le 24 nov. 1700 (*). 

2o. m. Trois-Rivières (24 avril 1709). 

BAILLARGEON ANNE (de Mathurin I, b. (1) lel7sept. 1651; s. (1) le 
8 mars 1722, né en 1626, fils de Thomas et de Marie Mignot 
d'Auberry en Angoumois et de Marie Métayer, née en 1636, 
fille de Etienne et de Jeanne Robineau de Longère en Poitou). 



Trois-Rivières (1) (8 nov. 1722). 

IL— DUGUAY JACQUES (de Jacques I et de Jeanne Beaudry, b. (1) 
le 14 mars 1679, s. (1) le 25 juillet 1736 dans l'église des Trois- 
Rivières). 

LEMAITRE LOUISE (de Pierre II et de Marie-Anne Chenaye II), 
b. (1) le 19 août 1695; s. (1) le 30 avril 1760. 

Issus:— Marie-Anne, b. (1) le 26 août et s. (1) le 20 déc. 1723. 



(*) Il a dû porter le nom de Charles 



FAMILLE JACQUES DUGUAY lo 

Pierre, b. (1) le 14 fév. 1725; lo m. (1) le27nov. 1752, à Marie-Anne 
Pinard dit Lauzière, (baptisée à St-Frs-du-Lac (2) le 8 
août 1724. veuve de Joseph Lemaître, et fille de Louis Pinard 
II et de Madeleine Renous), 2o m. (2) en mars 1791 à Josephte 
Crevier (de François et de Angélique Chateauvieu), s. (2) le 
26 fév. 1806. 

Joseph, b. (1) le 9 nov. et s. (1) le 27 déc. 1726. 

M.-Madeleine, b. (1) le 15 fév. 1728; S. (1) le 8 nov. 1747. 

Louis, b. (1) le 2 et s. H) le 13 nov. 1730. 

Louise-Marie-Antoinette, b. (1) le 19 mars 1735, m. (1) le 19 avril 
1751 à Claude Cécile, de Joseph Cécile (*). 



TROIS-RIVIERES (1) (5 janvier 1727) 

II— DUGUAY MAURICE (*) (de Jacques I et de Jeanne Beaudry) 
b. (1) le 2 juillet 1697, s. (1) le 29 avril 1777. 

LECLERC MADELEINE (de Jean II et de M.-Claire Loiseau II), 
b. (1) le 2 juillet 1697; s. (1) le 18 fév. 1747. 

Issus:— Jacques, b. (1) le 17 oct. 1727, m. (1) le8avril 1755 à Madeleine 
■Godefroy de St-Paul (de J.-Bte III et de Madeleine Lemaître). 

Joseph, b. (1) le 23 sept. 1729 (**). 

Jean, b. (1) le 5 juin 1731. 

Marie Josephte, b. (1) le 18 août 1733; m. (1) le7sept. 1761 à Chs 
Longval. b. (1) le 18août 1728, (fils de Michel III et de Char- 
lotte Godfroy.) 

Marie-Claire, b. ri) le 13 février 1736; s. (1) le 6 mai 1789. 

Jean-Baptiste, b. (1) le 17 mai 1739; m. (1) le 4 fév. 1771 à Marie 
Lottinville (de Pierre III et de feue Marie Anne Duclos.) 



(*) Tanguay, vol. II p. 590, II prend le nom <lc Duplessis. 
(**) Il pourrait être Maurice, marié à M. Jeanvier, s, le 28 mai 1834 
ftgé de 85 ans. 



14 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

TROIS-RIVIERES (1) (9 juin 1749) 

III— DUGUAY PIERRE (de Jacques II et de Louise Lemaître) b. (1) 
le 14 fév. 1725; s. (1) à St-Frs-du-Lac (2) le 26 fév. 1806. 

PINARD MARIE ANNE (*) (de Louis II et de Madeleine Renous), 
b. (1) le 8 août 1724, veuve de Joseph Lemaître. 

Issus:— Pierre, b. (1) le 3 janvier 1753; lom. (2; le 3 février 1777 à Thé- 
rèse Couturier dit Labonté (b. (2) le 21 mars 1756 fille de Pierre 
III et de Thérèse Pelletier); 2o m. à St-Michel d'Yamaska le 
27 janvier 1783 à Louise Brisebois (de Joseph et de Catherine 
Renous), s. (2) le 7 mars 1817. 

Agathe, b. (1) le 26 août 1754; s. (1) le 23 juillet 1755. 

Antoine, b. (1) le 31 mai 1756; s. (2; le 11 septembre 1761. 

Jacques, b (1) le 4 fév. 1758; m. sous le nom d'Antoine à St-Michel 
d'Yamaska le 28 janv. 1788 à Geneviève Josephte Brisebois, 
(de Joseph III et de Catherine-Thérèse Renous). 

M. -Madeleine, b. (1) le 11 janvier 1760, m. (2; en 1786 (**) à Louis 
Cartier (de Jean-Bte III), 2o m. (2) le 26 janvier 1801 à Augus- 
tin Rousseau (veuf, fils de J.-Bte et de Geneviève Bordeleau;, 
s. (2) le 31 janvier 1832. 

M.-Antoinette, b. (2) le 11 septembre 1861. 

M. -Angélique, b. (2) le 20 janvier 1764, m. (2) le 24nov. 1788 à Joseph- 
Antoine Crevier (***) (de Joseph, et de Marie- Anne Poulin), 
s. (2) le 19 oct. 1848. 



(*) Dit Lauzière. 

(**) un feuillet manque au registre. 

(***) Seigneur de St-François du Lac. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 15 

TROIS-RIVIERES (1) (9 avril 1755). 

III— DUGUAY JACQUES (*) de Maurice II et de Madeleine Le- 
clerc). b. (1) le 17 oct. 1727. 

GODEFROY DE ST-PAUL, MADELEINEFRANCOISE, b. (1) le 2 
mai 1729 (de J.-Bte III et de Madeleine Lemaître) 

Issus:— Madeleine, b. (1) le 14 août et s. (1) le 1er oct. 1755. 

Jacques, b. (1) le 30 aoÛt 1756. 

Marie-Joseph, b. (1) le 11 avril 1759; s. (1) le 30 déc. 1761. 

Antoine, b. (1) le 7 fév. 1761, m. (1) le 2fév. 1795 à Marguerite Buisson, 
(de Antoine et de feue Charlotte Delorme). 

Pierre-Joseph, b. (1; le 22 juin 1769. 



TROIS-RIVIERES (1) (4 fév. 1771). 

III— DUGUAY DUPLESSIS J.-BTE (**) (de Maurice II et de Ma- 
deleine Leclerc), b. (1) le 17 mai 1739 ; 

LOTTINVILLE MARIE (de Pierre III et de Marie-Anne Duclos). 

Issus:— Jean-Baptiste, b. (1) le 27 mars 1776; s (1) le 21 juillet 1777. 

Marie-Charlotte, b. (1; le 9 août 1778. 

Madeleine, b. (1) le 21 sept. 1780. 

Une fille née en 1782. 

Marie-Josephte, b. (l) le 19 août 1786. 

Marie-Julie, b. (1) le 21 avril 1789. 

Le sept novembre 1803 Jean-Baptiste Duguaydit Plessis et Du- 
plessis. vendait le site du marché à la ville des Trois- Rivières. 

Etaient parties à l'acte Ezékiel, Benjamin et Alexandre Hart, 
René Kimber, Malcolm Fraser et Amable Berthelot, écuier, d'une part. 



(*) Dit Duplessifl. 
(♦♦) Il était forgeron. 



16 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

prenant et acceptant, et d'autre part, Jean-Baptiste Diiguay et son épouse 
Marie Lemaître de Lottinville. 

La superficie vendue, à distraire du surplus du terrain du vendeur, 
était de 80 pieds de front sur le côté sud-ouest de la rue des Forges, au 
Nord-Ouest allant vers la rue Badeaux, sur une profondeur de 50 pieds. 

Tl était spécifié que ce terrain devait être employé en une place de 
marché, sans quoi la présente vente serait nulle. 

Le prix convenu était de 120 livres dans laquelle somme les acqué- 
reurs contribuenr chacun, savoir: Ezékiel Hart, 30 livres courant. René 
Kimber 20 livres; Benjamin et Alexandre Hart 30 livres, Malcolm Fra 
ser 15 livres; François Rieutord 10 livres, Amable Berthelot 13 livres et 
Benjamin Doucet 2 livres. 

Les vendeurs ont reçu comptant le quart des contributions des ac- 
quéreurs, la balance devant être payée sitôt que le règlement faisant le 
dit terrain pour une place de marché serait homologué par la cour du 
banc du Roi suivant la loi. 

La résidence et la forge de J.-Bte Duguay étaient situées au sud-est 
du marché, à la place actuelle de l'Hôtel St-Louis. 



TROIS-RIVIERES (1) (2 fév. 1795) 

IV.— DUGUAY DUPLESSIS ANTOINE (de Jacques III et de Ma- 
deleine Françoise Godefroy de St-Paul), b. (1) le 17 oct. 1727. 

BUISSON MARGUERITE (de Antoine et de feue Charlotte Dc- 
lorme). 

Issue. — Louise, b., le. .; m. (1) le 31 janvier 1831 à Etienne Olivier 
Duval (de Olivier et de Marie-Anne Pothier (Elle est dite 
aussi fille de Charles). 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 17 

ST-FRANCOIS DU LAC (2) (3 fév. 1777) 

IV.— DUGUAY PIERRE (de Pierre III et de Marie-Anne Pinard dit 
Lauzièrel, b. aux Trois- Rivières (1) le 3 janvier 1753, s. (2) 
le 7 mars 1817. 

COUTURIER DIT LABONTE THERESE (de Pierre III et de Thé- 
rèse Pelletier), b (2) le 21 mars 1756; s. avant 1783. 

Issus:— Pierre, b. (2) le 19 avril 1778; s (2) le 19 avril 1778. 
Marie-Anne, b. le (2) août 1779; s. (2) le 12 mars 1780. 

2o. m. St-Michel d'Yamaska (3) (27 janvier 1783). 
BRISEBOIS M.-LOUISE (de Joseph III et de Catherine Renous). 
Issus:— Louise, b. (2) le 20 fév. 1784; s. (2) le 27 janvier 1810. 
Pierre, b. (2) le 8 mai 1786. 

Il fit son cours d'étude au Collège, aujourd'hui Séminaire de Ni- 
colet, et fut ordonné prêtre le 9 mars 1816; vicaire à St-Hyacinthe; 
1819 curé de l'Isle aux Coudres; 1882 de la Malbaie; 1886 de Champlain 
décédé subitement, frappé d'apoplexie en entrant dans le presbytère, 
plus tard le vieil évêché de la ville des Trois- Rivières ( *), s. (1) dans l'Egli- 
se de Champlain le 12 décembre 1843, il était âgé de 57 ans et 7 mois. 

Antoine, b. (2) le 7 janvier 1787, s. (2) le 7 juillet 1787. 

Anne, b. (2) le 27 juin 1788; s. (2) le 12 août 1788. 

Joseph, b. (2) le 1er mai 1790; m. (2) le 20 fév. 1816 à Josephte Bazin 
(de Pierre et de Marie- Anne Hus dit Latraverse) s. à Ste-Gene- 
viève de Batiscan le 25 septembre 1868. 

Michel, b. (2) le 21 juillet 1791, m. (2) le6sept. 1819à Angèle Crevier 
(de Chs et de Catherine Despins), s 

Bénony, b. (2) le 17 juin 1792; s. (2) le 12 sept. 1792. 

Benony, b. (2) le 13 scpt. 1793; m. (2) le 10 fév. 1833 à Josephte Cou- 
turier dit Verville (de Antoine et de Françoise Cornelier)» 
8. (2) le 6 déc. 1852. 



(*) Cette bâtisse, vieille relique du temps des Français est comprise 
dans le Couvent, Maison Mère des Filles de Jésus en Canada. 



18 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

Louis, b. (2) le 26 oct. 1795; m. (2) le 18 fév. 1822 à Josephte Côté (d< 
Louis et de Josephte Allard). 

Henry, b. (2) le 5 mars 1797; s. (2) le 18 juin 1797, 



ST-MICHEL D'YAMASKA (3) (28 janvier 1788) 

IV.— DUGUAY ANTOINE (*) (de Pierre III et de Marie-Anne Pi- 
nard dit Lauzière), s. à St-Frs-du-Lac (2) le 16 janvier 1827. 

BRISEBOIS GENEVIEVE JOSEPHTE (de Joseph III et de Ca- 
therine Thérèse Renous— ), b. (3) le 17 juin 1758. 

Issus: — Antoine, b. (2) le 11 décembre 1788; m. à Louiseville, Co. Mas- 
kinongé, le 26 fév. 1816 à Marie Langlois (de feu Prisque et 
de Antoinette Lamy), s. à St-Georgoire (4) de Nicolet le 28 
juin 1871 âgé de 82 ans. 

Geneviève- Josephte, b. (2) le 7 sept. 1792; m. à la Malbaie, (5) comté 
Charlevoix, le 19 sept. 1825 à Alexis Tremblay (de Alexis 
et de Félicité Gagnon, de ITsle aux Coudres), s. (5) le 16 mai 1849 

Pierre, b. (2) le 21 juillet 1794; s. (2) le 26 mai 1802. 

Jacques, b. (2) le 28 oct, 1795; s. (2) le 24 nov. 1795. 

Joseph, b. (2) le 20 juillet 1797; m. à Louiseville le 22 fév. 1819 à Ma- 
deleine Langlois (de Prisque et de Antoinette Lamy). 

Henry, b. (2) le 11 oct, 1798; s. (2) le 9 nov, 1798. 

François-Olivier, b. (2) le 8 janvier 1801; m, (2) le 21 mai 1822 à Marie- 
Anne Couturier dit Verville (de Michel et de Angélique Potvin), 



(*) II a dû avoir été baptisé sous le nom de Jacques le 4 fév. 1758, 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 19 

LOUISEVILLE (26 fév. 1816) 

V.— DUGUAY ANTOINE (de Antoine IV et de feue Josephte Brise- 
bois), b. à St-Frs-du-Lac (2), le 11 déc. 1788, s. à St-Grégoire 
de Nicolet le 28 juin 1871. 

LANGLOIS MARIE (de Prisque et de Antoinette Lamy), s. avant 1844. 

Issus:— Léonard, b. (2.) le 7 janvier 1818; s. (2) le 18 janvier 1818. 

Marie-Caroline, b. (2) le 28 juin 1819; s. (2) le 22 août 1819. 

Marie-Olive, b. (2) le 26 mars 1821; m. (2) le 6 fév. 1844 à Cyrille Ma- 
zurette (de Frs et de Marguerite Bourke de la Baie du Febvre). 

Laurent-Sigismond, b. (2) le 2 janvier 1823; lo m. (2) le 11 février 
1850 à Marie Plourde (de Augustin et de feue Marie Vallée); 
2o m. à St-Grégoire (4) à Marguerite Ricard (Vve de Moïse 
Bourgeois), le 27 avril 1870; s. (4) le 13 juin 1879. 

George, b. (2^ le 25 octobre 1824,; s. (2) le 8 nov. 1824. 

Guillaume-Antoine, b. (2) le 30 déc. 1825. 

Marie-Anne, b. (2) le 24 avril 1828; s. (2) le 25 juillet 1828. 

Léonard, b. (2) le 22 fév. 1830; m. à la Baie du Febvre le 14 janvier 
1855 à Eulalie Beaulieu (*). (de Paul et de Marie Gaudreau) 

Prisque, b. (2) le 27 juin 1831; s. (2) le 6 juillet 1831. 

Marie-Eloise, b . . . . , m. (2) le 17 octobre 1848 à Frs Niquet (veuf de 
Thérèse Jeannel.) 



(*) L'époux est dit de St-Grcgoire <lc .\icolet. 



20 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

ST-FRS-DU-LAC (2) (21 mai 1822) 

V.— DUGUAY OLIVIER (de Antoine IV et de Geneviève-Josephte 
Brisebois), b. (2) le 8 janvier 1801; s. à St-Grégoire de Nicolet 
le 28 juin 1871. 

COUTURIER DIT VERVILLE MARIE-ANNE (de Michel et de 
Angélique Potvin). 

Issus:— Olivier, b. (2) le 1er avril 1823; m. (2) le 27 fév. 1843 à Marie- 
Rosaire Caron (de Ambroise et de Josephte Prisque dit Lan- 

glois), s. (2) le 4 déc. 1896. 

M. -Olive, b. (2) le 8 février 1824; s. (2) le 2 mars 1824. 

Suzanne, b. (2) le 10 avril 1826,; s. (2) le 5 oct. 1826. 

Cajetan, b. (2) le 7 août 1827; s. (2) le 25 août 1827. 

Sophie, b. (2) le 10 juillet 1828; s. (2) le 23 juillet 1828. 

Léonard, b. (2) le 25 avril 1830. 

Rose, b. (2) le 23 avril 1831; s. (2) le 6 juillet 1831. 

Justine, b. (2) le 14 mai 1832; s. (2) le 14 déc. 1832. 

Josephte, b. (2) le 12 mai 1833. 

Bruno, b. (2) le 28 juin 1834; s. (2) le 24 août 1835. 

Guillaume, b. (2) le 5 août 1835; s. (2) le 24 août 1835. 

Ferdinand, b. (2) le 19 mars 1837; s. (2) le 5 mai 1837. 

Philomène, b. (2) le 5 janvier 1839 m. (2) probablement mariée sous le 
nom de Marie- Anne le 17 janvier 1859 à Théodore Ches- 
nevert (veuf de Emélie Joyal). 

Olive, b. . . ., m. (2) le 11 fév. 1850 à Thomas Chesnevert (de feu Ni- 
colas et de Ursule Lamirande). 



FAMILLE JACQUES DUGUAY ^21 

ST-FRS-DU-LAC (2) (20 fév. 1816) 

V.— DUGUAY JOSEPH (de Pierre IV et de Marie-Louise Brisebois), 
b (2^ le 1er mai 1790, s. à Ste-Geneviève de Batiscan le 25 
sept. 1868. (*) 

BAZIN JOSEPHTE (de Pierre et de Marie- Anne Hus), s. avant 1848. 

Issus: — Marie-Louise, b. (2) le 4 janvier 1817; m. à la Malbaie (5) 
à Thomas Bouchard (de Jacques Bouchard et de Catherine 
Baret). 

Marie-Anne, b. (2) le 7 janvier 1819; m. le 29 sept. 1846 à Ste-Gene- 
viève (4) de Batiscan à Robert Trudel, écuyer-notaire; s. (A) le 
29 janvier 1898. 

Après la nomination de son frère le Révd M. Pierre Duguay à la 
Cure de la paroisse de Champlain. Joseph Duguay vint s'établir sur une 
terre en cette paroisse. Il avait de l'instruction. Lors de son mariage il 
était à St-François-du-Lac. A Champlain, il signe comme 
cultivateur au mariage de sa fille Marguerite, dite alors fille de feue Jo- 
sephte Bazin, le 10 août 1846. 

Un mois et demi après, le 29 septembre, dans l'église de Sainte- 
Geneviève de Batiscan, il assistait au mariage de sa fille Marie-Anne 
qui épousait le notaire Robert Trudel, résidant et pratiquant en cette 
paroisse. Il fit alors sa résidence chez h notaire, son gendre, où il décé- 
da le 25 septembre 1868. Son frère, le Curé de Champlain était dé- 
cédé en 1843. 

M. Robert Trudel avait fait un brillant cours d'étude au Séminaire 
de Nicolet, et avait été reçu notaire en 1841. 

C'est alors que commença pour lui une carrière tout-à-fait impor- 
tante dans son Comté de Champlain et qu'il put rendre d'immenses 
services à sa paroisse dont il occupa toutes les charges. 

Pendant sa carrière de notaire qui dura depuis 1841 jusqu'en 1885, 
il jouit de la confiance publique. Au cours de presque toute cette pé- 



(*; 11 est le bisaïeul du Révd M. Emile Trudel, directeur du grand 
Séminaire des Trois- Rivières. 



22 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

riode, il fut secrétaire du Conseil de sa paroisse, Secrétaire du Conseil 
du Comté, secrétaire de la Société d'Agriculture du même comté de 
Champlain et à la fin de sa carrière, président de la Chambre des No- 
taires. Comme Procureur de la Fabrique, il apporta à son curé un con- 
cours des plus précieux dans les œuvres paroissiales. 

Lors de la chute du gouvernement Jolys, il fut élu par acclamation 
pour représenter le Comté de Champlain au Parlement Provincial. 

Pendant sa carrière parlementaire, on vit les deux plus grandes ba- 
tailles politiques de cette époque: 

lo — La vente du chemin de fer du Nord (*), qu'il combattit. 
Cette question passionna grandement les esprits parmi le peuple et fit 
mordre la poussière à plusieurs députés qui approuvèrent cette mesure. 

2o — La motion Garneau au sujet de Riel et de sa condamnation 
à mort. 

Il était encore député du Comté de Champlain lorsque la maladie 
et la mort vinrent l'atteindre et l'enlever à sa famille en 1885. 

Il était le père de Tancrède Trudel, notaire qui continua les tra- 
ditions de famille à Sainte-Geneviève de Batiscan. et du Dr Henri 
Trudel de St-Grégoire de Nicolet. (**) 

Joseph, .b à St-Frs-du-Lac (2) le 10 nov. 1821 ; m. aux Trois-Rivières (1) 
le 8 fév. 1847 à Adélaïde Jourdain (de feu Michel et de Elisa- 
beth Rouleau, s. (1) le 23 oct. 1849. 
Il fit une partie de son cours d'étude au Séminaire de Nicolet, et 
s'établit aux Trois-Rivières comme négociant. 

Il mourut sans laisser d'héritier en ligne directe. 
Joseph b. (2) le 10 nov. 1821; m. aux Trois-Rjvières (1) le 8 fév. 1847 
à Adélaïde Jourdain, (de feu Michel Jourdain et de Elisabeth 
Rocheleau) s. (1) le 23 oct. 1869. 

Marguerite, b. (2) le 12 nov. 1824; m. à Champlain le 10 août 1846 à 
Ulric Trudel, menuisier (de Prisque, forgeron de Champlain et de 
Marie L'Heureux). 



(*) On appelait ainsi la partie du Pacifique Canadien qui s'étend 
de Québec à Montréal. 

(**) Il est aussi l'aïeul de M. l'abbé Emile Trudel, directeur du 
grand Séminaire des Trois-Rivières. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 5^3 

LOUISEVILLE (26 févirer 1816) 

V.— DUGUAY JOSEPH (de Antoine IV et de Geneviève-Josephte Bri- 
sebois), b. à St-Frs-du-Lac (2) le 20 juillet 1797; s. (2) le 17 
août 1879 (84 ans). 

LANGLOIS MADELEINE (de feu Prisque et de Antoinette Lamy). 
Issus:— Joseph, b. (2) le6mars 1820; s. (2) le22 fév. 1860. sous le nom 

d'Amédée. 
Georges Léonard, b. (2) le 21 janvier 1821; m. à la Malbaie (5), le 28 

nov. 1843 à Louise Bouchard (de Jean et de Thècle Leclerc 

de la Malbaie), s. (5) le 23 juin 1892. 
Norbert, b. (2) le 6 janvier 1823; s. (2) le 3 août 1823. 
Attalie, b. (2) le 6 juin 1824; s. (2) le 10 oct. 1824; 

2o. m. à St-Frs-du-Lac (2) )25 oct. 1825). 
COURCHESNE SUZANNE (de J.-Bte et de Antoinette Provost.) 

Issus:— Marie, b. (2) le 24 oct. 1826; m. (2) le 2 février 1847 à Joseph 
Cartier, (de J.-Bte et de M.-Anne Dugas) : s. (2) le 14 sept. 1889. 

Emélie, b. (2) le 11 déc. 1828; m. (2) le 17 fév. 1852 à Frs Desmarais, 
(de Jos. et de Agathe Couturier); s. (2) le 23 février 1905 
(76 ans). 

Flavie, b. (2) le 16 oct. 1830; m. (2jle 8 janvier 1861 à Séverin Desma- 
marais (de feu Jos. et de Marguerite Crevier), s. (2) le 24 déc. 
1902. 

Moïse, b. (2) le 7 août 1832; m. (2) le 8 janvier 1861 à Mélanie Chap- 
deleine (de Chs et de Josephte Lavallée); 2o. m (2) le 14 jan- 
vier 1869 à Flore Lachapelle (de J.-Bte et de Alphonsine Coutu- 
rier), s. (2) le 22 déc. 1906. 

Lucie, b. (2) le 24 sept. 1835; m. (2) le 11 janvier 1859 à Jos. Abraham 
Desmarais (de feu Jos. et de Agathe Couturier). 

Monique, b. (2) le 2 juin 1837; m. (2) le 21 janvier 1862 à Chs Chapdelei 
ne (de Bénony et de feue Marie Martin;», s. (2) le 13 déc 
1896 (62 ans). 

Anonyme, b. (2) et s (2) le 21 sept. 1840. 

Léocadie, b. (2) le 21 nov. 1841; m. (2) le 7 janvier 1867 à Jos. Crevier 
(de Henri et de Marie-Anne Cartier). 



24 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

ST-FRS-DU-LAC (2) (6 sept. 1819) 

V.— DUGUAY MICHEL (de Pierre IV et de Marie-Louise Brisebois); 
b. (2) le 21 juillet 1791. 

CREVIER ANGELE, (de Chs et de Catherine Despins). 

Issus:— M. -Caroline, b. (2) le 5 mars 1820. 

Pierre, b. (2) le 21 avril 1822. 

Anonyme, b. (2) et S. (2) le 15 avril 1823. 

Marie-Anne, b. (2) le 19 mai 1824; s. (2) le 21 mai 1824. 

Emilie, b. (2) le 28 fév. 1826; m. (2) le 18 fév. 1846 à William Lemaire 
(de J.-Bte et de Elisabeth Smith). 

Ls-William, b. (2) le 19 sept. 1827; ?. (2) le 26 juillet 1828. 

Ls- William, b. (2) le 28 juin 1829; s. (2) le 3 août 1829. 

Adélaïde, b. (2) le 7 nov. 1830. 

Ovile-Clarice, b. (2) le 10 avril 1832; s. (2) le 13 août 1832. 

Georges, b. (2) le 19 oct. 1833. 

Mathilde, b. (2) le 18 avril 1835. 



ST-FRS-DU-LAC (2) (18 fév. 1822) 

V.— DUGUAY LOUIS (de Pierre IV et de Louise Brisebois) 
b. (2) le 26 oct. 1795. 

COTE JOSEPHTE (de Louis et de Josephte Allard). 

Issus:— Louis, b. (2) le 27 déc. 1822; s. (2) le 18 déc. 1829. 

Marie-Olive, b. (2) le 26 mars 1824; s. (2) le 5 janv. 1849. 

Léonard, b. (2) le 26 sept. 1825; m. (2) le 25 janvier 1853 à Marguerite 
Bibaud (de Jacques et de Geneviève Chapdeleine) ; s. (2) le 
27 sept. 1886(61 ans). 

Marie, b. 1826; m. (2) le 21 janv. 1851 à Pierre Daneau (de Pierre et de 
Marguerite Senneville); s. à Suncook, N. H. Etats-Unis. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 25 

Alexis, b. (2) le 3 mai 1827: m. (2) sous le nom d'Alexandre le 9 fév. 1858 
à Marie Théroux (de J. Bi.e et de Geneviève Laplante). 

Clothilde, b. (2) le 14 nov. 1828; m. à St-Stanislas de Batiscan à J.-Bte 
Bordeleau. 

Emélie, b. (2) le 24 nov. 1832; m. à Elisée Béliveau; s. à North-Adams, 
Mass., Etats-Unis. 

Louis, b. (2) le 11 août 1834; m.à Manchester en 1853, à Héloîse Cahia 
(de Jos- et de Elisabeth Houle) par le Révd McDonald; s. le 
16 mai 1866 à Québec où il était allé en voyage d'affaires. 

Joseph, b (2) le 11 sept. 1836; s. (2) le 26 sept. 1836. 
Moïse, b. (2) le 2 fév. 1838; m. à Odile Bouchard; s.(2)le 14 sept. 1889. 
Joseph-Alfred, b. (2) le 31 juillet 1840; s. (2) le 26 juillet 1841. 
Jos.-Alfred, b. (2) le 2 déc. 1842; lo. m. à Marie Tétreault en 1865. 
2o. m. en 1867 à Esther Adam. 

Elvine, b. (2) le 15 oct. 1844; m. à Olivier Bélair en 1870. 

Olive, b. (2) le 18 mai 1849; lo.m. en 1877 à Edmond Hébert; 2o m; 
en 1895 à François Chartier. 



ST-FRS-DU-LAC (2) (10 fév. 1823) 

V.— DUGUAY BENONY (de Pierre IV et de Louise Brisebois); b. (2) 
le 13 sept. 1793; s. (2) le 2 déc. 1852. 

COUTURIER DIT VERVILLE JOSEPHTE (de Antoine et de Gene- 
viève Cornelier); s. (2) le 28 août 1867. 

Issus:— Pierre-Alexandre, b. (2) le 29 OCt. 1823. 

Mari«-Anne alias Nathalie, b. (2) le 20 février 1825; m. (2) le 11 fév. 
1850 à Bénony Chapdeleine (de Jos. et de feue Marie Bibaud;; 
8. (2) le 27 janvier 1885. 

Bénony, b. (2) ]e27 nov. 1826; m. (2) le 11 fév. 1850 à Félicité Chapde- 
leine (de Jos. et de feue Marie Bibaud); s. . . . âgé de 60 ans. 



^6 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

Mathilde, b. (2) le 16 fév. 1828; s. (2) le 15 oct. 1901 (73 ans). 

Marie, b. (2) le 23 mars 1830. 

M.-Aurélie, b. (2) h 16 nov. 1831; m. (2) le 5 oct. 1858 à Flavien Chap- 
deleine (de Chs et de Josephte Léveillé). 

Josephte-Elmire, b. (2) le 5 nov. 1833. 



TROIS-RIVIERES (1) (8 février 1847) 

VI.— DUGUAY JOSEPH (de Jos. V et de M.-Josephte Bazin); b. 
à St-Frs-du-Lac le 10 nov. 1821; s. (1) le 23 oct. 1869. 

JOURDAIN ADELAÏDE (de Michel et de Elisabeth Rocheleau— ). 

Sans enfant. 



ST-FRS-DU-LAC (2) (11 fév. 1850) 

VI.— DUGUAY SIGISMOND (de Antoine V et de Marie Langlois); 

b. (2) le 2 janvier 1823. s. à St-Grégoire (4) de Nicolet le 13 

juin 1879. 
PLOURDE MARIE (de Augustin et de Marie Vallée); s. (4) le 18 avril 

1869 (47 ans). 

Issus: — Marie-Jessé, b. (2) le 8 mai 1851. 

Camille, b. (2) le 28 avril 1852. 

Emilda, b. (2) le 12 août 1853; m. (4) le 8 janvier 1875 à Azade Béliveau 
(de Jos. et de Mathilde Hébert). 

Guillaume, b. (4) le 12 avril 1855. 

Marie-Léontia, b. (4) le 21 déc. 1856; m. (4) le 8 janvier 1878 à Edouard 
Bélanger (de Pierre et de Adélaïde Drolet de St-Wenceslas). 

Jessé-Eugénie, b. (4) le 29 mai 1858. 

Marie-Honorine, b. (4) le 4 juillet 1860; s. (4) le 10 août 1861. 

Marie-Honorine, b. (4) le 23 août 1861; m. (4) le 21 fév. 1882 à Simon 
Bayeur (de Godefroy et de Sophie Coutu). 

2o. m. (4) le 26 avril 1870. 
RICARD MARGUERITE, Vve de Moïse Bourgeois. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY !27 

LA BAIE DU FEBVRE (14 janv. 1855) 

VI.— DUGUAY LEONARD (*) (de Antoine V et de Marie Langlois) ; 
b. à St-Frs-du-Lac (2) le 22 fév. 1830; s. à St-Maurice (4) le 
29 juin 1915- 

BEAULIEU EULALIE (de feu Paul et de Marie Gaudreau). 

Issus: — M.-Eulalie-Hermine, b. aux Trois- Rivières (1) le 8 juin 1856; 
m. à l'église du S.-Cœur de Montréal le 6 juin 1876 à Léopold 
alias Napoléon Poliquin (de Pierre et de Olive Lamprondit 
Lacharité). 

Marie-Olida, b (1) le 21 fév. 1858; s (1) le 27 avril 1858. 

M.-Eveline, b (1) le 21 avril 1859; m. à Montréal à Chs Ethier vers 
1881. 

Chs-Maurice-Léonard, b. (l)le 1er mai 1861 (**); lo. m. (1) le 8 fév. 
1892 à M.-Hélène-Eva Rocheleau (d'Edmond et de Hélène 
Olivier); 2o. m. à Catherine Dumbar New-York, en 1904. 

William-Ls-Sévère, b. (1) le 21 mai 1863; m. le 24 juin 1887 à New- 
York à Agnès Abbott (de William et de Agnès Desfossés); s. 
à St-Maurice le 18 sept. 1897. 

M.-Olida, b. (1) le 17 janv. 1866; m. à Montréal en 1886 à Georges 
Tremblay; s. à Metuchen N. Y. Etats-Unis, le 2 nov, 1920. 

M. -Jeanne-Joséphine, b. (l)le 17 sept. 1868; m. à New- York, à E.-P. 
McDovell; s. à New- York en 1922. 

M.-Eulalie, b. (1; le 1er oct. 1870; m. à St-Maurice le 15 juillet 1899 
à Lucien Caron (de Jos.) 

Léonard-Guillaume-Henry, b. (1) le 15 janv. 1873; S. (1) le 27 janv. 
1873. 



(*) II a été longtemps gardien du cimetière aux Trois-Ilivières. 

(•*) Pharmacien à New- York et aux Trois-Ilivières actuellement rési- 
dent à New- York, Etats-Unis- 



28 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

2o. m. Trois-Rivières, 5 juin 1874. 

LEMAY PHILOMENE (de Michelet de Marie-Lefebvre Boulanger). 

Joseph-Xavier (*), b. à Montréal à l'église du S. -Cœur le 27 sept. 
1875 (célibataire.) 

George-Léonard, b. (4) le 26 mai 1878; m. à Yonher, N.-Y. Etats- 
Unis, le 31 janv. 1910, à Anny Handee (de Johnny etdeMarg 
Curtis) née en Irlande dans Belfast en 1887. 



ST-FRS-DU-LAC (2) (27 fév. 1843) 

VI.— DUGUAY OLIVIER (de Olivier V et de M.-Anne Couturier); 
b. (2) le 12 avril 1823; s. (2) le 4 déc. 1896 (73 ans). 

CARON M. -ROSAIRE (de Ambroise et de Josephte Prisque dit Lan- 
glois); sép. avant 1896. 

Issus: — Marie-Laurence, b. (2) le 3 déc. 1843: Religieuse des Sœurs 
Grises de la Croix d'Ottawa, décédé à Ottawa, le 30 nov. 1887, 
étant supérieure générale. (Voir la notice ci-après). 

M.-Georgianna, b. (2) le 12 janvier 1846: m. (2) le 15 janvier 1867 à 
Louis Crevier (de Louis et de Thérèse Cartier). 

M.-Emélie-Alma, b. (2) le25juin 1848; m. (2) le 19 juillet 1869 à Luc 
Smith (de Denis et de Julie Salois). 

Jessé, b. (2) le 3 juillet 1850; m. (2) le 6 fév. 1868 à Gédéon Durand 
(d'Edmond et de Euphonie Duhaime). 

Jos.-Daria ou Darila (**), b.(2) le 26 janvier 1853; m. à Amanda Gré- 
goire, le 8 janvier 1880, à St-Ours Cté Richelieu. 

Marie-Emélie, b. (2) le 11 déc. 1855; m. (2) le 5 août 1878, à Ferdinand 
Durand (d'Edmond et de Euphonie Duhaime). (***) 



(*) Comptable 

(**) Il s'est marié sous le nom de Darila. 

(***) Il réside à Adam, Mass., E.-U. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY ^29 

NOTICE BIOGRAPHIQUE SUR LA REVERENDE MERE 
LAURENCE DUGUAY 



Quatrième Supérieure Générale de la Congrégation des Soeurs 
Grises de la Croix, Ottawa, Ont. 

Marie Laurence Duguay naquit à St-Franrois du Lac, le 3 décem- 
bre 1843. Jeune encore, on la confia aux soins dévoués et maternels 
d'une de s^s tantes, la vénérée Mère Caron. une des fondatrices de la 
Communauté des Sœurs de la Providence, amie intime de notre regret- 
tée Mère Bruyère. 

A l'âge de onze ans, elle fut placée à notre pensionnat d'Ottawa, 
et. le 17 juillet 1860, elle entra au noviciat de notre congrégation. 

Jeune et fervente postulante, après la première année de proba- 
tion, elle prit le St-Habit. le 24 septembre 1861. Pendant la retraite 
préparatoire à sa vêture, elle fut atteinte d'une maladie dont elle faillit 
être victime. Le matin de la prise d'habit, elle put difficilement atten- 
dre jusqu'à la fin de la cérémonie, et dans l'après-midi, elle dut prendre 
le lit. Le mal fit des progrès si rapides, qu'en peu de jours, notre chère 
novice fut réduite à l'extrémité; elle reçut les derniers sacrements, et mê- 
me on récita auprès d'elle les prières des agonisants. Sa Grandeur Mgr 
Guigues, jugeant son état désespéré, voulut lui donner la consolation de 
prononcer ses vœux avant de mourir, ce à quoi le conseil de la congré- 
gation acquiesça volontiers. 

Notre chère sœur Duguay fit profession 13 jours après sa prise 
d'habit. Le bon Dieu qui avait des desseins impénétrables sur cette 
âme, ne voulut pas qu'elle conquît si vite la palme de la victoire. Il 
la réservait pour d'autres immolations. Mais il fit en sorte que sa gué- 
rison lui- apportât une grande consolation. 

Notre bien-aimée Mère Bruyère était alors en France; avant son 
départ, à la fin d'août, cette bonne mère avait fait la défense qu'aucune 
sœur ne mourût F>endant son absence. Après que notre chère novice 
eut prononcé ses vœux, on lui rappela la recommandation de Mère 
Bruyère, et le Seigneur permit qu'elle s'y conformât, puisque la santé 
lui fut rendue. 



30 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

L'année suivante, 2 octobre, Sr Duguay renouvela sa profession 
publiquement. Au mois de septembre, 1863, elle fut envoyée à notre 
maison de Buffalo où elle sut mettre à profit les aptitudes dont elle était 
douée. Après quelques années, Sœur Duguay fut transférée à Platts- 
burgh. Pendant les 12 années qu'elle y séjourna, on vit se développer en 
elle ses qualités précieuses qui en firent un appui pour l'autorité et un 
modèle pour ses sœurs. Son caractère égal, sa conduite douce et ferme, 
sa droiture et son impartialité lui donnaient un admirable ascendant sur 
les cœurs des enfants; aussi son souvenir vit-il à jamais dans la mémoire 
des anciennes élèves du couvent d'Youville. 

Elle fut nommée économe au couvent de N.-D. des Victoires à 
Ogdensburg et deux ans plus tard, Supérieure locale de cette maison, 
où elle s'est multipliée pour le bien et la prospérité du pensionnat. 

Aux élections générales de 1876, Sr Marie du Sacré-Cœur fut élue 
Supérieure Générale. Elle qui connaissait si bien le mérite et les ver- 
tus de Sr Duguay, ne sut mieux faire que de la nommer Supérieure loca- 
le au couvent d'Youville. 

La mort prématurée de Mère Marie du Sacré-Cœur (15 janvier 
1879) occasionna le rappel de Sr Duguay, au grand regret des Sœurs 
et des élèves de Plattsburgh. Elle fut alors nommée Maîtresse des No- 
vices. Dans ce poste de confiance, son mérite brilla d'un nouvel éclat; 
sa charité généreuse, ardente lui conquit l'admiration des âmes qu'elle 
dirigeait dans les voies de Dieu. 

Un jour, une novice vint lui faire part d'une grosse peine. Pauvre, 
sans ressources, elle n'avait que sa personne à offrir à la Communauté, 
tandis que sa compagne, celle qui devait monter à l'autel à ses côtés, 
était largement pourvue des biens de la fortune: dot, trousseau, ca- 
deaux, elle donnait tout cela en se donnant elle-même. "Oh! qu'elle 
est heureuse, ma Mère!" dit la petite novice en soupirant. "Je vous 
comprends, mon enfant, mais Dieu veut votre cœur; vous le lui donnez 
sans partage, soyez en paix." 

Le jour de la profession religieuse, les deux novices, côte-à-côte, 
s'immolèrent avec bonheur, mais l'on remarqua que toutes deux por- 
taient des vêtements exactement semblables. Il en était de même de 
leur trousseau. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 31 

Mère Duguay avait voulu donner à l'âme délicate et pauvre de 
cette chère enfant, cette conviction si douce: "Je suis aussi chère à 
Dieu et à ma Communauté, malgré ma pauvreté, que la sœur aux dons 
multiples et généreux." Cette maternelle attention ne pouvait être 
inspirée que par un grand et noble cœur. 

Au chapitre de 1884, Sr Duguay fut élus Supérieure Générale de la 
Congrégation. Ce fut, pour elle, un coup de foudre! 

Pendant les quelques années de son administration, notre regrettée 
Mère donna des preuves d'une grande prudence et d'une rare discrétion. 
On admirait surtout son esprit de prière, son union constante avec Dieu. 
Partout et toujours, elle fut un vrai modèle de régularité, d'ordre, de 
charité, de dévouement et d'humilité profonde. 

La chère et regrettée Mère semblait promettre une longue carrière: 
cependant une maladie de cœur qui la minait depuis près de deux ans 

causa soudain de vives inquiétudes Le 28 novembre 1887, notre 

chère Mère fut prise d'une grande faiblesse et d'une oppression très 
violente. 

Le médecin, ne réalisant pas l'état de notre bien-aimée malade, 
disait nos craintes vaines et prétendait qu'un peu de solitude et de repos 
la remettrait. Le lendemain, son état s'aggrava; on lui fit administrer 
les derniers sacrements qu'elle reçut avec la plus grande tranquillité 
d'âme. Agenouillées auprès de leur Mère mourante, ses filles éprou- 
vaient d'indicibles angoisses. 

Pour la troisième fois, elles allaient être orphelines! Que de prières 
montèrent vers le ciel pour cette Mère bien-aimée!. . . . 

Le 30 novembre au matin, tout espoir s'évanouissait et vers 11 K h. 
hélas! la mort accomplissait son œuvre. C'était en la fête de St- André, 
et, avec cet amant de la Croix, cette Mère bien-aimée embrassait le bois 
glorieux où s'achevait son martyre de fidèle et sainte religieuse. Elle 
était âgée de 43 ans, 4 mois et 14 jours. 

Soeur H. 



3î2 lAMILLE JACQUES DUGUAY 

LA MALBAIE (5) (28 nov. 1843) 

VI.— DUGUAY GEORGE-LEONARD (de Jos. V et de Madeleine 
Langlois); b. à St-Frs-du-Lac (2) le 21 janvier 1821; s. (5) le 

23 juin 1892. 

BOUCHARD LOUISE (de Jean et de Thècle Leclerc); b. (5) . . . . ; 
s. (5) le 27 déc. 1877. 

Issus:— Emélie-Elisa, b. (5) le 2 oct. 1844; m. (5) le 21 janvier 1868 
à Jean Rochette (de Olivier et de Marie Langevin) ; s. à Chi- 
coutimi en 1881. 

Joseph, b. à St-Irénée, Co. Charlevoix (6) le 27 nov. 1847; m. (5) le 

24 fév. 1872 à Rose de Lima St-Pierre (de Johnny et de Eme- 
rentienne Miville dit Deschesnes); s. à St-Méthode, Lac St- 
Jean, le 25 mai 1920. 

Ephrem, b. (6) le 6 janvier 1849; m. (5) le 24 fév. 1879 à Marie Bouchard 
(de Thomas et de Louise Duguay); s. à Québec en 1919. 

Elmire, b. (5) le 18 mars 1850; m. (5) le 28 janv. 1873 à Jean Lajoie 
(d'Abraham et de Elisabeth Tremblay.) 

Marie-Anne, b. (5) lier mai 1853; s. le 3 août 1909, à l'Hôtel-Dieu de 
Chicoutimi. 

Octave, b. (5) le 7 déc. 1856; s. (5) le 23 mai 1868. 

Louise, b. (5) le 12 mars 1859; s. (5) le 28 février 1860. 

Jean, b. (5) le 22 oct. 1861; lo. m. (5) le 24 nov. 1885 à Marie Brassard 
(de Ivanhœ et de Marie Tremblay); 2o. m. (5) le 23 nov. 1893 
à Marie-Grâce Brassard, sa belle-sœur. 

Léonard, b. (5) le 21 déc. 1863; m. (5) le 9 janv. 1888, à Marie-Anne Ga- 
gné (de Abel et de Marie Poitras); s. à Pointe au Pic en juillet 
1919. 

Amanda-Flore, b. (5) le 9 juin 1866;.s. (5) le 11 juin 1867. 

Ulysse, b. (5) le 13 fév. 1869; m. le 25 sept. 1916 à St-Ignace de Steel- 
ton, Co. Algoma, Ontario, à Mary Mack. Violoniste. 
Il est actuellement professeur de violon au Sault Ste-Marie, 
Ontario. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 33 

ST-FRS-DU-LAC (2) (28 janvier 1861) 

VI.— DUGUAY moïse (de Jos. V et de Suzanne Courchesne) ; b. (2) 
le 7 août 1832; s. (2) le 22 déc. 1906. 

CHAPEDELEINE MELANIE (de Chs et de Josephte Lavallée). 

Issus:— Joseph-Odilon, b. (2) le 5 avril 1862. 

Frs-Adolphe, b. à Pierreville en janvier 1864; s. (2) le 13 avril 1864. 

Marie-Virginie-Délia, b. (2) le 26 juillet 1865. 
2o. m. à St-Frs-du-Lac (14 juin 1867\ 

LACHAPELLE FLORE (de J.-Bte et de Alphonsine Couturier. 

Issue:— M. .-Rosalie, b. (2) le 10 juin 1870. 



ST-FRS-DU-LAC (2) (11 fév. 1850) 

VI.— DUGUAY BENONY (de Bénony V et de Josephte Couturier dit 
Verville); b. (2) le 27 nov. 1826; s à 60 ans 

CHAPEDELEINE FELICITE (de Jos. et de Marie Bibaud). 

Issus: — Georgianna, b. (2) le 7 janvier 1851. 

Joseph, b. (2jle 29 fév. 1852; m. (2) le 21 oct. 1873 à Marie-Geneviève 
Desmarais (de Pierre et de Cécile. 

Arsène, b. (2) le 12 juin 1854; m à Julienne Marvan. 

Philomène, b. (2) le 27 mai 1856; s. (2) le 11 fév, 1857. 

Henri-Urbain, b. (2) le 7 janv. 1858; m. à Léa Laplante. 

Philomène, b. (2) le 5 nov. 1859. 

Marie-Louise, b. (2) le 20 avril 1862. 



I 



ST-FRANCOIS DU LAC (2) (le 25 janvier 1853) 

VI.— DUGUAY ELEONORE-LEONARD (de Ls V et de Josephte 
Côté; ; b. (2) le 26 sept. 1825; s. (2) le 27 sept. 1886 (61 ans). 

BIBAUD MARGUERITE (de Jacques et de Geneviève Chapedeleine). 
Sans enfant. 



34 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

ST-FRS DU LAC (2) (9 fév. 1858) 

VI— DUGUAY ALEXIS ALIAS ALEXANDRE (de Louis V et de 
Joephte Côté); b. (2) le 3 mai 1827. 

THEROUX MARIE (de J.-Bte et de Geneviève Laplante.) 

Issus:— Alexandre, b. (2) le 5 nov. 1858; m. à vSt-Michel d'Yamaska le 
28 août 1882 à Léa Amanda Smith (de Norbert et de Cathe- 
rine Myette (Maillet); s. à Manchester, N. H. Etats-Unis. 

Sévère, b. (2) le 9 déc.1859; s. à St-Bonaventure d'Upton (4) le 24 
mai 1882, célibataire. 

Joseph, b. (2) le 8 janvier 1861 (*); m. à Suncook, (7) N. H. Etats-Unis 
le 14 août 1887 à Célina Crevier (de Louis et de Cordélia, 
Daviau). 

M.-Hermine, b. (2) le 14 nov. 1863; m. à Hooksette, N. H. Etats- 
Unis le 24 août 1908 à Hormisdas Courchesne (de Amable 
et de Hortense Bellctête. (sans enfant). 

M.-Virginie-Délia, b. (2) le 26 juillet 1865; s. à la Longue Pointe, 
Montréal. 

Guillaume-Polycarpe, b. (2) le 27 janvier 1867; m. à Nashua, N. H. 
Etats-Unis, le 7 novembre 1892, à Rose de Lima Courcy 
(de Edouard et de Hélène Souci.) 

Mélina, b. (2) le 8 déc. 1868; s. (4) le 24 mai 1880. 

Frédéric, b. à St-Bonaventure le 2 oct. 1870; m. (7) le 26 déc, 1894 à 
Marie Lepitre (de Jos. et de Odile Laflotte). Ils ont un fils: 
Auxence). 

Olivier, b. (4) le 24 sept. 1873; m. (7) le7 juillet 1896 àMathilde Martel 
(de Trefflé et de Marie-Anne Lefebvre). 

Angélina, b. (4) le 22 avril 1876; m. (7) le 15 sept. 1902 à Napoléon 
Couturier (de Louis et de Mathilde Lampron). 

Olivine, b. (4) le 7 juillet 1877. 

Religieuse chez les Sœurs Grises de St-Hyacinthe. 

Emile, b. (4) en juin 1879, décédé enfant. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY S5 

MANCHESTER (4) N. H. (vers 1853) 

VI.— DUGUAY LOUIS (de Louis V et de Josephte Côté); b. à St-Frs- 
du-Lac (2) le 11 août 1834; s. le 16 mai 1866 à Québec, où il 
était allé en voyage d'affaire. 

CAYA HELOISE Cde Joseph et de Elisabeth Houle); b. (2) le 11 oct. 
1832. 

Issus: — Louis, b. (4) le 3 janvier 1856; m. à l'église St-Jacques de 
Montréal (5) le 7 nov. 1881, à Joséphine Rivest (de Chs et 
de Adèle St-Pierre) ; s. (5) le 24 avril 1920. 

John, né le 25 avril 1857, b. le 17 mai 1857 à Malden, Mass., Etats- 
Unis; m. à Montréal, à l'église St-Jacques. le 25 fév. 1890, à 
Normandie Rousseau (de Jos. et de Marie Dandurand.) 

Georges-AUred, b. à l'église N.-D. de Montréal, le 23 mars 1860.; 
m. le 14 sept. 1885 à Verchères à Marie Chagrion. 

Philomène, décédée à Montréal étant enfant. 



VI— DUGUAY MOÏSE (de Louis V et de Josephte Côté); b. à St-Frs- 
du-Lac (2) le 2 fév. 1838; s (2) le 14 sept. 1889. 

BLANCHARD ODILE, Sans enfant. 



EGLISE ST-JACQUES DE MONTREAL (7 nov. 1881) 

VII.— DUGUAY LOUIS (de Louis VI et de Héloïse Caya); b. à Man- 
chester (4), N. H. Etats-Unis le 3 janvier 1856, s. à St-Louis, 
Missouri, Etats-Unis, le 24 avril 1920. 

RIVEST JOSEPHINE (de Chs et de Adèle St-Pierre). 

Issus:— Lucien né à Jackson (3) Michigan le 12 fév. 1887 et bapt. six 
semaines après à l'Eglise St-Jacques (3); m. (3) le 1er sept. 1915 
à Ellen Riewer à l'Eglise St-Frs-Xavier. 

Yvonne-Henriette, b. (3) le 9 juillet 1889. 

Alice, née le 27 janvier 1892 et b. (3) à l'Eglise St-Léon deux semaines 
après. 



36 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

ST-OURS (S janv. 1880) 

VII.— DUGUAY DARILA OU DARIA (de Olivier VI et de M.-Ro- 

saire Caron); b. à St-Frs-du-Lac (2) le 26 janvier 1853. 

GREGOIRE AMANDA. 

Issus:— Marie-Anne-Aldéa, b. (2) le 25 avril 1882. 

Joseph-Albert, b. (2> le 2 juillet 1883; s. (2) le 15 août 1883.— 

Ls-Frs-Albéric b. (2) le 26 oct. 1884; m. à Notre-Dame de Adams, 
Mass., Etats-Unis, le 28 août 1911 à Marie-Ange Roulier. 

Jos.-Alfred-Armand, b. (2) le 3 avril 1886. 

Jos.-Henri, b. (2) le 27 août 1887; s. (2) le 2 juillet 1888. 

Napoléon-Avila, b. (2) le 7 sept- 1888. 



VII.— DUGUAY ARSENE (de Benony VI et de Félicité Chapedelci- 
ne); b (2) le 14 juin 1854. 

MARVAN JULIENNE. 

Issue: — Emma-Cléophée-Eutichienne, b. (2) le 30 déc. 1892; m. 
à Ste-Anne de Woonsocket le 21 juillet 1914 à Joseph Olympe 
Lapierre. 



ST-FRS-DU-LAC (2) (1 oct. 1873) 

VII.— DUGUAY JOSEPH fde Bénony VI et de Félicité Chapdeleine; 
b. (2) le 29 fév. 1852; s. (2) le 9 oct. 1874 (22 ans). 

DESMARAIS M. -GENEVIEVE (de Pierre et de Cécile.. ..) 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 37 

VII.— DUGUAY HENRI-URBAIN (deBénony VI et de Félicité Chap- 
deleine); b. à St-Frs-du-Lac (2^ le 9 janv. 183 8. 

LAPLANTE LEA. 

Issus:— Alfred, b. (2) le 23 nov. 1884: s. (2) le 27 avril 1885. 

Jos.-Wilfrid, b. (2) le21 avril 1886; m. à l'église St-Jean-Baptiste de 
Suncook (3) N. H. Etats-Unis, le 18 oct. 1909 à Aléda Deniers- 

Louis-Welly, b. (2) le 3 janvier 1888: s. {2) le 5 fév. 1889. 

Eugène, b. (2 . . . en 1889; s. (2) le 2 déc. 1892 (3 ansV 

Jos.-Dolphis-Aldéis, b. (2) le 1er juillet 1892; m. (3) le 5 juin 1916 à 

Emélie Dupré. 
M.-Ernestine, b. (3) le 21 mai 1893; s. (2) le 14 fév. 1894. 

Jos. -Henri-Frédéric, b. (2) le 11 déc. 1894. 

M. -Clémentine, b. (2) le 10 juin 1897; m. (3) le 18 oct. 1915 à Avila 
Duclos. 

Maria-Régina-Irène, b. (2) le 1er janvier 1900. 

M. -Rose-Ida, b. (2) le 14 janvier 1902. 



ST-MICHEL (4) D'YAMASKA (29 août 1882) 

VII.— DUGUAY ALEXANDRE (de Alexandre VI et de Marie Thé- 
roux i; b. à St-Frs-du-Lac le 5 nov. 1858; s. à Manchester N. H. 
Etats-Unis). 

SMITH LEA-AMANDA (de Norbert et de Catherine Myette (Maillet). 

Issus:— Jos.-Auxence, b. (4) le 16 août 1883; m. (4) le 24 nov. 1908 à 
Osa Lucina Lyonnais (de William et Marie Smith (*). 

M.-de-Lima-Antalla, b. (4) le leroctobre 1884; lo. m. à l'Eglise St- 
Georges (3) de Manchester, N. H. Etats-Unis en 1905 à Daniel 
Smith (•*); 2o. m. (3) à Xénophon Salvas. 

Ulric, b. (4) le 1er septembre 1890; m. à Lowell, Mass., Etats-Unis en 
1915 à Rose de Lima Lyonnais (de William et de Marie Smith). 



I 



(*) Trois cnfatitH sont nés de ce muriu^e: (ieiix ;,'jir(.()!is cl une (ille. 
(^*) Décédé un an après. 



38 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

Jos.-Léonard-Arthur, b. (4) le 22 nov. 1891; s. (4). 

M.-Rosienne-Louisa, b. (4) le 17 juillet 1897; s. (4) le 24 juillet 1897. 

M.-Eva-Emélia, b. (4) le 2 juillet 1898. 

Religieuse chez les Srs de l'Assomption: Elle a fait son entrée 
en septembre 1915 et a fait sa profession le 15 août 1917. 



MONTREAL (4) EGLISE ST-JACQUES (25 fév. 1889) 

VII.— DUGUAY JOHN (de Louis VI et de Héloise Caya),b. le 17 mai 
1857 à Malden, Mass. E.-U. 

ROUSSEAU NORMANDIE (de Jos. et de Marie Dandurand) de Vau- 
dreuil. 

Issus.— Edgard, b. (4) le 2 fév. 1890 à l'Eglise du S,-Cœur; Montréal 
m. (4) à l'Eglise Ste-Cunégonde le 27 janv. 1914 à Yvonne 
Boucher b. le 28 mai 1891 (de Arthur et de Sophronie Bastien). 

Eugène, b. (4) à l'Eglise St-Louis de France le 4 janv. 1893; m. (4) à 
l'Eglise St-Pierre-aux-Liens le 24 août 1920 à Aurore Filia- 
trault. 

Rodolphe, b. (4) à l'Eglise St-Jean-Baptiste le 11 oct. 1896; m (4) à 
l'église St-Clothilde le 30 sept. 1919 à Marie-Anne Servan. 

Adrien, b. (4) à l'Eglise St-Jean-Baptiste le 8 juillet 1901;. 

Dalvida, b. (4) à l'Eglise St-Jean-Baptiste le 28 mai 1904 

Eglantine b. (4) à l'Eglise de l'ImmacuIée-Conception le 19 août 1907. 

Albert, b- (4) à l'Eglise Ste-Elisabeth le 12 sept. 1909. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 39 

TROIS-RIVIERES (1) (8 fév. 1892) 

VII— DLUGUAY CHS-MAURICE (*)(de Léonard VI et de Eulalie 
Beaulieu); b. (1) le 1er mai 1861. 

lo. ROCHELEAU M.-HELENE-EVA (de Edmond et de Héloïse 
Olivier). 

Issus: — Stella, b. à l'Eglise des Saints-Anges Gardiens de New- York le 
18 déc. 1894. 

Dès ses premières années, elle fut confiée aux Révérendes Mères Ursulines 
des Trois-Rivières. Là une tante pleine de bonté, de dévoue- 
ment et de piété la forma à la vertu et particulièrement à l'a- 
mour de la solitude. Sous la direction de telles maîtresses, elle 
grandissait véritablement en science et en sagesse: Doué 3 de 
talents remarquables, elle se distinguait au milieu de ses com- 
pagnes par ses succès dans le s diverses branches d'études. Son 
cours termiiïé, son père qui l'aimait tendrement voulut lui don- 
ner l'avantage d'un voyage d'Europe. Elle se dirigea sur 
Lourdes et Rome. Ce fut un vrai pèlerinage à ces sanctuai- 
res bénis Le souvenir de la bénédiction du Souverain Pon- 
tife était toujours vivant en elle. A son retour, la solitude du 
cloître, surtout le Carmel l'attirait. Les Carmélites de Mont- 
réal la reçurent en 1913 et lui donnèrent en religion le nom 
de Ste-Thérèse de Jésus. Mais son âme d'apôtre n'était pas 
encore satisfaite. 

En 1921 arriva au Carmel de Montréal une demande de 
I secours de la part des Religieuse Carmélites de la Chine, établie 

I à Shanghaï. Elle sollicita avec instance la faveur d'aller tra- 

' vailler à établir dans ces missions lointaines le règne de Jéus- 

Christ. Elle l'obtint et actuellement dans sa vie de prières 
de travail et d'immolation, lorsque ses pensées se reportent 
' sur ceux qu'elle a quittés au Canada c'est pour témoigner son 

amour à son père, et sa reconnaisance aux bonnes Mères Ur- 
sulines qui l'ont initiée à la vie de Sacrifice et d'immolations. 

Cht-Edmond, b. (1) en 1896; s. (1) le 20 avril 1896. 



(•) Pharmacien. 



^ 



40 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

2o. m. DUMBAR CATHERINE (New-York, E. U. en 1904). 
Issus:— Charles- Achille, b. à St-Maurice, le 12 sept. 1907. 
Madeleine, b. (1) le 2 fév. 1911. 



NEW-YORK (4) ETATS-UNIS (24 juin 1887) 

VII.— DUGUAY WILLIAM-SEVERE (de Léonard VI et de Eulalie 

Beaulieu; b. aux Trois-Rivières (1) le 21 mai 1863; s. à St- 
Maurice (3) le 18 sept. 1897. 

ABBOTT AGNES (de William et de Agnès Desfossés). 

Issus:— Marie-Agnès: b. (4j le 8 avril 1889; s. (3) le 22 juin 1889. 

William-Laster, né à New- York, Etats-Unis, le 18 mai 1891 et b. (1) 
le 7 sept. 1891; m. (3) le 31 août 1914, à Marie-Ida Morin (de 
Arsène et de Emélie Brunelle). 



LA MALBAIE (5) (24 nov. 1885) 

VIL— DUGUAY JEAN (*) (de George Léonard VI et de Louise Bou- 
chard;; b. (5) le 22 oct. 1861. 

BRASSARD MARIE (de Ivanhœ et de Marie Tremblay) ; b s. (5) 

le 22 avril 1891. 

Issus:— Jos.- Jean-George-Osée (**), b. (5) le 25 oct. 1886; m. (5) 
le 22 fév. 1909 à Adine Vincent (de Ferdinand, (***) et de Arthé- 
mise Hamel — . 

Jean-Chs-Yves, b. (5) le 29 nov. 1888; s. (5) le 13 avril 1903. 



(*) Capitaine de vaisseau, actuellement maître de Poste à la Malbaie 
(**) Actuellement surintendant delaCie Donoh le Bros. Cieàla Mal- 
baie. 

(***) Arpenteur géomètre. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 41 

2o. m. (5^ le 23 nov. 1893. 

BRASSARD MARIE-GRACE (d'Ivanhœ et de Marie Tremblay). 

Issus:— Mathilde, b. (5; le 1er déc. 1894. 

Elle est entrée chez les Religieuses du Bon Pasteur de Qué- 
bec, le 2 février 1915, Son nom en religion: Sr St-Jean Népo- 
mucène. 

Palmérina, b. (5) le 20 janvier 1897. 

Stella, b. (5) le 3 août 1898. 

Paule, b. (5) le 11 déc. 1899; s. (5) le 21 nov. 1901. 

Alberta, b. (5) le 13 nov. 1902. 

Gertrude, b. (5) le 26 août 1904. 

Paule, b. (5) le 14 oct. 1906. 

Gérard, b. (5) le 23 janv. 1908. 

Jules, b. (5) le 28 juillet 1910. 

Gabrielle, b. à Pointe au Pic, le 20 août 1912. 

Glislein, b. (5) le 7 juillet 1918. 



LA MALBAIE, (5) (24 fév. 1872) 

VII. — DUGUAY JOSEPH (de Georges Léonard VI et de Louise 
Bouchard); b, (5) le 2 nov. 1846; s. à St-Méthode (7) Lac St- 
Jean. le 25 mai 1920. 

ST-PIERRE ROSE DE LIMA (de Johnny et de Emerentienne Mi- 
ville Deschesnes, b. à Rimouski le 13 avril 1853. 

Issus:— Emclie, b. (5) le 27 août 1873; s. le 9 août 1910, chez les Sourdes 
Muettes à Montréal. 

Anna, b. à St-Simon (6), Co. Charlevoix, le 18 juillet 1877; m. à Mi- 
chel Guénard, (b. à St- Joseph de Lévis le 26 fév. 1876) le 30 
oct. 1893 à Roberval (8) Lac St-Jean (de Michel Guénard et 
de Louise Rémillard) (*). 



(•) Descendance de Michel Guénard et de Anna Duguay; m. (7) 30 
octobre 1893. 

(Voir la note au bas de la page suivante.) 



42 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

Adhémard, b. (6) le 26 janvier 1879; m. (7) le 8 sept. 1904 à Alexina 
Fournier (de Frs et de Malvina Deschesnes); s. (7) le 8 juil- 
let 1909. 

Pierre, b. à Chicoutimi le 1er oct. 1881; m. (7) le 8 sept. 1904 à Eméren- 
tienne Mailhot née à St-Rémi de Thingwick (de Chs et de 
Joséphine Mailhiot. 

Joseph, b. (7) le 2 déc. 1883; m. à Jonquière le 1 fév. 1901 à Anne-Bella 
Girard (de Jean et de Emérentienne Bouchard). 

Jeanne, b. (7) le 22 mars 1885; s. (7) le 7 avril 1889. 
Louise, b. (7) le 22 nov. 1887; s. (7) le 27 avril 1888. 

Irénée, b. (7) le 3 août 1889; m. à la Rivières au Doré le 23 août 1909 
à Anna Dallaire, b. à St-Fidèle, Co. Charlevoix (de Clet et de 

Malvina Tremblay.) 

Thomas, b. (7) le 24, 1892; m. à la Baie St-Paul le 15 mai 1916 à Alber- 
tine Simard (de Wilfrid) et de Clara Simard) , s. (7) le 2 nov. 1918. 



Issus:— Ls-Philippe Guénard, b. (7) le 30 décembre 1894; s. (7) le 
20 nov. 1897. 

Jos. -Victor, b. (7) le 10 et s. (7) le 14 déc. 1896. 

Ls- Albert, b. (7) le 24 fév. 1898; m. (8) le 7 janvier 1919 à Laura Perron, 
b. (7) le 4 nov. 1901. 

Michel-Thomas, b. (7) le 29 avril 1900; s. (8) le 25 mars 1906. 

Marie-Jeanne, b. (8) le 25 sept. 1901; s. (8) le 24 fév. 1902. 

Jos. -Roméo, b. (8) le 6 janvier et s. (8) le 14 sept. 1903. 

Cécile-Lorette, b. (8) le 13 janvier 1905. 

Thomas, b. (8) le 2 janvier 1907; s. (8) le 13 juin 1907. 

Jean-Irénée, b. (8) déc. 1908; s. (8) le 23 août 1909. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 

VERCHERES (3) (14 sept. 1885) 



43 




GEORGES ALFRED DUGUAY VII 

VII.— DUGUAY GEORGES ALFRED (de Louis VI et de Eloise 
Caya) b. à N.-D. de Montréal le 25 mars 1860. 

CHAGNON MARIE-LOUISE. 

Issus:— Fleurine, b. (3) le 7 juin 1886; s. (3) le 18 août 1886. 

Yvonne, b. à Montréal (4) le 1er juillet 1887; s. (4) le juillet 1887. 

Antoinette, b. (4) le 15 juillet 1888; s. (4) le 30 déc. 1904. 

Georges, b. (7) le 22 déc. 1895; s. (7) le 12 sept. 1916. 

Bernadette, b. (7)lc 5 cet. 1897; m. (7) le 16 avril 1917 à Emile Bou- 
chard (né le 24 mai 1883 à St-Félicien (d^ Pierre et de Philo- 
mène Savard) (*). 



(♦) Issus du mariage d'Emile Bouchard avec Bernadette Duguay. 
Rollande, b. (7) le 25 janvier 1918. 
George-Emile, b. (7) le 9 juin 1919. 



44 FAMILLE JACQUED DUGUAY 

Armand, b. (4) le 29 juillet 1839: s. (4) le 26 août 1890. 

Henri, b. (4) la 19 avril 1891; s. (4) le 5 mai 1891. ■ 

Yvonne, b. (4) le 1er mars 1892; m. (4) à Joseph Gréfard (*). 

Thérèse, b. (4) le 22 mai 1894. 

Marie-Rose, b. (4) le 5 déc. 1895; s. (4) le 15 déc. 1895. 

Germaine, b. (4) le 26 nov. 1896; m. (4) le 8 janvier 1916 à A.-E.-R. de 
Cotret (**)- 

Paul, b. (4) le 20 mars 1899; m. à Détroit le 28 juillet 1920 à Eugénie 
Thérien. 

Alexandre, b. (4) le 6 nov. 1900; s. (4) le 19 juin 1901. 

Roch-Edouard, b. (4) le 4 avril 1902 (célibataire). 

Robert, b. (4) le 20 sept. 1906 (***). 



SUNCOOK (7) N. H. ETATS-UNIS (14 août 1887) 

VII.— DUGUAY JOSEPH (de Alexandre VI et de Marie Théroux); 
b. à St-Frs-du-Lac (2) le 8 janvier 1861. 

CREVIER CELINA (de Louis et de Cordélia Daviau\ 

Issus:— William, b. (7) le.... 

Amabalis, b. (7) en 1901; m. à Holyoke, Mass., Etats-Unis le 25 nov. 
1920. 

Chs-Euclyde, b. (2) le 15 juin 1906. 

Jos. -Antonio-Lucien, b. (2) le 20 juin 1909. 



(*) Trois enfants étaient nés de se mariage avant 18'21. 
(**) Il demeure 34 rue Chambord Montréal. 
(***) Collégien en 1921. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 45 

NASHUA (8) N. H. ETATS-UNIS (7 nov. 1892) 

VII.— DUGUAY GUILLAUME-WILLIAM-PLYCARPE (d'Alexa- 
dre VI et de Marie Théroux); b. à St-Frs-du-Lac (2) le 27 jan- 
vier 1867. 

COURCY ROSE DE LIMA (de Edouard et de Hélène^Souci). 

Issus:— Adclard, b. (8) le 8 décembre 1893; s. (8) le 4 sept. 1894. 

Hélène, b. (8) le 19 javier 1895; s. à Lowell (9) le 16 sept.'l913. 

Joseph, b. (8) le 12 mars 1896; s. (8) le 9 mai 1896. 

Olivier, b. (8) le 17 fév. 1897. 

Alexandre, b. (8) le 21 juin 1898; m. (9) le 9 fév. 1920^àTEva Gauthier 
(de Joseph et de Ida Ayotte). 

Pierre, b. (8) le 12 nov. 1900. 

Albert, b. (8) le 24 janvier 1902. 

Marie-Rose, b. (9) le 24 déc. 1904. 

Rose-Anna, b. (9) le 18 mai 1906; s. (9) le 29 mai 1906. 

Léo, b. (9) le 29 juillet 1907; s. (9) le 10 août 1909. 

Hormisdas, b. (9) le 12 juin 1909; s. (9) le 20 sept. 1909. 

Olivine, b. (9) le 22 oct. 1910. 

Ernest, b. (9) le 19 juillet 1916; s. (9) le 5 sept. 1916. 



SUNCOOK (7) N. H. ETATS-UNIS (26 déc. 1894) 

VII — DUGUAY FREDERIC (de Alexandre VI et de Marie Théroux); 
b. à St-Bonaventure le 2 oct. 1870. 

LEPITRE MARIE (de Jos. et de Odile Laflotte). 

Issu:— Auxence, b. (7) le 18 déc. 1898. 



46 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

SUNCOOK (7) N. H. ETATS-UNIS (7 juillet 1896) 

Vil.— DUGUAY OLIVIER (d'Alexandre VI et de Marie Théroux): 
b. à St-Bonaventure le 24 spet. 1873. 

MARTEL MATHILDE (de Trefflé et de M.-Anne Lefebvre). 

Issus:— Ernest, b. (7) le 23 mai 1900. 

Edouard, b. (7) le 16 juin 1902. 



YONHER N. Y. ETATS-UNIS (31 janvier 1910) 

VII.— DUGUAY GEORGES-LEONARD (*) (de Léonard VI et de 
Phélomène Lemayj; b. à St-Maurice, Co. Champlain, Canada, 
le 26 mai 1878. 

HANDEE ANNY (de Johnny et de Marguerite Curtis); b. en Irlande 
dans Belfast en 1887. 

Issus: — Arthur-Georges, b. en l'église de N.-D. du Mont-Carmel (6) 
à Hudson, N. Y. Etats-Unis, le 15 juin 1911. 

Jean-Joseph, b. (6) le 25 oct. 1912. 

William-Léonard, b. (6) le 9 nov. 1913. 



VIL— DUGUAY JOS.-ODILON (de Moïse VI et Mélanie Chapede- 
leine); b. à St-Frs-du-Lac le 5 avril 1862. 



(*) Il était mécanicien. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 47 

RIVIERE AU DORE. LAC ST-JEAN (23 août 1909). 

VIII.— DUGUAY I RENEE (de Jos. VIT et de Rose de Lima St-Pierre); 
b. le 3 août 1889 à St-Méthode (7) Lac St-Jean. 

DALLAI RE ANNA (de Clet et de Malvina Tremblay); b. le 25 juillet 
1891 à St-Fidèle. 

Issus:— Louis-Irénée, b. (7) le 30 oct. 1910. 

Marie-Marthe, b.. (7) le 31 OCt. 1911. 

M. -Thérèse, b. (7) le 11 nov. 1912. 

Joseph-Arthur, b. (7) le 4 janvier 1914. 

Rolland, b. (7) le 19 fév. 1915. 

Elmire, b. (7) le 3 mai 1917. 

Gabriellc, b. (7) le 29 sept. 1918. 

Jos. -Roméo-Gaston, b. (7) le 24 janvier 1921. 



JONQUIERE (3) LAC ST-JEAN (10 février 1901) 

VIII.— DUGUAY JOSEPH (de Jos. VII et de Rose de Lima St-Pierre) 
b. à St-Méthode (7) Lac St-Jean. le 9 oct. 1883. 

GIRARD ANNABELLA, b. (4) le 8 avril 188L 

Issus:— Sylvie, b. (7) le 24 avril 190^. 

Emérentienne, b. (7) le 3 fév. 1907. 

Germaine, b. (7) le 27 fév. 1909. 

Marie-Luce, b. (7) le 20 janvier 1911. 

Jean-Joseph, b. (7) le 12 mai 1814. 

Annette, b. (7) le 6 mai 1916. 

Grégoire, b. (7) le 24 mai 1918b 

Fernand, b. (7) le 11 juin 1919. 



48 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

ST-METHODE (7) LAC ST-JEAN (8 sept. 1904) 

VIII.— DUGUAY PIERRE (de Jos. VII et de Ros.e de Lima St-Pierre); 
b- à Chicoutimi le 1er oct. 1881. 

MAILHIOT EMERENTIENNE (de Chs et de Joséphine Mailhiot), 
b. le 6 sept. 1882 à St-Rémis de Thingwick. 

Issus:— Jos. -Adolphe, b. (7) le 7 juillet 1905; s. (7) le 22 mai 1906. 

Emmanuel, b. (7) le 25 nov. 1906. 

Ls-Philippe, b. (7) le 23 fév. 1908; s. (7) le 23 mars 1908. 

Simonne, b. (7) le 8 juin 1909. 

Georges-Léonard, b. (7) le 18 avril 1911. 

Clara-Marie, b. le 24 mars 1913 à l'église du vS.-Cœur de Chicoutimi. 

Gertrude, b. le 3 fév. 1915 à Ste-Anne de Chicoutimi. 

Armand-Joseph, b. le 10 mai 1917 à Roberval (8). 

Marie-Berthe, b. (8) le 14 février 1920. 



ST-METHODE (7), LAC ST-JEAN (8 août 1904) 

VIII.— DUGUAY ADHEMARD (de Jos. VII et de Rose de Lima St- 
Pierre); b. (7) le 26 janvier 1879; s. (7) le 8 juillet 1909. 

FOURNIER ALEXINA (de Frs et de Malvina Deschesnes). 

Issus: — Lucienne, b. (7) le 7 mai 1905. 

Marie-Stella, b. (7) le 8 juillet 1906. 

Gertrude, b. (7) le 3 mai 1909 (*). 



NOTRE-DAME DE ADAMS. MASS., ETATS-UNIS (28 août 1901) 

VIII.— DUGUAY FRS-X.-ALBERIC (de Darila VII et d'Amanda 
Grégoire); b. à St-Frs-du-Lac (2) lej26 oct. 1884. 

ROULIER MARIE-ANGE. 



(*) Les trois orphelines actuellement font leurs études à l'hospice 
St-Vincent de Paul Montréal. 



I 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 49 

ST-J.BTE DE SUNCOOK (3), N. H. ETATS-UNIS (18 oct. 1909) 

VIII.— DUGUAY JOS.-WILFRID (de Henri VII et de Léa Laplante) ; 
b. à St-Frs-du-Lac le 21 nov. 1886. 

DEMERS ALEDA. 



LA MALBAIE (5) (22 fév. 1909) 

VIII.— DUGUAY JOSEPH (*) de Jean VII et Marie Brassard) 
b. (5) le 25 oct. 1886. 

VINCENT ADINE (de Ferdinand et de Arthémise Hamel). 

Issus: — Maria, b. à Chicoutimi (4) le 16 juillet 1910. 

Vincent, b. (4) le 26 fév. 1912. 

Cécile, b. (5) le 6 mai 1913. 

Simon, b (5) le 22 nov. 1914. 

Paul, b. (5) le 15 déc. 1915. 

Jean, b. (5; le 26 mars 1917. 

Gilles, b.(5) le 7 oct. 1918. 

M. -Marthe-Renée-Caroline, b. (5) le 7 mai 1920. 



ST-MICHEL D'YAMASKA (4) (24 nov. 1908) 

VIII.— DUGUAY JOS.-AUXENCE (d'Alexandre VII et de Amanda 
Smith); b. (4) le 11 août 1883. 

LYONNAIS OSA LUCINA (de William et de Marie Smith). 

Issus: — Alexandre, b. à Manchester (6) N. H. Etats-Unis le 14 juin 
1909; s. (6) le 16 juin 1920. 

Maurice, b. (6) le 20 août 1910. 

Jeannette, b. (6). le 5 juillet 1912. s. (6) le 10 mars 1915. 

(•) Surintendant de la Cie Donohue Bros. Registred, à la Malbaie. 



50 FAMILLE JACQUES DUGUAY 

ST-MAURICE (3) (31 août 1914) 

VIII.— DUGUAY WILLIAM-LASTER (*) (de William-Sévère et 
de Agnès Abbott de New- York); b. aux Trois-Rivières, le 
7 sept. 1891. 

MORIN MARIE-IDA (de Anselme et de Emélie Brunelle). 

Issus. — Jos. -Anselme-Maurice, b. (3) le 23 juin 1915. 

M.-Thérèse-Paule, b. (3) et s. (3) le 12 sept. 1916. 

Jos.-Emilien-Rodolphe, b. (3) le 24 sept. 1917. 

M.-Madeleine-Stella, b. (3) le 20 oct. 1920. 



VIII.— DUGUAY JOS.-ARMAND (de Darila et de Amanda 
Grégoire); b. à St-Frs-du-Lac le 3 avril 1886. 



VIII.— DUGUAY NAPOLEON-AVILA (de Darila et de Amanda 
Grégoire); b. à St-Frs-du-Lac le 7 sept. 1888. 



MONTREAL (4) EGLISE STE-CUNEGONDE (27 janv. 1914) 

VIII.— DUGUAY EDGAR (de John et de Normandie Rousseau 
b. à l'Eglise du S.-Cœur le 2 fév. 1891. 

BOUCHER YVONNE. 

Issus:— Rita, b. le 22 oct. 1915. 
Gabrielle, b. le 29 mai 1917; s. le 19 oct. 1918. 
Marguerite, b. le 1 avril 1920; s. le 25 août 1920. 
Marie-Jeanne, b. le 29 déc. 1921. 



(*) Il réside à St-Maurice de Champlain. 



FAMILLE JACQUES DUGUAY 51 

MONTREAL (4) EGLISE ST-PIERRE AUX LIENS (24 août 1920) 

VIII.— DUGUAY EUGENE (de John et de Normandie Rousseau), 
b. (4) le 4 janv. 1893 à l'Eglise St- Jean-Baptiste. 

FILIATRAULT AURORE. 

Issue:— Lucille, b. le 2 juillet 1921. 



MONTREAL (4) STE-CLOTHILDE (30 sept. 1919) 

VIII.— DUGUAY RODOLPHE (de John et de Normandie Rousseau). 
b. (4) le 11 octobre 1896 à l'Eglise St- Jean-Baptiste. 

SERVAN MARIE-ANNE. 

Issus:— Lionel, b. le 19 août 1919; s. le 19 août 1920. 

Gérard, b. le 10 avril 1922. 



DETROIT (28 juillet 1920) 

VIII— DUGUAY PAUL (de Georges- Alfred et de Marie-Louise Cha- 
gnon), b. (4) le 20 mars 1899. 

THERIEN EUGENIE. 



^^ t^ 



I 



52 FAMILLE JEAN DUGUAY 

Généalogie de Jean Duguay 

Jean Duguay émigra de la France au milieu du dix-huitième siècle. 
Il était originaire de St-Sulpice, en Languedoc. Il vint se fixer à la 
Rivière du Loup, aujourd'hui paroisse de Louiseville. Cependant c'est 
à Yamachiche que nous le voyons aller se choisir une compagne, en 
1749. Etabli sur une terre fertile, il éleva sa famille dans l'aisance. 



YAMACHICHE (9 juin 1749) 

I.— DUGUAY JEAN, fils de Bernard et de Jeanne Julien, de St-Sulpice 
en Languedoc. 

THOMAS JEANNE (de François I et de Claudine Gralliard (*) b. 
1723. 

Issus: — Jean-Joseph, b. à Louiseville (1) le 16 mars 1751. 

Marie-Anne, b. (1) le 31 janv. 1753; m.(l)le 14 fév. 1774 à Louis Bé- 
land (**); s. (1) le 4 déc. 1783.— 

Louis, b. le 9 et s. le 10 juin 1757 à Terrebonne. 

Louis, b. (1) le 10 nov. 1758. 

Agathe, b. (1) le 23 fév. 1760. 

Jeanne, b. (1) le 23 août 1762; m. (1) le 28 janv. 1782. à Louis Lemay 
(de Joseph et de Marie-Anne Sylvain). 

Pierre, b. (1) le 11 mars 1771. 

Antoine, b ; m. (1) le 13 nov. 1792 à M. -Louise Harnois (d'Au- 
gustin et de Marg. Lemaître Auger; s. (1) le 11 oct. 1850, âgé 
de 89 ans. 



II.— DUGUAY JACQUES (de Jean I et de Jeanne Thomas). 

BASTIEN MARIE-LOUISE. 

Issue: — Marie, b. à Louiseville (1) le 31 mars 1777. 



FAMILLE JEAN DUGUAY 

III.— DUGUAY PIERRE (de Jean I et de Jeanne Thomas I). 
NORMAND MARIE-JUDITH. 

Issus:— Marie-Geneviève, b. à Louiseville (1) le 11 mai 1778. 
Marie-Josephte, b. (1) le 9 juin 1780. 
M.-Elisabeth, b. (1) le 3 fév. 1783. 
P erre, b. (1) le 20 août 1785, né le 16. 



LOUISEVILLE (1) (13 sept. 1792) 

II— DUGUAY ANTOINE (de Jean I et de M.-Jeanne Thomas); 
b ; s. (1) le 11 oct- 1850. 

HARNOIS MARIE-LOUISE (d'Augustin, et de Marg. Lemaître 
Auger). 

Issus:— Marie-Louise, b. (1) le 9 sept. 1793; s. (1) le 17 mai 1820. 

Antoine, b. (1) le 19 oct. 1795; m. (1) le 10 juillet 1818 à Scholastique 
Lemaître Auger (de Charles et de Charlotte Lemaître Du- 
haime). 

Sophie, b. (1) le 20 janv. 1798; m. (l)le 26 nov. 1822 à Frs Régis Paillé 
(de feu Jos.et de feue Marie Lacourse); s. (1) le 14 fév. 1882 à 
84 ans. 

Godefroy, b. (1) le 23 mars 1800; m. (l)le 21 juin 1824 à Lucie Paillé 
(de J.-Bte et de Madeleine Guillemette. 

Augustin, b. (1) le 11 mai 1802; m.(l)le 16 fév. 1830àCharlotte-Eula- 
lie Méthot (de Chs et de Marie Marchand). 

Marguerite, b. (1) le 14 sept. 1804; m. (1) le 9 fév. 1836 à Louis Laroche 
(veuf de Louise Lafrenière). 

Félix, b. (1) le 9 janv. 1810; s. (1) le 24 fév. 1893. 

Emélie-Prisctlle, b. (1) le 17 juillet 1812. 

Timothée, b ; m. (1) le 23 août 1831 à Emélie Paillé (de Louis 

et de Madeleine Leblanc). 



54 FAMILLE JEAN DUGUAY 

LOUISEVILLE (1) (10 juillet 1818) 

III.— DUGUAY ANTOINE (de Antoine II et de M.-Louise Harnois); 
b. (1) le 19 oct. 1795. 

LEMAITRE AUGER SCHOLASTIQUE (de Chs et de Charlotte 
Lemaître Duhaime). 

Issus:— Hermine, b. (1) le 17 janv. 1819. 

Charles, b. (1) le 2 mars 1821. 

Sophie, b. (1) le 10 juin 1824, 

Antoine, b. (1) le 19 mars 1825; s. (1) le 7 juin 1827. 

Antoine, b. (1) le 13 oct. 1827. 

Narcisse, b. (1) le 3 avril 1831; s. (1) le 24 juillet 1831. 

Louis, b. (1) le 7 déc. 1833; s. (1) le 8 avril 1834. 

Scholastique, b. (1) le ^0 août 1835. 

Hélène-Charlotte, b. (1) le 6 janv. 1838. 

Polycarpe-Archibal, b. (1) le 5 juin 1840. 



LOUISEVILLE (1) (21 juin 1824) 

III.— DUGUAY GODEFROY (de Antoine II et de M.-Louise Harnois) ; 
b. (1) le 25 mars 1800. 

PAILLE LUCIE (de feu Joâ. et de feue Marie Lacourse). 

Issus: — Lucie, b. (1) le 6 nov. 1821. 

Narcisse, b. (1) le 23 sept. 1827. 



FAMILLE JEAN DUGUAY 55 

LOUISEVILLE (1) (16 fév. 1830) 

III.— DUGUAY AUGUSTIN (de Antoine II et de M.-Louise Harnois); 

b. (1) le 11 mai 1802). 

METHOT CHARLOTTE-EULALIE (de Chs et de Marie Marchand). 

Issus:— Caroline, b. (1) le 4 déc. 1830. 

Louise-Delphine, b. (1) le 29 mars 1832; s. (1) le 3 juin 1856. 

Mathilde. b. (1) le 23 fév. 1834. 

Chs. -Augustin, b. (1) le 2 janvier. 1836; s. (1) le 14 juillet 1849. 

Godefroy-Alfred, b. (1) le 3 fév. 1841. 

Edouard-Bonaventure, b. (1) le 14 juillet 1843. 

Sophie-Olive, b. (1) le 11 mai 1846. 



LOUISEVILLE (1) (23 août 1831) 

III.— DUGUAY TIMOTHEE (de Antoine II et de M.-Louise Harnois). 

PAILLE EMELIE (de Louis et de Madeleine Leblanc). 

Issus:— Elizabeth, b. (1) le 19 sept. 1832; m. (1) le 11 sept. 1844 à Pierre 
Lemaître Auger (de Charles et de Angélique L. Auger). 

Louise, b. (1) le 27 juillet 1834; s. (1) le 14 juin 1853. 

M.-Delphinc, b. (1) le 11 mai 1836; m. (1) le 16 juillet 1866 à Chs. 
Leblanc, veuf de Clarisse Béland. 

Georges, b. (1) le 8 mars 1838. 

Marg.-Philomène, b. (1) le 13 mai 1841. 

Philippe (♦) 

Félix, b. (1) le 11 oct. 1842. 

Chs-Edouard, b. (1) le 2 avril 1844. 

Marie-Eutychienne-Herméline, b. (1) le 8 nov. 1847. 

Emélie-Léda, b. (1) le 11 août 1849; s. (1) le 14 août 1850. 

Sophie, b. (1) le 27 Juki 1853. 

Charles-Edouard, b. (1) le 23 juillet 1855. m. (1) en 1878 à Marie- 
Louise Allard (de Colbert et de Aurélie Bourassa). 



56 FAMILLE JEAN DUGUAY 

LOUISEVILLE (1) (1878) 

IV.— DUGUAY CHARLES (de Timothée III et de Emélie Paillé); 
b. (1) le 23 juillet 1855. 

ALLARD MARIE-LOUISE (de Colbert et de Aurélie Bourassa). 

Issus:— Charles-Edouard-Arthur, b. (1) le 4 déc. 1878; m. à Grand'- 
Mère (5) le 15 juillet 1901 à Emélie Beaulieu (de feu Benja- 
min et de Sophie Brisebois. 

Ch8-Edouard-Jos.,b.(l)le8sept.l880;m.àGrand'Mère(5)lel7mail922 
à M.-Louise Graziella-Angéliina Jobin, Vve de Arthu r Vermette. 

M.-Louise-Adda, b. (1) le 27 sept. 1882. 

M. -Louise-Antoinette, b. (1) le 25 oct. 1884; s. (1) le 21 mrs 1885. 

Joseph, b. (1) le 20 fév. 1886. 

Joseph- Wilfrid, b. (1) le 1er juillet 1888; s. (5) le 7 juillet 1917 

F.-X. Albert, b. (1) le 25 juillet 1890; m. (5) le 14 janv. 1919 à Eméla 
Côté (d'Onésime et de Marie Simon). 

M. -Louise-Antoinette, b. (1) le 17 mai 1894; s. (5) le 9 no.v 1899. 

Louis-Jos. -Armand, b. (1) le juillet 1896. 



GRAND'MERE (5) (16 juillet 1901) 

V.— DUGUAY ARTHUR (de Chs et de Louise Allard: b. à Louiseville 
le 4 déc. 1878.) 

BEAULIEU EMILIA (de Benjamin et de Sophie Brisebois). 

Issus:— M.-Louise-Rose-Anna, b. (5) le 29 déc. 1902. 

Joseph-Edouard-Arthur, b. (5) le 10 sept. 1905. 

Georges-Hervé, b. (5) le 12 mai 1908. 

Jos.-Escar-Raoul, b. (5) le 5 déc. 1910; s. (5) le 5 avril 1911. 

M.-Madeleine-Cécile b. (5) le 27 fév. 1917. 

F.-X. Maurice, b. (5) le 19 sept. 1918. 



FAMILLE JEAN DUGUAY 57 

GRAND'MERE (5) (14 janvier 1919) 

V.— DUGUAY F.-X. (de Chs et de Louise Allard); b. à Louiseville 
le 25 juillet 1890. 

COTE EMELA (de Onésime et de Marie-Simon). 

Issus:— Jos.-Chs-Caston, b. (5) le 21 oct. 1919. 

M. -Marguerite-Alice, b. (5) le 28 mai 1921. 



GRAND'MERE (5) (17 mai 1922) 

VI.— DUGUAY CHS-EDOUARD JOS. (de Chs et de Marie Louise 
Allard) 

JOBIN M.-L. GRAZIELLA ANGELINA (Vve de Arthur Vermette) 




58 FAMILLE MARCOUILLER 

La Famille Marcouiller 

Pierre Marcouiller, le père fondateur de la famille de ce nom en 
Canada venait de la même partie de la France que Champlain le fon- 
dateur de Québec. Il était originaire de Tenac, diocèse de Saintes en 
Saintonge, même diocèse que Pierre Duguay, ancêtre de l'auteur du pré- 
sent ouvrage. 

Il était arpenteur de profession. 

Marié à Deschambault, il s'établit dans les limites delà paroisse de 
Sainte-Anne d'Yamachiche sur une terre située à l'extrémité sud-ouest 
du Rang appelé la Grande Acadie. 

Il y éleva sa famille. Son petit fils Jean-Baptiste vendit cette 
propriété, dans la première partie du siècle dernier, et vint s'établir 
dans le rang St- Joseph à un endroit situé à deux milles environ en haut 
de l'Eglise actuelle de St-Barnabé. C'était en pleine forêt. Son am- 
bition était d'y tailler des domaines pour ses enfants. Il s'y construisit 
suivant l'habitude en ces circonstances une maison de bois rond et avec 
ses fils il attaqua hardiment la forêt. Il s'y fît un établissement pros- 
père qui est encore la propriété de ses descendants. 

Le premier acte inscrit dans les registres de la paroisse de St- 
Barnabé est celui du baptême d'Emmanuel Marcouiller fait le 15 mars 
1833. 



DESCHAMBAULT (9) (1759. 26 février) 

I.— MARCOUILLER PIERRE (*) (de Pierre et d'Anne Couturier de 
Ténac diocèse de Saintes, Saintonge); s. à Yamachiche (1) 
le 12 avril 1804 à l'âge de 73 ans. 

GREGOIRE MARIE-JOSEPHTE, (de J.-Bte III etde Marie-Josephte 
Chapelin); b (9) le 4 mai 1728. 

Issus: — Pierre, b. le 23 sept. 1859 à Yamachiche (1); m. (1) le 10 janvier 
1785 à Marguerite Isabelle (de Jos. et de Marguerite Boucher). 

Jean-Bte, b. (1) le 14 décembre 1760, s. (1) le 18 juillet 1761. 



(*) Il était arpenteur: Le 21 février 1757, il signe un acte à 
Ste-Anne de la Pérade. 



I 



FAMILLE MARCOUILLER 59 

Marie-Josephte, b. (1) le 19 juillet 1762; m. (l) le 10 janvier 1785 à 
Basile Isabelle (de Jos. et de Marguerite Boucher. 

Jean-Bte, b. (1) le 3 mai 1764. 

François, b ; s. (1) le 19 mai 1765. 

Marie-Josephte, b. (1) le 24 no.v 1865. 

Joseph, b. (1) le 17 janvier 1767; s. (1) le 9 août 1768. 

Marguerite, b. en 1766; 1er m. (1) le 17 oct. 1785 à Augustin Dubé, 
(veuf de Marie-Anne Bersier); s. à St-Barnabé (2) le 2 août 
1834 (68 ans). 

Marie-Madeleine, b. (1) le 4 mai 1868. 

2o. m. (1) à Marie- Amable Wilner, 1er avril 1796. 

Pierre, b. (1) le 19 avril 1801; m. 21 nov. 1725 aux Trois-Rivières à 
Marie Godin (de Alexis et de Hélène Pamerleau. 

J.-Bte, b. (1) le 22 fév. 1803; m. à Pauline Wilner; s. aux Trois-Ri- 
vières, le 20 mai 1855 à 54 ans. 

Marie-Joseph, b. (1) le 22 fév. 1803; s. (1) le 7 mars 1803. 



YAMACHICHE (1) (10 janvier 1785) 

II.— MARCOUILLER PIERRE (1) (de Pierre I et de Marie Josephte 
Grégoire); b. (1) le 23 sept. 1759. 

ISABELLE MARGUERITE, (de Jos. et de Marguerite Boucher). 

Issus:— Marguerite, b. (1) le 24 nov. 1785; m. aux Trois-Rivières (3) 
le 8 fév. 1812 à Hyacinthe Thibault (de Louis et de Marie- 
Antoinette Landron. 

Angélique, b. (1) le 3 mars 1787; s. (1) le 11 juin 1802. 

Pierre, b. (1) le 4 mai 1788, m. (1) le 24 juillet 1820 à Christine Biais 
(de Antoine et de Judith Boisvert). 

Marie-Louise, b. (1) le 22 mai 1790; m. (1) le 8 janvier 1816 à J.-B. 
Régnière (de J.-Bte et de Elisabeth Boucher) ; s. à St-Paulin le 
2 sept. 1872 à 82 ans et 3 mois. 



60 FAMILLE MARCOUILLER 

Joseph, b. (1) le 23 août 1791; m. (3) le 24 mai 1814 à Olive Gilbert 
(de J.-Bte et de Marie-Louise Topié; s. à St-Barnabé (2) le 
3 mai 1877, 

Rosalie, b. (1) le 23 fév. 1793; m. (3) leôavril 1812 à J.-Bte Joseph 
Milette (de Augustin et de Marguerite Bercier) ; s. (1) le 24 
nov. 1856- 

Euphrosine, b. (1) le 13 fév. 1795; m. (1) le 11 avril 1807 à Louis Ber- 
nier (de Barthélémy et de Angélique Dubé de St-Roch, district 
de Québec); s. (2) le 21 juin 1873. 

Antoine, b. (1) le 3 sept. 1796; m. (1) le 10 janvier 1825 àMarguerite 
Lavergne, (de Antoine et de Charlotte Paillé) ; s. (2) le 5 mai 
1868. 

Jean-Baptiste, b. (1) \s 21 avril 1799; m. (1) le 12 janvier 1824 à Marie 
Aucoin (de Jean et de Josephte Grenier); s. (2) le 11 juillet 
1878 (80 ans). 

Marie-Françoise, b. (1) le 1er mars 1800; m. (1) le 1er mars 1824 à 
Dolphis Régnière (de J.-Bte et Elisabeth Boucher); s. (2) le 
5 mai 1875 (75 ans). 



TROIS-RIVIERES (3) (25 nov. 1825) 

II.— MARCOUILLER PIERRE (de Pierre I et de Marie-Amable 
Wilner); b. à Yamachiche le 19 avril 1801. 

GODIN MARIE (de Alexis et de Hélène Pamerleau). 

Issus: — Marie-Sophie, b. (3) le 18 mai 1828, m. à Louis Dupuis; s (3) 
le 21 février 1856. 

Marie-Mathilde, b. (3) le 5 mars 1830; s. (3) le 14 mars 1831. 

Pierre-Narcisse, b. (3) le 5 août 1832. 

Louise, b. (3) le 17 avril 1836. 

M.-Luce, b. (3) le 8 sept. 1838. 



FAMILLE MARCOUILLER 61 

II.— MARCOUILLER J.-BTE (de Pierre I et de Marie-Amable Wilner) 
b. à Yamachiche le 22 fév. 1803. 

WILNER PAULINE. 



YAMACHICHE (1) (24 juillet 1820) 

III.— MARCOUILLER PIERRE (de Pierre II et de Marguerite Isa- 
belle»; b. (Ij le 4 mai 1788. 

BLAIS CHRISTINE (de Antoine et de Judith Boisvert). 

Issus:— Pauline, b. (1) le 11 août 1821 ; s. (1) le 7 janvier 1831. 

Christine, b. (1) le 28 mars 1825. 

Paul, b. (1) le 9 mars 1827. 

Eusèbe, b. (1) le 13 décembre 1827. 

Isaac, b. (1) le 24 sept. 1830; s. à St-Barnabé (2) le 28 mars 1833. 

M. -Apolline, b. (1) le 21 sept. 1832; s. (1) le 15 mai 1833. 

Maxime, b. (2) le 17 fév. 1834. 

Onésime, b. (2) le 21 mars 1836; s. (2) le 15 janvier 1837. 



YAMACHICHE (1) (10 janvier 1825) 

III.— MARCOUILLER ANTOINE (de Pierre II et de Marg. Isabelle); 
b. (l) le 3 sept. 1796; s. à St-Barnabé (2) le 5 mai 1869. 

LAVERGNE MARGUERITE (de Antoine et de Marg. Paillé). 

Issus:— Antoine, b. (1) . . . . ; m. (2) le 11 fév. 1850à Josephte Gélinas 
(de Antoine et de Josephte Lamy); s. (2) le 19 août 1901. 

Isaac, b. (1) le 5 juin 1827; m. le 2 sept. 1845 à St-Léon à Scholasti- 
que Paquin (de Antoine et de Josephte Plante) ; s. à Menomen- 
ce, Mich. Etats-Unis. 

Raphaël, b. (1) le 20 avril 1828; m. aux Trois- Rivières le 21 octobre 
1850 à Céline Dufresne (de Jos. de Montréal, et de Céleste 
Racicot); s. à St-Etienne des Grès le 5 avril 1901. 



62 FAMILLE MARCOUILLER 

Emélie, b. (1) le 30 juillet 1831; s. (2) le 13 mars 1843.' 

Emmanuel, b. (2) le 15 mars 1833; (*) s. (2) le 25 janvier 1835, décédé 
15 du même mois. 

Emmanuel, b. (2) le 1er juin 1836; m. à St-Sévère le 19 janvier 1857, 
à Archange Gélinas. (de Edouard et de Antoinette Audet dit 
Lapointe. 

Olivine, b. (2) le 20 sept. 1834; m. (2) le 6 fév. 1855 à Moïse Boisvert 
(de J.-Bte et de Scholastique Perron de St-Sévère); s. à St- 
Etienne des Grès le 15 mars 1858. 

Joseph, b. (2) le 28 mars 1840; s. (2) le 5 août 1841. 

Sévère, b. (2) le 11 mai 1841; s. (2) le 5 juin 1841.— 

Pierre, b. (2) le 24 oct. 1842; m. (2) le 3 août 1863 à Elisabeth Gélinas 
(de Louis et de M.-Emélie Mélançon); s. à Ste-Flore le 5 mars 
1920 à 79 ans. 

Emélie, b. (2) le 13 mars 1843; s. (2) le 16 juillet 1849. 

Homère, b. (2) le 28 mai 1844; s. (2) le 10 juin 1863 à 18 ans. 

Evariste-Candide, b. (2) le 8 avril 1846; s. (2) le 8 oct. 1864 à 18 ans. 

Thomas, b. (2) le 30 mai 1847; s. le 13 juillet 1849. 

Emélie, b. (2) le 4 sept. 1848. 



YAMACHICHE (1) (12 janvier 1824) 

III.— MARCOUILLER J.-BTE (de Pierre II et de Marg. Isabelle); 
b. (1) le 21 avril 1798; s. à St-Barnabé (2) le 11 juillet 1878, 
(80 ans). 

AUCOIN MARIE (de Jean et de Josephte Grenier). 

Issus:— Jean-Bte,b. (1) le 27 sept. 1824; m. (2) le 22 janv. 1850 à Emé- 
lie alias Julie Lord, (Vve de Jos. Diamond) ; s. (2) le 3 mars 1905. 

Emilie, b. (1) le 24 sept. 1826; m. (2) le 29 août 1843 à Chs Jacques Dia- 
mond (de Henry et de Mary Scott); s. (2) le 27 juin 1899. 



(*) Ce baptême est le premier acte inscrit dans les registres de 
St-Barnabé. 



FAMILLE MARCOUILLER 63 

Lucie b. (1) le 22 août 1827; m. (2) le 7 juillet 1846 à Henry Diamond (de 
Henry et de Mary Scott); s. (2) le 13 juin 1904. 

Charlotte, b. ; s. (2) le 17 fév. 1846 à 7 ans. 

Rosalie, b. (1) le 8 oct. 1830 (dit de St-Barnabé (2)); m. (2) le 3 août 
1852 à Pierre Gélinas (de Pierre et dejosephte Tousignant dit 
Lapointe) ; s. (2) le 29 avril 1899. 

Marceline, b. (2) le 4 juin 1833; m. (2) le 13 janvier 1852 àDolphis L. 
Desaulniers (de Amable et de Angèle Bellemare); s. à Ste- 
Flore le 30 juin 1916. 

M.-EIise, b. (2) le 27 nov. 1835, m. (2) le 10 août 1850àFrs-Xavier La- 
frenière (de Frs-Xavier et de Marie-Miville Deschesnes); 
s. à St-Elie, le 20 nov. 1906 à 71 ans. 

Caroline, b. (2) le 14 août 1838; s. en 1847. 

Adcline, b. (2) le 15 déc. 1840; m. (2) le 28 janvier 1862 à Israël Des- 
chesnes (de Isaac et de Louise Colard); s. (2) le 9 juillet 1896. 

Charles alias Carolus, b. (2) le 18 sept. 1843; m. (2) le 29 sept. 1868 à 
Luce Gélinas (de Frs et de Marguerite Dubé); s. (2) le 4 juillet 
1908. 

Joseph alias Sévère b. (2) le 15 fév. 1846; m. (2) le 4 oct. 1870 à Adéline 
Gélinas (de Isaac et de Adéline Hudon-Beaulieu) 



TROIS-RIVIERES (3) (24 mai 1814) 

IH.— MARCOUILLER JOS. (de Pierre II et de Marg. Isabelle); b. 
à Yamachiche (1) le 23 août 1791; s. à St-Barnabé (2) le 3 
mai 1877. 

GILBERT OLIVE (de J.-Bte et de Marie-Louise Taupier). 

Issus:— Joseph, b. (1) le 6 mars 1816; m. vers 1838 à Marie Newman 
(de Jos. et de Marie-Anne Brunelle). 

J.-Bpte, b. (3) le 14 nov. 1817; m. (2; le 19 mai 1840 à Dorothée Lessard 
(de Jos. et de Josephte Savard). 

Marie-Catherine, b. (3) le 30 mars 1819; m. (3) le 5oct. 1835à Antoine 
Précour (de Gabriel et de Angèle Gagnon). 



64 FAMILLE MARCOUILLER 

Marguerite, b. (3) le 4 fév. 1822; m. (3) le 14oct. 1845 à Alexis Lafre- 
nière (de Louis et de Madeleine Bénard de St-Léon). 

Apolline, b. (3) le 26 avril 1824. 

Marie-Ursule, b. (3) le 2 oct. 1826; m. (1) le? janv. 1857 à Augustin 
Terreault (de J.-Bte et Louise Gilbert). 

Emélie, b. (3) le 21 avril 1829; m. (1) le 30 oct. 1848 àAiméPleau (de 
Jean Aimé, et de Adélaïde Boisvert). 

Pierre, b. (3) le 18 mars 1834; m. (2) le 25 août 1857 à Rose de Lima Le- 
maître Auger (de Chs et de Nathalie Beaudoin); 2o m. (2) 
le 17 janv. 1881 a Elizabeth Hamel (de Frs. et de Josephte 
Lafrenière) s. (2) le 22 mars 1909 

Antoine, b. (3) le 17 mai 1837; m. (3) le 7 janv. 1856 à Hélène Griffin 
(de Chs et de Hélène Deschesnes; s. à Manchester, N. H., 
Etats-Unis. 

Sophie, b. (2) le 1er août 1840; m. (2) le 27 mail856à Maxime Phili- 
bert (de Toussaint et de Sophie Sicard). 



VERS 1835 

IV.— MARCOUILLER JOSEPH (de Jos. III et de Olive Gilbert; 
b. en 1808; s. à Ste-Etienne des Grès (4) le 16 déc. 1882 à 74 ans. 

NEWMAN MARIE. 

Joseph, b. vers 1837; m. à St-Maurice le 18 avril 1862 à Mathil- 
de Limoges (de Louis et de Julie Gaudin.) 

Issus:— Marie, b. à St-Barnabé (2) le 28 fév. 1839. 

Pierre, b. avant 1845; m. à St-Paulin le 24 sept. 1866 à Rose de Lima 
Héroux (de J.-Bte et de Marie Pellerin). 

Jacques, b. à St-Léon le 19 juillet 1845. 

Maxime-Trefflé, b. aux Trois- Rivières (3) le 31 mars 1852, m. (4) le 
7 oct. 1872 à Henriette Desaulniers (de Jos. et de Lucie Mas- 
sicotte). 

Olive, b. (3) le 11 août 1854; m. (4) le 14 juin 1875 à Thomas Lajoie 
(de Maxime et de feu Virginie Boucher); s. (4j le 14 fév. 1876 
âgée de 20 ans. 



FAMILLE MARCOUILLER 65 

Ludger, b.(3) . . ; m. (3) le 16 oct. 1882 à Agnès Précourt (de Antoine 
et de Catherine Marcouiller) ; 

Adolphe, b. (4) le 22 août 1858. 

Rose de Lima, b. . . . vers 1860; s. (4) le 22 oct. 1863 {3H ans). 



ST-BARNABE (2) (22 janvier 1850) 

IV.— MARCOUILLER THOMAS-J.-BTE (de J.-Bte III et de Marie 
Aucoin); b. à Yamachiche (1) le 27 sept. 1824; s. (2) le 3 mars 
1905. 

LORD JULIE alias EMELIE (Vve de Jos. Diamond). 

Issus:— Virginie, b. (2) le 3 0déc' 1850; m. (2) le 26 fév. 1900àOnésime 
Déziel (veuf de M.-Loisée Gélinas de St-Sévère (4). 

Euchariste, b. (2) le 6 mai 1852; m. (2) sous le nom d'Evariste, le 22 
no.v 1881 à Elisabeth Dubé (de Raphaël et de Zoé Gélinas). 

Marie-Edoïse alias Edwidge, b. (2) le 23 fév. 1855; m. (2) le 20 janvier 
1890 à Jos. Descôteaux (veuf de Rosalie Perron); s. (4) le 21 
août 1921. 

Adélinc, b. (2) le 23 fév. 1855; m. (2) le 19 oct. 1881 à Louis Lefebvre 
Boulanger (de Célestin et de Adélaïde Chaurette). 

Zélie, b. (2) le 8 mai 1857; m. (2) le 29 avril 1878 à Philippe Gélinas 
(de Pierre et de Rose Marcouiller). 

Pierre, b. à St-PauHn (7) le 22 fév. 1859; m. (2) le 15 juillet 1889 à Odile 
Bellemare (de André et de Marie Deschesnes). 

Caroline, b. (2) le 15 mars 1861 ; m. (2) le 21 oct. 1878 à Israël Deschesne 
(de Pierre et de Philomène Gélinas). 

Agnès, b. (2) le 12 mars 1863; m. (2) le 6 mars 1884 à Pierre Deschenes 
(d'Israël et de Adéline Marcouiller). 

Olive, b. (2) le 25 mars 1865; alias OHva; m. (2) le 19 oct. 1886 à 
Raphaël Hudon Beaulieu de St-Elie (de Raphaël et de Julie 
Bellemare). 

Sévère, b. (2) le 30 janvier 1867 (célibataire.) 



66 FAMILLE MARCOUILLER 

Marie-Lumina, b. (2) le 3 nov, 1869; m. à Manchester àChs-Edouard 

Carie. 
Marie-Eugénie-Jeanne, b. (2) le 21 janvier 1872; m. (2) le 5 avril 1905 

à F.-X. Lambert, veuf de Evélina Leblanc. 



ST-BARNABE (2) (11 fév. 1850) 

IV.— MARCOUILLER ANTOINE (de Antoine III eu de Marg. Laver- 
gne), b. à Yamachiche (1) le 3 sept. 1896; s. (2) le 19 août 1901. 

GELINAS JOSEPHTE (de Antoine et de Josephte Lemay). 

Issus: — Euchariste, b. (2) le 12 janv. 1851; M. à Ste-Etienne des Grès le 
27 août 1872 à Rose de Lima Çorriveau (de Raphaël et de Adé- 
laïde-Emérence Comeau), s. à Manchester, en janv. 1918. 

Adèle, b. (2) le 14 août 1852; m. à St-Boniface (4) le 5 juillet 1870 à 
Narcisse Boisvert (de Régis et de Josephte Pothier). Il demeure 
à Grand'Mère. 

Olivine, b. (2) le 15 avril 1854; m. (4) le 14 août 1872 à Alfred Çorriveau 
(de Raphaël et de Emérence Comeau); s. le 1er nov. 1910 à 
Springfield Mass. Etats-Unis. 

Heréule, alias Arthur, b. (2) le 12 nov. 1856; m. à South-Durham, 
Co. Drummondje 20 août 1882, à Jeanne Duhaime (de Henry 
et de Rebecca Sprould. 

Philippe, b. (2) le 4 déc. 1858; m. à l'Eglise St-Augustin de Manches- 
ter (8) à CordéHa Laforce; s. à Sanford, Maine, E.-U. le 11 
oct. 1891. 

Thomas-Alexis, b. (2) le 19 janv. 1861; lo m. (8) le 25 avril 1883 à 
Célina Lamy. 2o m. (8) le 21 juin 1886 à DéHa Dubé. 

Marie-Hermédia, b.(4)le 11 sept. 1863; lom.(8)en janv. 1879 à Edouard 
Lamy; 2o m. aux Trois-Rivières (3) le 29 nov. 1899 à Johnny 
Samson (d'Elzéar et de Emélie Gallant, de Lowell, Mass., 
Etats-Unis. 

M.-Amanda, b. (4) le 29 janv. 1866; m. (3) le 14 avril 1896 à Johnny 
Brouillette (veuf de Marie-Jeanne Marchand). 



FAMILLE MARCOUILLER 67 

Sophie-Emelda alias Azilda, b. (4) le 22 avril 1868; m. (3) le 31 juillet 
1888 à F.-X. Vermette (de F.-X. et de Adèle Côté de St- 
Augustin de Manchester N.-H. Etats-Unis). 

Joseph-Marie alias Josephat, b. (4) le 1er mars 1871; m. (8) le . ... à 
Donia Desaulniers; s. (8). 



ST-BARNABE (2) (19 mai 1840) 

IV.— MARCOUILLER JEAN-ETE (de Jos. III et de Olive Gilbert), 
b. aux Trois- Rivières le 17 nov. 1917. 

LESSARD DOROTHEE (de Jos. et de Josephte Savard). 

Issus: — Marie-Emélie, b. à St-Léon (4) le 5 fév. 1842. 

Sophie, b. (4) le 19 juin 1843. 

Jean-Bte, b. (4) le 9 déc. 1844. 

Frs-Isma-I, b. (2) le 22 fév. 1846. 

Marie-Louise, b (2) le 28 avril 1847. 

Olivier b. (2) le 6 avril 1849. 

Félix, b. à St-Paulin le 15 août 1852. 

Marie, b. (2) le 12 janv. 1854. 

Adéline. b. (2) le 27 avril 1856. 

Georgina, b. à St-Maurice (8) le 6 fév. 1858. 

Marie-Hélène, b. (8) le 28 sept. 1859; s. r8) le 6 juillet 1860. 

Marie-Hélène, b. (8) le 27 déc. 1860. 

Ephrem, b. (8) le 18 fév. 1863. 

Marie-Délia, b. (8) le 18 nov. 1864. 




68 FAMILLE MARCOUILLER 

ST'LEON (4) (2 sept. 1845) 

IV.— MARCOUILLER ISAAC (de Antoine III et de Marg. Lavergne); 
b. à Yamachiche le 5 juin 1827; s. à Menomence, Mich Etats- 
Unis) - 

PAQUIN SCHOLASTIQUE (de Antoine et de Josephte Plante). 

Issus: — Isaac-Antoine, b. à St-Barnabé (2) le 18 avril 1846; s. (4) le 
27 août 1847. 

Isaac, b. (4) le 3 sept. 1848; m. (2) le 12 novembre 1872 à Victoria Bour- 
nival (de Antoine et de Emérence Ricard). 

Hermédia, b. (2) le 11 juin 1866; s. à St-Paulin (7) le 15 avril 1868. 

Philippe, b ; m. (2) le 14 juin 1884 à Célanirc Lord fde Jos. et de 

Marie Déziel) de St-Paulin. (7) 

Maxime, b. (7) le 1er mars 1852; s. (7) le 5 sept. 1853 

Maxime, b. (7) le 22 mai 1854; m. à Ste-Ursule le 25 janv. 1881 à Azé- 
lie Baril (de Léandre et de Mathilda Page). 

Marie-Céline-Olive, b. (7) le 8 mai 1856; m. (7) le 5 août 1873. Léon- 
Aimé Terrien (de Léon et de M. -Félicité Dulignon dit Lamy- 
rande). 

Jos.-Trefflé, b. (7) le 1er avril 1858; m. (7) le 7 sept. 1880àEmma Côté 
(de Pierre et de Adéline Lafrenière. 

Odilon, b. (7) le 2 mai 1860; m. à Philie Girard (*) à Louiseville le 7 
sept. 1880. 

Marie-Virginie, b. (7) le 14 mars 1862; s. (7) le 21 avril 1862. 

Félix, b. (7) le 14 mars 1862; m. (7) le 11 avril 1887 à Azélie Boucher 
(de Simon et de Louise Renière). 

M.-Elisabeth, b. (7) le 18 avril 1864; m. (7) le 9 avril 1883 à Fanny 
Julien (de Jos. et de Marguerite Rivard). 

Hermédia, b. (2) le 11 juin 1866; s. (7) le 15 avril 1868 



FAMILLE MARCOUILLER 69 

ST-BARNABE (2) (7 janvier 1856) 

IV.— MARCOUILLER ANTOINE (de Jos. III etd'Olive Gilbert;) b. 
aux Trois- Rivières (3) le 17 mai 1822; s. à Manchester N. H., 
Etats-Unis. 

GRIFFIN HELENE (de Chs). 

Issus:— Marie, b. (2) le 4 octobre 1856; m. à St-Elie (4) le 29 sept. 1874 
à Hercule Guillemette. 

Marie-Luce, b. à St-Sévère le 30 sept. 1858; m. (4) le 12 janvier 1875 
Arthur Labranche. 

Célina, b. à St-Paulin (7) le 1er août 1860; m. (2) le 15 janv. 1889 à 
Emile Milot (de Godefroy et d'Elzire Gagnon d'Yamachiche); 
s. à Yamachiche (1) le 21 fév. 1919 à 58 ans. 

Joseph, b. (2) le 20 mai 1862 de St-Paulin; s. (2), le 18 août 1865. 

Hélène, b. (2) le 22 mars 1865 

Caroline, b. (2) le 19 juillet 1867 de St-Elie. 



ST-SEVERE (19 janvier 1857) 

IV.— MARCOUILLER PIERRE EMMANUEL (de Antoine et de 
Marg. Lavercjnei b. le 1er juin 1836 à St-Barnabé (2). 

CELINAS ARCHANGE. (d'Edouard et de Antoinette Audet dft La- 
pointe. 

Issus.— Elisabeth, b. (2j le 12 cet. 1857; m. à St-Elie le 8 juillet 1873 
à Isaac Fa fard. 

Pierre, b. à St-Sévère le 25 fév. 1859. m. à Haverstraw (9) N.-Y. 
Etats-Unis, à Malvina Arpin. 

M. -Hermine, b. (2) le 3 octobre 1860. m. à Pierre Martel, s. 

Marie-Marceline, b. (2) le 30 janv. 1862; s. (2) le 27 janv. 1864. 

Marceline, b. (2) le 26 mars 1864. 

Augustin, b. f2) le 30 janv. 1866. m. (9) le 7 juin à Mary Murphy 
(de Patrick et de Anny Cafee.) 



70 FAMILLE MARCOUILLER 

Thomas, b. (2) le 15 déc. 1867.; s. (2) le 19 déc. 1867. 

Thomas, b. (2) le 2 fév. 1869. s. 

Marie-Dina, b. (2) le 22 janv. 1871. m. le 28 janv.' à Paul Boivin. 

Jos.-Edmond, b. à St-Elie le 8 sept. 1873. s. 



ST-BRANABE (2) (25 août 1857) 

IV.— MARCOUILLER PIERRE (de Jos. et de Olive Gilbert); b. aux 
Trois-Rivières (3) le 18 mars 1834; s. (2) le 22 mars 1909 à 
75 ans. 

LEMAITRE AUGER ROSE DE LIMA (de Chs et de Nathalie Beau- 
doin; s. (2) le 2 nov. 1878. 

Issus:— Elisabeth, b. à St-Paulin (7) le 25 oct. 1858; m. (2) le 17 janv. 
1881 à Augustin Magnan (d'Augustin et de Marie-Anne 
Morin); s. à St-Jacques des Piles le 4 avril 1908. 

Pierre-Israël, b. (7) le 9 avril 1860, s. à N.-D. de Charette le 23 
avril 1923. 

Pierre, b. (7) le 27 juillet 1862; m. (2) le 21 fév. 1887 à Flora Bellemare 
(d'André et de Marie Deschesnes). 

M. -Olive,, b. (7) le 5 août 1864. Entrée chez les Srs de la Miséricorde 
à Montréal. 

NOTICE BIOGRAPHIQUE DE MARIE-OLIVE MARCOUILLER, 
SOEUR S.-ETIENNE, NEE A ST-PAULIN, LE 4 AOUT 1864, 
DECEDEE LE 24 JANV. 1910. 

Marie-Olive n'avait que 12 ans quand elle perdit sa bonne mère. 
Quelques années plus tard, son père s'étant remarié, la jeune fille con- 
tinua de demeurer au foyer paternel, jusqu'à l'âge de 18 ans. 

Vers cette époque — nous raconte elle-même notre chère sœur — 
elle eut un songe, dans lequel la sainte Vierge lui apparut, entourée d'un 
troupeau de petits agneaux dont la toison était d'une blancheur imma- 
culée. Ravie à l'aspect de ce tableau gracieux, elle ne pouvait se lasser 



FAMILLE MARCOUILLER 71 

de le contempler, quand la douce Madone l'invita à se joindre à son 
troupeau privilégié; puis la jeune fille s'éveilla. 

Notre sœur nous dit avoir gardé toute sa vie une profonde impres- 
sion de ce qu'elle appelait une manifestation de la volonté divine la con- 
viant à l'honneur de la vie religieuse. 

Comment parvint-elle à répondre à cette invitation ? La pauvre 
enfant ne connaissait aucune communauté, et les ressources lui man- 
quaient pour mettre son projet à exécution. Mais une âme forte et 
bien dirigée par l'esprit de Dieu, ne perd pas si tôt courage. Elle prit 
donc le parti de quitter sa famille pour aller se faire une situation aux 
Etats-Unis, et réaliser ainsi la somme dont elle avait besoin pour mener 
son entreprise à bonne fin. Grâce à son intelligente initiative, elle put, 
en effet, se faire une somme assez ronde, et, revenue ensuite vers les 
siens, élis leur annonça avec joie, son intention bien arrêtée de 1 aisser le 
monde pour se consacrer à Dieu dans un couvent. 

La sainte Vierge qui lui avait inspiré ce noble dessein la guida aussi 
dans ses démarches. La première visite qu'elle fit à notre communauté 
la convainquit que sous le toit béni de Notre-Dame de la Miséricorde 
elle trouverait le bonheur et la paix. Ayant humblement sollicité son 
entrée, elle fut admise au postulat le 8 août 1890. 

Dès le début de sa carrière religieuse, la nouvelle postulante montra 
ce qu'elle devait toujours être: une religieuse fervente et dévouée. Ja- 
mais la perspectives de l'épreuve ou du sacrifice ne purent abattre son 
courage. Oublieuse d'elle-même, elle n'avait, dans toutes ses actions, 
qu'un seul but: plaire à Dieu en faisant chaque jour et à chaque moment 
du jour, sa sainte volonté, se montrant toujours petite aux yeux de tous, 
comme à ses propres yeux. 

Sœur St-Etienne fit sa première profession le 8 septembre 1892, 
et ses vœux perpétusl le 8 septembre 1897. Tour à tour employée à la 
quête, à la couture et au soin du réfectoire des sœurs, elle s'acquitta 
avec perfection de ses offices, montrant sa préférence pour les plus bas et 
les plus effacés; car elle avait une de ces natures timides, qui recherchent 
la solitude et les emplois obscurs. 

En septembre 1902, notre bonne sœur St-Etienne fut chargée du 
soin de nos serviteurs et des jeunes garçons que la communauté proté- 



72 FAMILLE MARCOUILLER 

geait alors, dans l'espoir de favoriser en eux des vocations sacerdotales; 
elle occupa ces fonctions jusqu'à l'époque de la retraite annuelle, 15 
septembre 1909. La tâche était assez forte; cependant, notre chère 
sœur s'y consacra sans réserve. Elle s'appliquait surtout à discerner 
entre les jeunes âmes confiées à ses soins, celles qui portaient vraiment le 
germe d'une vocation de prêtre. Qua de bons conseils et d'avis précieux, 
elle sut leur donner! Aussi, plusieurs de ces écoliers, devenus prêtres, 
sont heureux de dire qu'ils doivent leur carrière privilégiée à la douce 
influence et aux sages avis de la bonne sœur St-Etienne. 

Voici ce que nous écrivait après la mort de sa bienfaitrice, un de ses 
protégés: 

"Inutile de faire l'éloge de sœur St-Etienne; vous la connaissez mieux 
que moi. Durant le temps que j'ai passe au couvent, jamais je n'ai 
entendu sortir de sa bouche un mot de reproche contre qui que ce fut; 
toujours du bien à dire des autres; jamais pour elle-même. Et ses supé- 
rieures! comme elle les aimait et les estimait! les considérant comme les 
messagères de Dieu; avec quel respect, en parlant d'elles, elle disait 
"les bonnes Mères". J'ai noté aussi son grand esprit de détachement de 
toutes choses et son amour de la sainte pauvreté; en un mot, sœur St- 
Etienne était une véritable religieuse". 

Ainsi parla ce bon prêtre, et nous corroborons en tous points ses pa- 
roles d'éloges justement méritées. Nous ajouterons que tel était son 
esprit de pauvreté, qu'à sa mort, on ne trouva en sa possession qu'un 
livre de prières, un chapelet un crucifix. 

A l'époqua de la retraite annuelle de 1909 on remarqua un change- 
ment notable dans l'état de santé de sœur St-Etienne. Avec une fer- 
veur extraordinaire, elle suivit les exercices de ces jours de prières et de 
recueillement. Avait-elle le pressentiment de sa mort prochaine? 
Peut-être. 

Deux jours après la clôture de cette retraite, des symptômes alar- 
mants se déclarèrent, et notre chère sœur, trop malade pour suivre la 
communauté, fut admise à l'infirmerie. Les médecins constatèrent 
bientôt que la patiente souffrait d'une congestion cérébrale. 

Durant quatre mois, la pauvre sœur fut clouée à son lit de souffran- 
ces comme sur une croix douloureuse, et, pourtant, jamais ne s'échappa 



FAMILLE MARCOUILLER 73 

de ses lèvres un seul mot d'impatience. Lorsque la douleur lui laissait 
un peu de répit, nous l'entendions répéter: "Je veux tout ce que le bon 
Dieu veut!" 

Le 5 décembre, elle put recevoir la sainte communion, faveur dont 
elle était privée depuis longtemps, à cause de ses fréquents vomisse- 
ments. C'est avec des larmes d'attendrissement que notre chère sœur 
reçut son Dieu. Puis on lui administra le sacrement de l'Extrême 
Onction qu'elle reçut aussi avec de grands sentiments de foi et de piété. 

Cependant la maladie continuait son œuvre et, depuis la mi-janvier, 
surtout, faisait des progrès inquiétants. Des anthrax s'étaient formés 
sur plusieurs parties du corps et la paralysie menaçait de se généraliser; 
ce qui arriva en effet et amena le dénouement fatal. Le 24 janvier 1910, 
sur les 5.50 h. de l'après-midi, notre chère sœur St-Etienne passa dou- 
cement et sans agonie de cette misérable vie au séjour des Elus. 

Elle était dans la 46ième année de son âge et de religion la 20ième. 

R. L P. 

Une Compagne de sa vie. 

Joseph, b. (2) le 16 fév. 1867; s. (2) le 19 janv. 1871. 

Thomas, b. (2) le 18 juillet 1869; m. àSt-Boniface (4) le 23 juin 1898 à 
Georgianna Grenier (de feu J.-Bte et de Angèle Hamel). 

Ephrem, b. (2) le 5 mars 1872; m. (4) le 26 oct. 1903à Rose-Alba Hamel 
(de Narcisse et de Philie Grenier de St-Elie) pas d'enfant. 

Mathilde, b. (2) le 28 cet. 1875.; m. (2) le9 juillet 1894 àPhiléas Héroux 
de( Paul et de Marie Lemay). 

Marie-Délia, b. (2) le 26 avrU 1877; s. (2) le 10 juillet 1877. 

Honoré, b. à St-Elie (5) le 26 oct. 1878; s. (2) le 14 nov. 1878. 

2o. m. (17 janv. 1881). St-Barnabé. 
HAMEL ELISABETH (de Frs et de Josephte Lafrenière). 
Issus:— Anonyme, b. (2) et s. (2) le 19 janv. 1882. 
Marie-Laudia, b. (2) le 4 mai 1883. 



74 FAMILLE MARCOUILLER 

Victor, b. (5) le 27 déc. 1884. 

Religieux dans la Congrégation des Clercs de St-Viateur de 
Joliette. 

Arthur, b. (2) le 12 avril 1886; m, à St-Mathieu le 5 juillet 1915 à Aurore 
Déziel. 

Marie-Anne, b. (5) le 30 mai 1888; m. (2) le 2 août 1909 à Alexandre 
Hamel (de Frs etdeCélanire Lampron). 



ST-PAULIN (7) (17 nov. 1860) 

IV.— MARCOUILLER EDOUARD (de Antoine III et de Marg. La- 

vergne) ; b. en 1838; s. à St-Barnabé (2) le 19 oct. 1867 à 29 ans. 

BELLEMARE DOMITHILDE (de Frs. et de Marg. Biais). 

Issus:— M.-Médaïde, b. (2) le 15 déc. 1861; s. à St-Paulin (7) le 5 déc. 
1882 à 21 ans. 

Marie-Elzire, b. (2) le 6 sept. 1863. 

Exilia, b. en 1864; s. (7) le 18 janv. 1868. 

Aglaé, b. (2) le 8 avril 1867. (Domithilde.) 



ST-BARNABE (2) (3 août 1863) 

IV.— MARCOUILLER PIERRE (de Antoine III et de Marg. La- 
vergne); b. (2) le 24 oct. 1842; s.à Ste-Flore (4) le 5 mars 1920 
à 79 ans. 

GELINAS ELISABETH (de Louis et de M.-Emélie Mélançon); dé- 
cédée avant 1920. 

Issus:— Marie-Olivine, b. (2) le 13 mai 1864. 

M.-Emélie, b. (2) le 28 janv. 1866; lo m. (2) le 1er sept. 1884 à Désiré 
Duplessis (de Louis et de Emélia Delphine Gélinas) ; 2o. m (2) 
le 5 mai 1906 à Alfred Auger, (veuf de Azilda Lamy). 

Pierre-Majorique, b. (2) le 1er mars 1868; m. (4) le 20 octobre 1899 à 
Victoria Gélinas. 



FAMILLE MARCOUILLER 75 

Frs.-Wilfrid, b. (2) le 18 juin 1871. 

François-Médias, b. (2) le 6 oct. 1873. 

Narcisse-Moras-Victor, b. (2) le 17 avril 1875; m. à St-Beonifac (4) 
le 14 fév. 1901 à Marie St-Onge (de Louis et de Julie Auger). 

Evariste, b. (2) le 19 mai 1877; s. le 30 oct. 1877. 

Sévère, b. (2) le 19 mai 1877; s. (2) le 30 oct. 1877. 

Joseph-Wilfrid, b. (2) le 30 sept. 1882; m. (4) à Azilda Bellemare (de 
David et de feue Lucie Guillemette). 



ST-BARNABE (2) (29 sept. 1868) 

IV. — MARCOUILLER CHS.-CAROLUS (*) (de J.-Bte III et de 
Marie Aucoin); b. (2) le 18 sept. 1843; s. (2) le 4 juillet 1908. 

GELINAS LUCE (de Frs et de Marguerite Dubé). 

Issus:— Charles, b. (2) le 5 août 1869; s. (2) le 30 mai 1870. 

Marie-Délia, b. (2) le 1er nov. 1870; m. (2) le 19 juillet 1892 àLudger 
Gélinas (d'Alexis et de Josephte Lacerte) ; s. (2) le 18 mars 1916. 

Céiina-Amanda, b. (2) le 22 juillet 1872; m. (2) le 17 juillet 1902 à 
Adolphe Lamy (de Adolphe et d'Emélie Bellemare); s. (2) le 3 
mai 1904. 

Charles, b. (2) le 27 avril 1874; m. (2) le 5 juillet 1904 à Jeannette Bald 
(de William-André, médecin et de Flora Lacerte). 

Marie-Léa, b. (2) le 24 déc. 1875. 

Philippe, b. (2) le 5 oct. 1877; s. (2) le 6 mai 1911. 

Marie-Rachel, b. (2) le 27 juillet 1879. 

Adèle-Rebecca, b. (2) le 25 mai 1881; m. (2) le 2 mars 1908 àHormis- 
das alias Armésidat Dupont (de Elie et de Apolline Milot). 

Anonyme, b. (2) et S. (2) le 3 mai 1883. 

Joseph-Adam, b. (2) le 12 juin 1884, s. (2) le 16 juin 1881. 



76 FAMILLE MARCOUILLER 

Anonyme, b. (2) le et s. (2) le 18 août 1885. 
Anonyme, b. (2) et s. (2) le 19 juillet 1886. 
Jos.-Onésime-Ovila, b. (2) le 8 sept. 1888. 



1 



ST-BARNABE (2; (le 4 oct. 1870) 

IV.— MARCOUILLER JOSEPH ALIAS SEVERE (de Jean-Bte III 

et de Marie Aucoin); b. (2) le 15fév. 1846; s. (2) le 4 juillet 1908. 

GELINAS ADELINE (de Isaac et de Adéline Hudon Beaulieu). 

Issus:— Albert, b. (2) le 15 juin 1871. 

Marie-Georgina, b. à St-Elie (4) le 3 janv. 1873; m. à St-Sévère (3) le 
le 3 juillet 1900 à Cyrille Camirand. 

Pierre- Arthur, b. (2) le 13 janv. 1875; m. (2) le 14 oct. 1902 à Herminie 
Gélinas (de Philippe et de Zélia Marcouiller). 

Marie-Hedwidge, b. (4) le 11 nov. 1876. 

Pierre-Rodrigue, b. (2} le 22 août 1878; lom.(2)le 8 avril 1902 à Marie- 
Anne Gélinas (de Noël Gélinas et Joséphine Matheau) ; 2o m. 

le 19 août 1912 à Anna Villemure (veuve de Joseph Faquin, 
fille de Frs Villemure et de Herminie Mélançon). 

Adéline-Mézelée, b. (2) le 5 nov. 1880; lo m. (3) le 3 juillet 1900 à 
Maxime Bellemare (de Moïse et d'Olivine Mélançon; 2o m (2) 
à Josué Bellemare (son beau-frère) le 21 avril 1909. 

Jos.-Philéas, b (2) le 9 mars 1883. 

Hormisdas b.(2)le 14 fév. 1885; m.(2)le 28 août 1906 à Maria Diamond 
(de Adonias et de Aurélie Célauire Bourassa. 

Pierre- Wilfrid, b. (3) le 27 sept. 1886; s. (3) le 14 oct. 1886. 

Thomas-Elzéar-Fredé, b. (2) le 2 1 juillet 1888; m. à N.-D. de Charette 
le 7 janv. 1913 à Marie Lessard (de Jos. et de Méselée Milette). 

Pierre-Adam-Josephat, b. (2) le 23 juillet 1890; va. (2) le 23 juin 1914 
à Marie-Anne Diamond (d? — Paul et de Amanda Matheau.) 

M.-Donia, b. (2) le 16 août 1892; m. (3) le 7 juillet 1909 à Sévère alias 
Philéas Gauthier (d'Evariste et d'Oliva Gélinao). 



FAMILLE MARCOUILLER 77 

TROIS-RIVIERES (3) (21 oct. 1850) 

IV.— MARCOUILLER RAPHAËL (d'Antoine III et de Marg. La- 
vergne b. à Yamachiche le 20 avril 1828; s. le 5 avril 1901 
à St-Eienne des Grès. 

DUFRESNE CELINA (de Jos. et de Céleste Ricicot), b. le 22 nov. 1835; 
s. le 5 février 1912. 

Issus: — M.-Adéline-AIexina, b. à St-Etienne des Grès (5) le 27 déc. 
1858; m. (5) le 7 juillet 1874 à Onésime Giguère (de Augustin 
et de Olive Bourassa, de St-Boniface). 

Philomène, b. (5) le 17 avril 1861; s. (5) le 14 oct. 1861. 

Philomène, b. (5) le 15 sept. 1862. 

Onésime, b. (5) le 2 nov. 1864. 

Georges-Désiré, b. à St-Boniface (4) le 8 janvier 1867. 

Louis, b. (5) le 22 avril 1869. 

M.-Louise-Olivine, b. à St-Barnabé (2) le 14 août 1871; s. (5) le 24 
sept. 1871. 

William-Paschal, b. (5) le 14 avril 1873. 

Pierre-Oscar, b. (4) le 23 avril 1875; s. (5) le 30 avril 1890 (15 ans). 

Jos.-Louis-Médéric, b. (4) le 23 mars 1884. 



ST-BARNABE (2) (22 nov. 1881) 

V. — MARCOUILLER EUCHARISTE-EVARISTE (J.-Bte IV et de 
Julie-Emélie Lord;; b. (2) le 6 mai 1851. 

DUBE ELISABETH alias LOUISE (de Raphaël et de Zoé Gélinas). 

Issus:— Sévère- Valère, b. (2) le 5 nov. 1882; m. à St-Jean des Piles (5) 
à Armélia Beaulac (de Uldoricet de Déline Casaubon) le 12 août 
1907. 

Joseph, b. (2) le 17 oct. 1884; m (5) à Nélida Beaulac (de Uldoric et de 
Déline Casaubon). 

Pierre, b. (2) le 20 mai 1886; m. à Grand'Mère (7) le 27 nov. 1916, à 
Hermélia Dubé (de Valère et de Hermélia Gélinas). 



78 FAMILLE MARCOUILLER 

Thomas- Wilbrée, b. (2) le 22 janvier 1888; m. à M.-Flore Déziel 
(de Jos. et de Marie Dubé). 

M.-Louise-Régina, b.(2) le 10 nov. 1889; s. (2) le 17 juillet 1892. 

Diana-M.-Anne b. (2) le 26 juin 1892; m. (5) sous le nom d'Origina le 
22 août 1911 à Jos. Boisvert, b. à Yamachiche le 1er oct. 1883 
(de Jos. et de Adèle Grenier). 

Adolphe, b. à l'église St- Joseph de Natick, R, I. Etats-Unis le 25 déc. 
1896; m. (7) le 14 sept. 1921 à Béatrice Gouin (de Moïse et de 
Virginie Pintal). 



ST-BARNABE (2) (15 juillet 1889) 

V.— MARCOUILLER PIERRE (de J.-Bte IV et d'Emélie Lord); b. 
à St-Paulin le 22 fév. 1859. 

BELLEMARE ODILE (d'André et de Marie Deschesnes). 

Issus:— Adélard-Hormisdas, b.(2) le 20 juillet 1890; s. à St-Elie (5) 
le 15 sept. 1890. 

M.-Aurore, b.(2) le 2 fév. 1891; m. à N.-D. de Charette (4) le 28 août 
1913 à Ernest Boisvert (de Joseph et de Corinne Millette). 

Adélard-Elzéar, b.(2) le 2 fév. 1893; m. (5) le 16 nov. 1914 à Malvina 
Deschesnes. 

Evariste-Origène, b. (2) le 16 janv. 1895; m.(4) le 10 juillet 1919 à 
Laura Julien, (d'Edmond et de Zoé Paillé). 

Jos.-Clodomir-Avila, b. (2) le 12 mars 1896; m.(4) le 12 fév. 1919 à 
Marie-Anne Gélinas (de Philippe et de Zélia Marcouiller). 

Alfred, b. à St-Paulin (7) le 7 mai 1897; m.(2) le 29 janv. 1919 à Diana 
Gélinas (d'Onésime et de Délia Diamond. 

Jos.-Walter, b. (2) le 25 sept. 1898; s. (4) le 4 mai 1918. 

Jos.-Donat-Albert, b. (2) le 30 mars 1900. 

Jos.-Hector-Eddy, b. (2) le 26 mai 1901. 

Jos. -Armand, b. (2) le 10 déc. 1902. 



FAMILLE MARCOUILLER 79 

Marie-Anna, b. (2) le 21 avril 1904. 

Marie-Clarida, alias Florida b(2) le 23 nov. 1905, m. (4) le 12 fev. 
1922 a Henri Villemure (de Adélard et de Rébecca Des- 
saulniers. 

Josaphat-Omer-Intime, b. à St-Sévère (3) le 22 mars 1907. 

Marie-Louise-Malvina, b.(2) le 18 mai 1908; s.(3) le 19 oct. 1908. 

Marie-Rose-Aimée, b. (2) le 17 nov. 1909; s.(4) le 22 janv. 1917. 



ST-BARNABE (2) (14 oct. 1902) 

V. — MARCOUILLER ARTHUR (de Sévère IV et de Adéline Gélinas; 
b.(2) le 13 janv. 1875. 

GELINAS HERMINIE (de Philippe et de Zélia Marcouiller). 

Issus:— Joscph-Antoni, b. (2) le 18 août 1903; s. (2) le 15 sept. 1903. 

Joseph-Antoine, b. à St-Paulin (7) le 29 août 1905; s.(2) le 14 oct. 1905. 

Joseph-FIorido-Emile, b.(2) le 19 juin 1907; s.(2) le 5 oct. 1907. 

Jos.-Armand, b.(2) le 27 juin 1908; s. (2) le 30 juin 1908. 

Jo8.-Henri-Zéphirin, b. à Ste-Elie (3) le 19 avril 1910. 

Jo8. -Armand-Bruno, b.(2) le 3 juin 1912; s. à N.-D. de Charette le 
7 mai 1913. 

Jo8.-Elphège-Camille, b. à N.-D. de Charette (5) le 22 août 1913; 
s. (5) le 25 août 1913. 

Marie-Anne-Lucille, b. (5) le 2 OCt. 1914. 

M.-Thérèse-Brigitte, b.(5) le 10 fév. 1916; s.(5) le 14 fév. 1920. 

M.-Yvonne-Alphéna, b.(5) le 15 nov. 1916. 

M.-Monique-Emérentienne, b.(5) le 22 fév. 1918. 

M. -Lucienne-Thérèse, b.(5) le 9 août 1919; 8.(5) le 7 juillet 1921. 

M.-Thérè»e, b.(5) le 21 août 1922. 



80 



FAMILLE MARCOUILLER 



ST-BARNABE (2) (5 juillet 1904) 




CHARLES MARCOUILLER V 



V.— MARCOUILLER CHARLES (de Chs Carolus IV et de^Luce 

Gélinas); b.(2) le 27 avril 1874. 

BALD JEANNETTE (de Dr William André et de Flore Lacerte); 

Issus:— b. (2) le 12 oct, 1878. 

Issus:— M. -Jeanne-Cécile, b. (2) le 28 mai 1905. 

M. -Lucie-Flore, b.(2) le 3 mars 1907. 

M.-Marg.-Wilhelmine, b.(2) le 26 nov. 1909. 

M.-FIore-Germaine, b.(2) le 2 août 1913. 

M.-JuIiette-BIandine, b.(2) le 2 août 1916. 



FAMILLE MARCOUILLER 

ST-BARNABE (2) (14 oct. 1902) 



81 



V.— MARCOUILLER PIERRE-RODRIGUE alias ADRIC (de Sé- 
vère IV et de Adéline Gélinas); b. (2) le 22 août 1878. 

GELINAS MARIE-ANNE (de Noël et de Joséphine Matheau) . .. 

Issus:— Jos.-Henri, b. (2) le 9 mars 1904; s. (2) le 14 juin 1907. 

Marie-Anna, b. (2) le 9 mars 1906. 

Marie-Anne-Bernadette, b. (2) le 14 mai 1907; s. (2) le 25 sept. 1907. 

Alfred-Henri, b. (2) le 4 juillet 1908; s. (2) le 7 juillet 1908. 

Marie-Anne, b. (2) le 15 mars 1912; s. (2) le 29 avril 1912. 

Maria, b. (2) le 15 mars 1912: s. (2) le 28 mars 1912. 

2o. m. (2) le 19 août 1912. 

VILLEMURE ANNA (Vve de Jos. Faquin) fille de Frs et de Herminie 

Mélançon. 

Issus:— Marie-Rose-Jeannette, b. (2) le 1er mai 1913. 

Jos.-Georges-Armand, b. (2) le 19 mai 1914.; s (2) le 12 juin 1914. 

Anne-Marie- Yvonne-Florence, b. à N.-D. de Charette le 30 juillet 
1915. 

Jos.-Henri-Bruno, b. (2) le 18 août 1916; s(2) le 31 janv. 1917. 

Emélia-Thérèse, b. (2) le 2 nov. 1917. 

Jos.-Richard-Prudent, b. (2) le 7 mars 1920. 

Marie-Juliette-Elianne, b. (2) le 13 juin 1921. 

Jos.-Angelo-Bruno-Henri, b. (2) le 7 sept. 1922, s. (2) le 9 OCt. 
1922. 



82 FAMILLE MARCOUILLER 

ST-BARNABE (2) (28 août 1906) 

V.— MARCOUILLER HORMISDAS (de Sévère IV et de Adéline 
Gélinas); b. à St-Sévère le 14 fév. 1885. 

DIAMOND MARIA (d2 Adonias et de Aurélie-Célanire Bourassa. 
Issus:— Jos.-Ubald-Hervé, b. (2) le 3 fév. 1908. 
Marie-Madeleine-Thérèse, b. (2j le 29 juin 1912. 



N.-D. DE CHARETTE (4) (7 janv. 1913) 

V.— MARCOUILLER FREDE-ALFRED (de Sévère IV et de Adéline 
Gélinas); b. le 24 juillet 1888 à St-Barnabé (2). 

LESSARD MARIE (de Jos. et de Meselée Milette); b. le 18 août 1893. 

Issus:— Annette, b. à St-Paul de Grand'Mère (3) le 12 déc. 1913. 

Ubald, b. (3) le 27 déc. 1914. 

Fernand, b. (3) le 7 janv. 1916. 

Simonne, b. (3) le 30 avril 1917. 

Jos.-Jean-Paul-Bernard, b. à St-Barnabé (2) le 24 juillet 1918. 

M.-Lucienne-Cécile, b. (2) le 28 cet. 1919. 

M. -Laurence-Thérèse, b. à St-Sévère le 17 fév. 1921. 



ST-BARNABE (2) (21 fév. 1887) 

V.— MARCOUILLER PIERRE (de Pierre IV et de Rose de Lima 
Lemaitre Auger); b. à St-Paulin (7) le 27 juillet 1862. 

BELLEMARE FLORA (de André et de Marie Deschesnes). 

Issus: — Pierre-Hormisdas, b. à St-Boniface (4) le 28 nov. 1887; 
s (4) le 5 janv. 1888. 

Malvina, b. (4) le 21 cet. 1888; m. à St-Mathieu (5) le 30 juin 1903 à 
Régis Gélinas. 

Jos.-Philéas, b. à St-Elie le 5 août 1890; m. (5) le 16 avril 1917 à Alexan- 
dra Vincent. 



FAMILLE MARCOUILLER 83 

M.-Zélia, b. (4) le 19 mars 1892; s. (4) août 1893. 

M.-Anna-Mérelda, b. (4) le 27 juillet 1893. 

Jos.-CliflFord-Elzéar, b. (5) le 28 sept. 1896; s. (5) le 23 nov. 1900. 

Jos.-Ovila-ThomaQ, b. le 10 mars 1898 (célibataire). 

Flore, b- le 14 janv. 1900; m. (5) le 1er mai 1916 à Antonio Boisvert; 
s- (5) 

M.-Elodie, b. (5) le 31 oct. 1901. 

Jos.-Donat, b. (5) le 18 mai 1904; s. (5) le 25 juin 1907. 



ST-ETIENNE DES GRES (27 août 1872) 

V.— MARCOUILLER EUCHARISTE (d'Antoine IV et de Josephte 
Gélinas;; b. à St-Barnabé le 12 janv. 1851. 

CORRIVEAU ROSE DE LIMA (de Raphaël et d'Adélaïde-Emérence 
Comeau). 

IssusiEuchariste, b. à St-Boniface (4) le 15 avril 1873; s. (4) le 8 juin 
1873. 

M.-Malvina, b. (4) le 15 mars 1874. 

M.-Olivine-Albertine, b. (4) le 30 mai 1875. m. le 7 janv. 1893. à 
J.-Bte Carocciolo Comeau (de Frs et de Dina Rivard Loran- 
ger). 

M.-Elisa-Laura, b. (4^ le 21 avril 1877. 

M.-Virginie-Alzéma, b. (4) le 11 juin 1882; s. (4) le 11 janv. 1886. 

Jos. -Arthur, b. (4) le 14 mars 1884. 

M.-FIore, b. (4) lô 14 mars 1884; s. (4) le 10 dév. 1884. 



ST-AUGUSTIN (8) de Manchester, N.-H. 

V.— MARCOUILLER THOMAS (de Antoine IV et de Josephte 
Gélinasj. b. à St-Barnabé, le 18 janv. 1861 

LAMY CELINA. b. à St-Boniface, le 3 juin 1883 

Issu:— Jo«.-Arthur, b. à St-Boniface (4) le 25 avril 1883; s (4) le 9 
juin 1883. 

2o. m (5) le 21 juin 1886. à Délia Dubé (d'Octave) sans enfant. 



84 FAMILLE MARCOUILLER 

V.— MARCOUILLER JOSEPH (*) (de Raphaël IV et de Célina 
Dufresne); b. en 1854. 

GELINAS ODILE 

Issus:— Georges, b. à St-Etienne des Grès (5) le 30déc. 1878: s. (5) en 
1878. 

Marie-Emma, b. (5) le 4 mars 1881. 

Philomène-Aurore, b. (5) le 17 fév. 1885: m. à Westfield, Mass., 
Etats-Unis le 17 fév. 1891 à Iriving Blacwelt. 

Jos.-Napoléon-Onésime, b. (5) le 10 janv. 1887. 

Arthur, b. m. à Westfield, Mass. Etats-Unis; à Bulavv Elliot. 



ST-BONIFACE (4) (28 janv. 1878) 

V.— MARCOUILLER THOMAS (de Pierre IV et de Rose de Lima 
Auger); b. à St-Barnabé le 18 juillet 1869. 

GRENIER GEORGIANNA (de feu J.-Bte et de Angèle Hamel). 

Issus:— Marie-Isola, b. àSt-Elie (3) lel6août 1901; s. (3) le 2 janv. 1902 

M.-Rose-Isola, b. (3) le 3 sept. 1903; s. (3) le 3 mars 1904.— 

Jos.-Origène-Antonio: b. (3) le 22 déc. 1906; s. (3) le 6 sept. 1909. 

M.-Rose-Anna, b. (3) le 25 juillet 1908; s. (3) le 11 mars 1919. 

Jos.-Antonio-Arthur, b. (3) le 2 sept. 1910; s. (3) le 6 sept. 1910. 

Jos.-Ephrem-Donat, b. (3) le 9 sept. 1912. 

Jos-Antoni, b. (3) le 9 août 1915; s. (3) le 11 août 1915. 

M.-Antonia, b. (3) le 9 aopt 1915; s. (3) le 11 août 1915. 



ST-BONIFACE (4) (14 fév. 1901) 

V.— MARCOUILLER VICTOR (*) (de Pierre IV et de Elisabeth Gé- 

linas); b. à St-Barnabé le 17 avril 1875. 

ST-ONGE MARIE (de Louis et de Julie Auger). 

Issu:— Jos.-Arthur, b. à Ste-Flore (6) le 30 avril 1902; s (6) le 2 mai 
1902. 



FAMILLE MARCOUILLER 85 

ST-BONIFACE (4) (26 janvier 1903) 

V.— MARCOUILLER ALFRED (*) (Pierre IV et de Elisabeth Géli- 
nas : b. à St-Barnabé (2^, le 30 sept. 1882. 

BELLEMARE AZILDA (de David et de Lucie Guillemette). 

Issue:— Flora-Angélina, b. (4) le 10 fév. 1904; s. (4) le 4 juillet 1907. 

2o. m. 7 sept. 1905. 

BEAUPARLANT EMMA (de Georges et de Olivine Beauparlant). 



ST-BONIFACE (26 oct. 1903) 

V.— MARCOUILLER EPHREM (*) (de Pierre IV et de Rose de Lima 
Auger); b. à St-Barnabé le 5 mars 1872. 

HAMEL ROSE-ALBA (de Narcisse et de Philie Grenier). Sans enfant. 



HAVERSTRAW m. (3) N.-Y. ETATS-UNIS (7 juin 1888) 

V.— MARCOUILLER AUGUSTIN (de Emmanuel IV et d'Archange 
Gélinasj, b. à St-Barnabé (2) le 30 janvier 1866. 

MURPHY MARY (de Patrick >t de Anny Cafee^. 

Issus:— Mary, b. (3) en 1889. s. (3) en janvier 1890. 

Anny, b. (3) en 1891 le 10 décembre; m. à Henry Allen. 

Patrick, b. (3) en 1893; s. (3). 

Oscar, b. (3) en 1894; s. (3) 3 mai âgé de 3 mois, 1894. 

Pierre, b. (3) en 1895; s. (3) 

Vincent, b. (3) 

Raymond, b. à Boston, N.-Y., s. aussi à Boston, N.-Y. 

Marguerite, b. à Fishkill, N.-Y., S. à Haverstraw. 

Wellie, b. à Fishkill, N.-Y. le 9 décembre 1896; m. à Rose-Eva Dubé à 
Almaville, Co. Champlain le 21 août 1822. 

M. -Marguerite, b. à Burlington (4) N.-H. le 28 juin 1898; m. à Henry 
Erleberry, à Ohio. N.-H. 



86 FAMILLE MARCOUILLER 

Alphonse-Urbain alias Alfred, b. (4) le 20 juin 1899, m, au Cap de la 
Madeleine le 19 juin 1919 à Régina Richard (de Johnny Richard 
et d'Amanda Motor.) 

Armand, b. (4) le 31 mars 1901. 

Dorise, b. (4) s. (4). 

Joséphine, b. (4) le 28 juillet 1903. 

Mathieu, b- (4) le 28 avril 1906. 

François, b. (4) le 9 oct. 1909. 

Emmanuel, b. (4) le 22 nov. 1910. 



ST-BARNABE (2) (22 nov. 1872) 

V.— MARCOUILLER ISAAC (de Isaac IV et de Scholastique Faquin), 
b. à St-Léon (4) le 3 sept. 1848. 

BOURNIVAL VICTORIA (de Antoine et de Emerence Ricard) s. à 
Ménomenee, Mich. (6) Etats-Unis en 1890. 

Issus:— Mélina, b. à St-Paulin (7) le 22 sept. 1873. 

Elle a fait sa profession religieuse au Bon Pasteur en 1892 
sous le nom de Sr Marie de St-Mahtieu. 

M.-Herméline-Hermédia, b. (7) le 12 mai 1875. 

Religieuse Dominicaine à Joliette, 111. E.-U. sous le nom 
de Sr Marie Justina. 

M.-Louise-Albertine, b. (7) le 8 juin 1877; s. à Lena Wis. (2) le 18 
août 1910. 

Jos. -Ernest, b. à St-Alexis des Monts (8) le 27 mars 1879; lo. m. le 
10 avril 1900 à Jude Faucher; 2o m. le 5 août 1918 à Florence 
Wengar, à Ménomenee Mich. 

Arthur, b. (8) le 12 mars 1881; m. à Elisabeth Wengar. 

Marie-Louise alias Elzire-Diana, b. (7) le 11 juillet 1883 à St-Alexis 
de Monts; M. (2) le 14 mai 1900 à Jos. Gélinas (de Narcisse et 
de Marie-Jeanne Lessard), s. (2) le 9 août 1915. 

Emile, b. (8) le 17 juillet 1885; s. en mars 1886. 

Eugénie, b. (6) le 10 avril 1887; m. le 27 nov. 1912, à Arthur Tibaudeau, 
à Lena Wiss. E.-U. 

Marie, b. (6) le 20 fév. 1890; s. (6) le 24 fév. 1890. 



FAMILLE MARCOUILLER 87 

ST-MAURICE (8) (1862, 18 avril) 

V.— MARCOUILLER JOS. (de Jos. IV et de Marie Newman). 

LIMOGES MATHILDE (de Louis et de Julie Gaudin). 

Issus: — Georgina, b- (8) le 16 mai 1864; m. (8) à Léger Dessureault, 

Elise, b. aux Trois- Rivières (3) le 25 mai 1866; m. (8) le 2 fév. 1891 à 
Télesphore Dugré (de Isidore ot de Anastasie Gauvin, de Qué- 
bec). 

Jo8.- Alphonse, b. (3) en 1872; m. (3) le 15 mai 1894 à Mathilda Daviau. 
(da Georges et de Hermine Boisvin). 

Corinne, b. (8) le 14 juin 1874; s. (8) le 14 août 1874. 

M.-Eloire, b. (8) le 8 août 1875; s. (8) le 7 fév. 1882. 

Clara, b. (8; le 1er fév. 1878; m. (3) le 6 juillet 1897 à Armand Hébert 
(d'Odilon et de Léa Hébert. 



MANCHESTER N. H. 



V.— MARCOUILLER JOSEPHAT (de Antoine IV et de Josephte 
Gélinas), b. à St-Boniface le 1er mars 1871 ;s. aux Trois-Rivières, 
le 1er mai 1906. 

DESAULNIERS DONIA. 

Issus: — William (*) b. à Manchester le 27 juin 1893; m. à la Baie Sha- 
wenegan le 23 oct. 1922 à Marie-Rose Vallée. 
2ième m. à l'Eglise St-Augustin de Manchester, N.-H. 

LUSSIER JOSEPHINE. 



SOUTH DURHAN (8) (20 août 1892) Canada 

V.— MARCOUILLER HERCULE (d'Antoine IV et de Josephte Géli- 
nas), b. à St-Barnabé le 12 nov. 1856. 

DUHAIME JEANNE (de Henri et de Rébecca Sprould), s. (8) le 20 
nov. 1915. 

Issus:— Willey, b. (8) le 5 mai 1893; m. (S) le 20 avril 1921 à Léa Bernier. 

Arthur, b. (8) le 31 déc. 1894; m. (8) le 17 mai 1922 à Adrienne Bergeron. 



(*) Elevé et Adopté par son oncle Thomas a la Baie Shawenegan. 



88 FAMILLE MARCOUILLER 

LOUISEVILLE (3) CANADA (7 sept. 1880). 

V.— MARCOUILLER NESTOR-ODILON (de Isaac IV et de Scholas- 
tique Paquin), b. à St-Paulin le 2 mai 1860. 

GIRARD PHILIE. 

Issus: — Francis-Peter, b. à Menomennee Mich. E.-U.(9)le 2 janv. 1882. 
s. (9) âgé de 4 mois. 

Isaac-Edouard, b. (9) le 14 fév. 1883; s. (9) âgé de 8 mois. 

Jos.-Thomas, b. (9) le 10 déc. 1884; s. (9) âgé de 8 mois. 

Jessée-Eugénie, b. (9) le 15 mai 1886; m. (9) à William Lebœuf. 

Lucie-Laura, b. (9) le 3 août 1887; m. (9) à Thomas Harley. 

Alphonse-Emile, b. (9) le 14 oct. 1888; s. (3) le 20 juin 1889. 

Pearly-Sméralda, b. (9) le 16 nov. 1889; m. (9) à Georges Arts. 

Maude-Marie, b. (9) le 10 avril 1891; S. (9) âgée de 7 mois. 

Joseph-Henry b. (9) le 14 juillet 1893; s. (9) âgé de 18 mois. 

Orner-Maxime, b. (9) le 7 janvier 1895; s. (9) âgé de 22 mois. 

Edouard-Joseph, b. (9) le 7 mars 1897; m. (9) à Rube Kieffer. 



ST-PAULIN (7) (7 sept. 1880) , 

V.— MARCOUILLER JOS.-TREFFLE (de Isaac IV et de Scholasti- 
que Paquin), b. (7) le 1er avril 1858. 

lo m. COTE EMMA (de Pierre et de Adéline Lafrenière), b. 

(7) le 7 sept. 1858. 

Issus:— Ernest b. (le 30 avril 1885). 
Henry, b. le 25 mai 1887. 
Eugénie, b. le 16 mars 1889. 
Nestor, b. le 28 fév. 1891. 
Emile, b. le 2 oct. 1895. 



FAMILLE MARCOUILLER 89 

2o m. 18 fév. 1901. 

COTE ALPHONSINE b. (7) le 8 nov. 1878. 
Albert, b. le 15 mai 1907. 
Clarence, b. le 14 août 1909. 
Lilia, b. le 2 déc. 1912. 
Eveline, b. îe 15 fév. 1914. 
Marion, b. le 20 fév. 1918. 



ST-PAULIN (7) 11 avril 1887) 

V. — MARCOUILLER FELIX (de Isaac IV et de Scholastique Paquin) 
b. (7) le 14 mars 1862. 

BOUCHER Azélie (de Simon et de Louis Renière), s. le 9 avrill916. 

Issus:— Marie-Jeanne, b. le 21 janv. 1888; m. le 20 nov. 1913 à Claude 
S. Venne 

Marie-Elphège, b. le 3 fév. 1891; m. en mars 1913 à Romain Koiv^rki. 

Ida-Véronique, b. le 12 sept. 1893; m.à Henry Ducharme. 

Agnès-AngéJina, b. le 17 mai 1895; m. le 30 mai 1917 à Alfred Burton. 

Merée-Joseph, b. le 10 mai 1897. 

Rosa-Marie, b. le 9 sept. 1903. 

Johnny-Joseph, b. le 17 OCt. 1905. 



ST-BARNABE (2) (14 janv. 1884) 

V.—MARCOUILLER PHILIPPE (de Isaac IV et de Scholastique 
Paquin). 

LORD CELANIRE (de Joseph et de Marie Déziel), b. à St-Barnabé le 
18 sept. 1863. 

Issus:— Marie-EIisa, b. à Thomahask, (4) Wis. E.-U. le 25 avril 1886. 

Jos.-OIiva, b. (4) le 5 fév. 1887. 

Marie-Héléna, b. (4) le 31 mars 1888; m. (4) le 14 sept. 1921 à Welling- 
ton Loveless. 



90 FAMILLE MARCOUILLER 

Marie-Evelina, b. (4) le 28 juin 1889. 

Marie-Clara, b. (4) le 13 janv. 1891. 

Félix-William, b. (4) le 17 mars 1892. 

Marie-Célina, b. (4) le 4 avril 1893; m. (4) le 2 juillet 1917 à John-G. 
Anderson. 

Marie-Elise, b. (4) le 6 fév. 1895. ' 

Ezalie-Annie, b. (4) le 23 fév. 1896; m. (4) le 13 sept. 1913 à Léo Boyer. 



STE-URSULE (25 janv. 1881) 

V.— MARCOUILLER MAXIME, (de Isaac IV et de Scholastique 
Paquin), b. à St-Paulin (7) le 22 mai 1852. 

BARIL AZELIE (de Léandre et de Mathilda Page). 

Issus:— Jos.-Alfred, b. (7) le 24 sept. 1881. 

Marie-Amanda, b. (7) le 21 mars 1883; m, à James Jackson. 

<\vila-Erne8t, b. (7) là 7 août 1885; m. à Clara Young. 

William, b. le 8 juillet 1889 à l'église Ste-Anne, Menomenee (4) 
Mich., E.-U. 

Arthur, b. le 19 avril 1891 (4): m. à Edith Cleary. 

Lucie, b. (4) le 27 janv. 1894. 

Eugénie, b. (4) le 23 nov. 1895. 

Francis, b. (4) le 20 sept. 1897. 

Aima, b. (4) le 20 août 1902. 

Georges, b. (4) le 15 déc. 1903. 

Emilie, b. (4) le 25 avril 1905. 



FAMILLE MARCOUILLER 91 

V.— MARCOUILLER SEVERE de St-Boniface (4). Probablement 
fils de Thomas-J-E^e IV et d'Emélie Lord, b. à St-Barnabé le 
30 janv. 1867. 

MILOT MARIE. 

Issus:— M.-Alice-Emma, b. à Yamachiche (Ij le 21 fév. 1905; s. à 
St-Etïenne (5) le 29 juillet 1905. 

Jo8.-Armand, b. en 1910; s.(5) le 29 juillet 1910. 

Jo8.-Léo-Wilfrid, b.(4) le 24 oct. 1912. 



ST-PAULIN (7) (le 24 sept. 1866) 

V.— MARCOUILLER PIERRE (de Jos. IV et de Marie Newman); 
b. avant 1846. 

HEROUX ROSE DE LIMA rde J.-Bte et de Marie Pellerin). 

Issus:— Pierre-Edouard, b. à Louiseville (3) le 21 juillet 1867; s (3) le 
16 nov. 1868. 

Mélina, b ; s.(3) le 24 avril 1875. 

Jean-Chs-Johnny, b.(3) le 10 mai 1875; 8.(3) le 29 août 1876. 

Pierre-Wilfrid, b. en 1878; s. à Ste-Flore (6) le 8 mai 1879. 

Jos.-Pierre-Arthur, b. (6) le 16 oct. 1879, né dans le St-Maurice. 



92 FAMILLE MARCOUILLER 

ST-BARNABE (2) (23 juin 1914) 

V.— MARCOUILLER JOSEPHAT (de Sévère et de Adéline Gélinas; 
b.(2) le 23 juillet 1890. 

DIAMOND MARIE-ANNE (de Paul et de Amanda Matheau); b (2) 
le 9 oct. 1890. 

Issues:— Marie-Roma, b. à St-Sévère (3) le 20 avril 1915. 

Marie-Léonette, b. à N.-D. de Charette le 26 juillet 1921. 



STE-FLORE (4) (2 oct. 1899) 

V.— MARCOUILLER MAJORIQUE (de Pierre IV et de Elisabeth 
Gélinas); b. à St-Barnabé (2) le 1er mars 1868. 

GELINAS VICTORIA. 

Issus:— Jos. -Pierre- Alfred, b.(4) le 3 avril 1901 ; s (4) le 26 avril 1901. 

M.-FIore-Anna, b.(4) le 30 sept. 1902; m. (4) à Ferdinand Alexandre le 
16 juin 1920. 

M.-Rose-Eva, b.(4) le 29 avril 1904. 

Jos.-Donat-Alfred, b.(4) le 22 août 1905. 

Jos.-Alfred-Arthur, b.(4) le 19 déc. 1908. 



TROIS-RIVIERES (16 oct. 1882) 

V.— MARCOUILLER LUDGER (de Jos. IV et de Marie Newman). 

PRECOURT AGNES (de Antoine et de Catherine Marcouiller). 

Issus: — Marie-Emélie-AIexina, b. à St-Etienne des Grès (5) le 17 
août 1883. 

Edouardina, b,(5,. le 17 août 1883; s.(5) le 19 sept. 1883. 

Jos.-Léopold-Philippe, b.(5) le 14 sept. 1884; m. (5) le 23 juin 1908 
à Régina Descôteaux (de Adélard et de Dina Lesieur), 

M,-Julie-Angélina, b.(5) le 19 mars 1887. 

Marie-Eugènie, b.(5) le 5 nov. 1888; s.(5) le 24 nov. 1888. 



FAMILLE MARCOUILLER 93 

Jos.-Ludger-Ernest, b.(5) le 10 juillet 1890; m. à la Cathédrale des 
Trois- Rivières (7) le 25 sept. 1916 à Elisa Panneton, b (7) le 
3 déc. 1893. 

Marie-Anne-Agnès, b.(5) le 24 juin 1892; s.(5) le 11 sept. 1894. 

Maria-Albertine-Eva, b.(5) le 19 mars 1895, s.(5) en avril 1895. 

Jos-Rosario, b.(5) le 19 mars 1895, m. a la Cathédrale des Trois- Ri- 
vières le 15 mai 1917 a Clara Romain (de Octave et de Mar 
ry Collins, s à St-Philippe des Trois-Rivières le 18 déc. 1918- 



ST-MATHIEU (5 juillet 1915) 

V.— MARCOUILLER ARTHUR (de Pierre IV et d'Elisabeth Hamel); 
b. à St-Barnabé (2) le 12 avril 1886. 

DEZIEL AURORE. 

Issus:— Yvonne, b. à N.-D. de Charette (6) le 14 nov. 1916. 

Jos.-Onésime-Lucien-Harding, b.(6) le 22 juin 1919. 

M.-Ange-Florette, b.(6) le 17 mai 1921. 



ST-ELIE DE CAXTON (16 nov. 1914) 

VL— MARCOUILLER ELZEAR (de Pierre V et d'Odile Bellemare) 
b. à St-Barnabé (2) le 2 fév. 1893. 

DESCHESNES MALVINA (de Israël et de Caroline Marcouiller). 

Issus:— Anonyme, b. à St-Sévère (3) et 8.(3) le 8 mars 1916. 

M. -Claire-Alice, b. à Charrette (5) le 6 mai 1917. 



94 FAMILLE MARCOUILLER 

M.-Rose-Anita-Aimée, b.(2) le 10 mai 1918. 
Jos.-Donatien, b (3) le 29 juin 1919; s. (3) le 14 sept. 1919. 
M.-Laura-Bernadette, b.(3) le 12 nov. 1920. 
M. -Hélène-Aurore, b.(5) le 25 sept 1922; s.(5) le 30 oct. 1922. 



N.-D. DE CHARETTE (4) (12 fév. 1919) 

VI.— MARCOUILLER JOS.-AVILA (de Pierre V et de Odile Belle- i 
mare); b. à St-Barnabé le 12 mars 1896. 

GELINAS MARIE-ANNA (de Philippe et de Zélia Marcouiller). 

Issus:— Marie-Eva-Jeannette, b.(4) le 26 fév. 1920. 

Marie-Anne-Emilienne, b.(4) le 15 août 1821. 



ST-BARNABE (2) (29 janv. 1919) 

VI.— MARCOUILLER ALFRED (de Pierre V et de Odile Bellemare); 
b. à St-Barnabé le 7 mai 1897. 

GELINAS DIANA (d'Onésime et de Délia Diamond). 

Issues:— M.-Eva-Laurette, b. à N.-D. de Charrette (4) le 16 déc. 1919. 

M.-CIémence-Thérèse, b.(4) le 6 fév. 1921. 



N.-D. DE CHARETTE (5) (10 juillet 1919) 

VI.— MARCOUILLER ORIGENE (de Pierre V et de Odile Belle- 
mare). 

JULIEN LAURA (d'Edmond et de Zoé Paillé). 

Issus: — Jos. -Pierre-Léonard, b.(5) le 13 juin 1920. 

Jos.-Edmond-Vital, b.(5) le 20 juin 1922. 



FAMILLE MARCOUILLER 95 

CATHEDRALE DES TROIS-RIVIERES (15 nov. 1917) 

VI.— MARCOUILLER ROSARIO, (de Ludger et de Agnès Précourt), 
b. à St-Etienne des Grès le 19 mars 1895, s. à St-Philippe des 
Trois- Rivières (4) le 18 déc. 1918. 

ROMAIN CLARA (*) (d'Octave et de Mary Collins). 

Issu:— Marcel, b. (4) le 25 juillet 1918. 



MENOMENCE MICH. E.-U. 

VI.— MARCOUILLER ARTHUR (de Isaac V et de Victoria Bournival) 
b. à St-Alexis des Monts. Canada, le 12 mars 1881. 

WENGAR ELISABETH. 

Issu: — Florent. 



CATHEDRALE (4) DES TROIS-RIVIERES (25 sept. 1916) 

VI.— MARCOUILLER LUDGER (de Ludger V et de Agnès Précourt), 
b. à St-Etienne des Grès (5) le 10 juillet 1890. 

PANNETON ELISA (de Philippe et de Marie Siouï). 

Issus:— Marie- Yvette, b. (4) le 10 juillet 1917. 

J.-Rosario, b. à St-Philippe des Trois-Rivières le 6 déc. 1920. 



WESTFIELD MASS. E.-U. 

VI.— MARCOUILLER ARTHUR (de Jos. V et de Willie Gélinas), 
b. à St-Barnabé le 23 mars 1884. 

ELLIOTT BULAW. 

Issu:— Jo«eph-Elliott, né a Wustfield, Mass. E.-U. b. au Cap de la 
Madeleine le 19 août 1919 âgé de 2 ans environ. 



(♦) Remariée a Achille Dupont à St-Philippe des Trois-Rivières. 



96 FAMILLE MARCOUILLER 

CAP DE LA MADELEINE (19 juin 1919) 

VI.— MARCOUILLER ALPHONSE-URBAIN alias ALFRED (de 

Augustin V et de Marie Murphy. 

RICHARD REGINA (de Jean et de Amanda Motor). 



ST-ETIENNE DES GRES (5) (23 juin 1908) 

VI.— MARCOUILLER PHILIPPE (de Ludger V et de Agnès Pré- 
court), b. (5) le 14 sept. 1884. 

DESCOTEAUX REGINA (de Adélard et de Dina Lesieur). 

Issus: — Joseph-Roméo, b. à Yamachiche le 10 juillet 1909. 

Jos.-Antonio, b. (5) le 27 déc. 1910. 

Armand, b. (5) le 24 mai 1912. 

Jos.-Rolland, b. à St-Philippe (6) des Trois-Rivières le 6 nov. 1913. 

Jos.-Arthur, b. (6) le 6 juillet 1915. 

Marie-Yvette, b. (6) le 28 sept. 1916. 

Henri-Paul, b. (6) le 15 fév. 1918. 

M.-Lucille, b. (6) le 21 avril 1923. 



SOUTH DURHAM (8) (20 avril 1920) 

VI.— MARCOUILLER WELLE Y (de Hercule V etde Jeanne Duhaime). 
b. (8) le 5 mai 1893. 

BERNIER LEA. 

Issus:— Roland, b. (8) le 26 mars 1921. 

Rita, b. (8) le 5 mars 1922. 



FAMILLE MARCOUILLER 97 

TROIS-RIVIERES (3) (15 mai 1894) 

VI.— MARCOUILLER ALPHONSE (de Jo3. V et de Mathilde Li- 
moges); b.(3) le 29 juin 1872. 

DAVIAU MATHILDE (de Georges et de Hermine Boisvin). 

Issus:— Jos.-Alphonse-Armand, b.(3) le 11 oct. 1896. 

M.-Germaine-Laurette, b.(3) le 13 août 1908. 



ST-MATHIEU (5) (16 avril 1917) 

VI.— MARCOUILLER JOS. (de Pierre V et de Flora Bellemare); 
b. à St-Elie de Caxton le 5 août 1890. 

VINCENT ALEXANDRA. 

Issues:— M.-Rachel-Régina, b.(5) le 20 sept. 1918. 

M.-Flore-Rose, b.(5) le 19 déc. 1920. 



ST-JEAN DES PILES (4) (12 août 1907) 

VI.— MARCOUILLER SEVERE (de Evariste V et d'Elisabeth Dubé; 
b. à St-Barnabé (2) le 5 nov. 1882. 

BEAULAC ARMELIA (de Uldoric et de Déline Casaubon). 

Issus: — Maric-Reine-Louisianna, b.(4) le 23 nov. 1908. 

Zoé-Florence, b.(4) le II déc. 1901; s.(4) le 20 janvier 1914. 

M.-Thérèse-Olia, b.(4) le 27 nov. 1913; s.(4) le 9 mars 1915. 

Jos.-Noël, b.(4) le 27 déc 1914; s.(4) le 29 déc. 1914. 

Jos.-Ferricr-Adolphe, b.(4) le 2 juillet 1916. 

Jos.-Jean-Charle», b.(4) le 14 avril 1918. 

Jos.-Pierre-Romuald, b.(4) le 21 mars 1920. 



98 FAMILLE MARCOUILLER 

ST-JEAN DES PILES (4) f 12 août 1907) 

VI.— MARCOUILLER JOSEPH (d'Evariste V et d'Elisabeth Dubé); 
b. à St-Barnabé (2) le 17 oct. 1884. 

BEAULAC NELIDA (de Uldoric et d- Déline Casaubon). 

Issus: — Marie-Julianne-Oliva, b.(4) le 1er mai 1908; s, (4) le 16 août 
1908. 

Jos.-Pierre-Alide, b.(4) le 28 août 1910. 

Sévère-Aurèle, b.(4) le 17 nov. 1911; s.(4) le 22 janv. 1912. 

Jos.-Léopold-Hervé, b.(4) le 5 mai 1915. 

Jos.-Rolland-Sylvio, b.(4) le 16 juillet 1916;s (4) le 2 janv. 1919. 

Jos.-Armand-André, b.(4) le 18 août 1918; s.(4) le 18 janv. 1919. 

Jos.-Omer-Maurice, b.(4) le 17 août 1920. 



GRAND'MERE (7) (27 nov. 1916) 

VI.— MARCOUILLER PIERRE (de Evariste VetdeElisabeht Dubé); 
b. à St-Barnabé le 20 mai 1886. 

DUBE MARCELLIA (de Valère et Armédia Gélinas). 

Issue:— Marie-Cécile, b.(7) le 22 juin 1919; s.(7) le 16 août 1919. 



GRAND'MERE (7) (14 sept. 1919) 

VI.— MARCOUILLER ADOLPHE(d'Evariste V et de Elisabeth Dubé) 
b. à l'église St- Joseph de Natick, R. I. Etats-Unis, le 25 déc. 
1896. 

GOUIN BEATRICE (de Moïse et de Viriginie Pintal. 

Issue:— M. -Ida-Marguerite, b.(7) le 15 janv. 1921. 



STE-FLORE (4) 

VI.— MARCOUILLER THOMAS-WILBREE (d'Evariste V et d'Elisa 

oeth Dubé); b. à St-Barnabé le 22 janvier 1888. 

DEZIEL MARIE-FLORE (de Jos. et de Marie Dubé). 
Issu: — Jos.-Johnny-Camille, b. à Ste-Flore le 2 mars 1920. 



FAMILLE DIAMOND 99 



LA FAMILLE DIAMOND 



La famille Diamond est originaire de Londres, Angleterre. Henry 
avec son épouse Marie-Thomasime Scott, arriva au Canada au com- 
mencement du siècle dernier. La tradition de famille veut qu'en dé- 
barquant à Québec il vint demeurer en la paroisse de Maskinongé où il 
ne séjourna qu'un court espace de temps. Entre 1820 et 1826, il vint 
se fixer à la sortie du village actuel de Saint-Barnabe, sur la propriété 
présentement occupée par Monsieur Ozaka Gélinas. Il ne fut pas pro- 
priétaire à cet endroit; son métier était celui de scieur de long. Ce 
genre de travail faisait alors la carrière de plusieurs, tout comme le mé- 
tier de menuisier aujourd'hui. A cette époque les moulins à scie étaient 
très éloignés, sinon inconnus dans la région. L'instrument dont se 
servaient les scieurs de long consistait en une longue scie à dents recour- 
bées, de sorte que le trait de la scie ne portait qu'en descendant. Pour 
exécuter ce travail il fallait deux hommes. La pièce à scier était placée 
sur des tréteaux élevés d'environ six pieds. L'un de ces hommes mon- 
té sur les tréteaux, sa tenant debout sur la pièce de bois, remontait la 
scie et la dirigeait pendant que l'associé placé au-dessous descendait le 
trait de scie. 

Le colon qui arrivait sur sa terre en bois debout, commençait 
par se bâtir une maison de bois rond, avec toit de pièces de bois fendu 
recouvertes d'écorces pour se protéger contre la pluie, ou de planches 
préparées à la scie de long. On calfeutrait les interstices avec la 
mousse des bois. Lorsqu'une terre était assez défrichée, on songeait 
à y construire une maison plus moderne; c'est alors que les services du 
«deur de long étaient requis pour équarrir les solives, poutres, sablières, etc. 

Pendant que Henry Diamond pratiquait son métier de scieur de 
lonu il ^f.nçrfr.it à se constituer un foyer indépendant. Il acheta au 



100 FAMILLE DIAMOND 

haut du rang de Saint-Joseph une étendue considérable de terrain 
qu'il partagea plus tard entre ses enfants. 

M-"'ie-Anne, sa fille ainée, mariée à Léandre Lessard, prit soin de 
la v'ej liesse de son père et reçut en héritage la terre occupée aujourd'hui 
par Léandre Lessard, fils. Au côté Nord de celui-ci était l'établissement 
de Joseph Diamond, dont la terre passa en héritage à la famille Marcouil- 
1er après sa mort survenue à l'âge de 25 ans. Tout le reste est encore en- 
tre les mains de la descendance de Henry Diamond, savoir: Rodrigue 
Diamond, Jos.-H. Diamond, Jos. Lessard, Israël Diamond, Evariste 
Diamond, Charles Diamond, ses petits-fils, et Welley Samson, époux de 
Joséphine Diamond son arrière petite-fille. 

Toute cette partie du rang de Saint-Joseph était alors couverte 
par la forêt vierge. Point de chemins à partir de la côte de la petite 
rivière Machiche; il fallait donc porter à dos, provisions, ustensiles, 
effets de ménage, de même que l'outillage nécessaire pour se construire 
un logement. Selon l'usage du temps on érigea une maison de bois 
rond, comme il est dit plus haut; puis on ouvrit le chemin avec les pre- 
miers défrichements. 

La chasse et la pêche fournissaient un grand moyen de subsistance; 
mais, si la Rivière du Loup tenait en réserve du bon poisson, la forêt 
une chasse abondante, les bois fournissaient dans l'été avec surabondan- 
ce les mouches, moustiques, brûlots, frelons etc., ces insectes s'introdui- 
saient partout. Pour les éloigner et dormir tranquille on faisait un pe- 
tit feu à la porte du Campement: la fumée avait pour effet de chasser 
ces êtres importuns. 

Au point de vue religieux tout le territoire de Saint-Barnabe était 
desservi par Yamachiche. Le premier décret érigeant la Paroisse de 
Saint-Barnabe est de 1828, fixant l'église dans le rang de Bellechasse, 
sur la terre occupée aujourd'hui par M. Origène Gélinas; mais, le second 
décret, en 1832, modifiait grandement le premier; il fixait l'église ov elle 
est aujourd'hui, de sorte que, en 1833 nos colons avaient le service divin 
tous les dimanches par le vicaire ou le curé lui-même d' Yamachiche, 
Monsieur Sévère Dumoulin. 

La famille Diamond était née dans le protestantisme; le premier 
baptême dans l'Eglise Catholique est celui de Georges, le dernier de la 



FAMILLE DIAMOND 101 

famille. La cérémonie eut lieu le lendemain de sa naissance, à Yama- 
chiche, en 1826. Le second baptême est celui de Marie-Anne, l'ainée, 
baptisée à l'âge de 13 yi ans, à Yamachiche. Charles l'ainé des garçons, 
a été baptisé à l'âge de seize ans, à Saint-Barnabe, en 1834; sa mère Marie 
Thomasime Scott l'était en 1835 et son père en 1837 par M. Sévère Du- 
moulin, curé des Paroisses d' Yamachiche et de Saint-Barnabe. La date 
du baptême de Henry, fils, et de Joseph est demeurée inconnue jusqu'ici. 



I.— DIAMOND HENRY, né à Londres, Angleterre vers 1787, b. à 
St-Barnabé (Ij le 20 mars 1837, âgé d'environ 50 ans; s. (1) le 
24 avril 1879 à l'âge d'environ 95 ans. 

SCOTT MARIE-THOMASIME, née vers 1779 aussi à Londres; 
b ( 1 ) le 27 mars 1 835. âgée d'environ 52 ans ; s .( 1) le 2 1 mai 1849 
à l'âge de 70 ans. 

Issus: — Marie-Anne, née vers 1816, à Londres, b. le 4 août 1829 à 
Yamachiche à l'âge de 13 K ans; m. (1) le 29 avril 1845 à Léan- 
dre Lessard (de Jos. et de JosephteSavard); s. (1) le 18 juin 
1889, âgée d'environ 77 ans. 

Chs-Jacques, b. (1) a fait son abjuration le 19 juillet 1834 à l'âge de 
16 ans. Ce qui place sa naissance vers 1818 à Londres d'après 
la tradition. Son parrain a été M. l'abbé L.-O. Désilets ptre 
vicaire, baptisant; sa marraine: Charlotte Rivard Dufresne; 
m. (1; le 29 août 1843àEmélieMarcouiller (de J.-Bte III et de 
Marie Aucoin); s. (1) le 2 fév. 1901, âgé d'environ 91 ans. 

Henry, né vers 1821; m. (1) le 7 juillet 1846 à Lucie Marcouiller (de 
Jean-Bte III et de Marie Aucoin); s. (1) le 4 janvier 1888 à 
l'âge de 70 ans environ. 

Joseph, né en 1823. b..; m. (1) le 17 juin 1846 àEmélie Lord (*) (de Jo- 
seph etde Julie L. Désaulniers) ; s. (1) lel9nov. 1848 à l'âge 
de 25 ans. 

Georges, b. à Yamachiche le 11 juin 1826; m (1) l3 15 fév. 1847 à divine 
Mélançon (de Simon et de Pélagie Aucoin) ; s. (1) le 13 fév. 1897. 



(*) Elle se remarie (1) le 22 janv. 1850 à Thomas J.-Bte Marcouiller IV. 



102 FAMILLE DIAMOND 

PARTAGE DE LA DESCENDANCE 

Pour plus de clarté et pour faciliter les recherches, la descendance 
de cette grande famille sera partagée en trois branches distinctes, puisque 
chacun des trois fils de Henry Diamond et de Marie-Thomasime Scott 
sont devenus les pères de nombreux enfants et petits-enfants. 

D'abord la descendance de l'ainé, Charles-Jacques (*) jusqu'à nos 
jours. Puis celle de Henry, également jusqu'à nos jours, et celle de 
Georges de la même manière. 

Chaque génération sera exposée par ordre de priorité d'âge. Cha- 
que sujet classé dans l'une des trois branches, pourra reconnaître sa géné- 
ration. Grâce à cette division, il sera facile à tous de découvrir les de- 
grés de parenté: Pour exemple: Tous les Diamond de la deuxième gé- 
nération sont frères, et tous ceux de la troisième sont frères dans l^ur bra- 
che respective et se trouvent cousins germains avec ceux des deux 
autres branches collatérales. 

Cett3 famille s'est multipliée d'une manière étonnante car à 
peine commence-t-on à voir se développer la quatrième génération 
que nous pouvons déjà compter plus de 70 familles de ce nom, et 
ce chiffre serait doublé si l'on numérait la descendance féminine. 



(*) dit liabay. 



FAMILLE DIAMOND 103 



PREMIERE BRANCHE 



DESCENDANCE DE CHARLES-BABY DIAMOND II 



ST-BARNABE (1) (29 août 1843) 

II— DIAMOND CHS.-JACQUES alias BABY (de Henry I et de M.- 
Thomasime Scott) ;b.(l) le 19 juillet 1834 à 16 ans; s. (1) le 2 
fév. 1901 à 91 ans environ. 

MARCOUILLER EMELIE (de J.-Bte III et de Marie Aucoin); b. (1) 
le 24 sept. 1826; s. (l) le 27 juin 1899. 

Issus.— Charles, b (1) le 20 fév. 1846; m (1) le 25 juillet 1871 à Henriette 
Gélinas (d'Isaac et de Adéline Hudon Beaulieu). 

Marie, b. (1) le 1er juin 1847; m. (1) le25nov. 1862 à Antoine Dupont 
(de Antoine et de Madeleine Milot, de St-Sévère); s. à Ste- 
Flore le 2 janv. 1919. 

Caroline, b. (1) le 13 juin 1849; s. (1) le 9 juillet 1851. 

Emélie-Mé8ellée,b.(l)le6juilletl851;m.(l)le 24 juillet 1866 àMau- 
rice Matheau (de Honoré et de Pélagie Mélançon); s. (1) le 
7 oct. 1913. 

Joseph, b. (1) le 28 mars 1853; m. (1) le 20 nov. 1876 à Marie-Eliza Mé- 
lançon (de Isaac et de Adèle Bourassa, Manchester N-H., 
Etats-Unis. 

Olive, b (1) le 2 fév. 1855; m (1) le 17 oct. 1876 à Evariste Mélançon 
(d'Isaac et d'Adèle Bourassa). 

Mathilde. b. (1) le 28 fév. 1857; m. (1) le 13 juillet 1874 à Maxime Gre- 
nier (de Jérémie et de M.-Elzire Bourassa); s. (1) le 9 oct. 1920. 



104 FAMILLE DIAMOND 

Marie-Emélie, b. (1) le 7 mai 1859; m. (I)le25 janv. 1876 à Thomas 
Deschesnes de (Isaac et de Marie-Louise Colard);2o. m. (1) 
sous le nom d'Emélina, le 18 avril 1899 à Philippe Gélinas (*) 
(veuf de Evélina Lacerte. 

Pierre alias Israël, b. (1) le 2 août 1861 ; m. à St-vSévère (3) le 22 oct. 1888, 
à M.-Delvina Lamy (de Léonard et Marie Lemaitre Auger). 

Marie-Hedwidge, b. (3) le 30 juillet 1863; m. (1) le 22 oct. 1883 à Joseph 
Lacerte (de Jos. et de Emélie Matheau de St-Sévère). 

M.-Mérélisse, b. (1) le 26 avril 1866; m. (1) le 19 oct. 1886 à Denis Gé- 
linas (de Pierre et de Rose Marcouiller). 

Pierre-Moras, b. (1) le 29 janv. 1869 m. (1) le 31 janv. 1888àThéodora 
Bournival (d'Augustin et d'Emélie Mélançon. 

Albert, b. . . . 1871; s. (1) le 27 sept- 1872, âgé dî 13 mois. 



ST-BARNABE (1) (25 juillet 1871) 

III.— DIAMOND CHARLES (de Charles II et de Emélie Marcouiller); 
b. (1) le 2 fév. 1846. 

GELINAS HENRIETTE (de Isaac et de Adéline Hudon Beaulieu). 

Issus: — Rose, b. (1) le 21 juillet 1872; m. (1) souslenom de Rose-Anna 
le 10 nov. 1891 à Zacharie Lefebvre Villemure (de Paul et de 
Marguerite Gélinas). 

Marie-Mérélisse, b. (1; le 6 mai 1874; s. (1) le 15 mai 1875. 

M.-Ezilda-Eugénie, b. (1) le 4 déc. 1875; m. (l)le 12 juillet 1898, 
à Louis Gélinas (de Louis et de Caroline Gélinas). 

Charles- Valère, b. (1) le 14 oct. 1877; m. (1) le 10 sept. 1901 à Anna 
Gauthier (d'Evariste et de Olive Gélinas). 

M. -Adéline, b. (1) le 3 mai 1879; m. (1) le 7avril 1902à Jean-Bte Beau- 
lieu (de Héraclée et de Eléonore Deschesnes); s. à St-Elie de 
Caxton le 8 oct. 1907. 



(1) Il est le père du P. Calixte Wilfrid Gélinas et du frère Conrad Al- 
cide Gélinas franciscains missionnaires au Japon. 



FAMILLE DIAMOND 105 

Jos.-Victor-Exilia, b. (1) le 19 fév. 1881; m. à St-Paulin (7) le 12 juillet 
1904 à Clara Elliott. (de Adolphe et de Mary Gildark. 

M.-Mélina-Rebecca, b. (1) le 14 mai 1883; m. (1) le 18 fév. 1901 à 
Thomas Lacerte (de Thomas et de Philomène Gélinas) ; s. 
à St-Sévère le 28 sept. 1912. 

M.-Mérilda alias Sméralda, b. (1) le 27 avril 1885; m. (1) le27janv. 
1909 à Herménégilde Milot (veuf d'Albertine Gélinas). 

M.-Delvina, b. (1) le 20 fév. 1887; m. (1) le 13 juillet 1908 à Adam Sau- 
cier (de Napoléon et de Alexina Brodeur). 

Jos.-Philéas, b. (1) le 28 nov. 1888; m. à St-Paulin (7) le 11 sept. 1911 
à Eugénie Lesage (de Edouard et de Georgianna Deschesnes. 

Jos.-Adélard-Donat, b. (1) lelSavril 1891; m. ( 1) le 8 juin 1914 à 
M. -Flore Samson, (de Maxime et Joséphine Grenier). 

Jos.-Elzéar, b. (7) le 24 août 1893; m. (7) le 12 juillet 1915 à Azélie Le- 
sage (de Edouard et de Georgianna Deschesnes). 

Jos.-Denis-Omer, b. (1) le 21 sept. 1895; m. (7) le 6 juillet 1921 à Ber- 
nadette Côté. 

Picrrc-Zéphirin, b. (7) le 10 août 1897; m. à N.-D. de Charette le 7 
juillet 1920 à Maria Auger (de Jos. et de Délia Lord). 

Alidc-AIdéric-Jo«eph, b. (1) le 24 juin 1900. 



ST-BARNABE (1) (20 nov. 1876) 

III.— DIAMOND JOS. (de Chs II et de Emélie Marcouiller) ; b (1) le 
28 mars 1853. 

MELANCON M.-ELISA (de Isaac et de Adèle Bourassa). 



106 FAMILLE DIAMOND 

ST-SEVERE (22 oct. 1888) 

III.— DIAMOND PIERRE-ISRAËL (de Chs II et de Emélie Mar- 
couiller); b. à St-Barnabé (1) le 2 août 1861. 

LAMY DELVINA (de Léonard et de Marie Lemaître Auger). 

Issus: — Jos.-Origène, b. (1) le 6 août 1889; m. à Yamachiche le 8 janv. 
1917 à Annette Trahan (de Edmond et de Emma Milot). 

M.-Louise-Bella, b. (1) le 20 mars 1890; m. (I)le23 janv. 1911 à Jos. 
Adolphe-Raoul Bellemare (de Jos. et de Eveline Bournival), 

M.-Ro8e-Alba-Léda,b (1) le 13 nov. 1892; m. (I)le21 août 1919à Alide 
Lamy (de Adolphe et de Olivine Bellemare). 

Jos.-Hector-Léonel, b. (1) le 17 août 1894; m (1) le 14 juin 1915 à Eva 
Samson (de Maxime et de Joséphine Grenier). 

M.-Eva-Hortense, b. (1) le 23 juillet 1896; m. (1) le 7 juillet 1919 à 
Lucien Lamy (de Adélard et de M. -Louise Bellemare). 

Jos.-Evariste-Eusèbe, b. (1) le 19 juillet 1898; s. (1) le 18 sept. 1898. 

Jos.-Walter-Oscar-Henri, b. (1) le 8 nov. 1899. 

M.-Emélia-Claudine, b. (1) le 8 avril 1901. 

M.-Rose-EIéonore-Jeannette, b. (1) le 2 avril 1903. m. (1) le 10 
janv. 1923 a Albéric Gauthier (de Frs. et de Rebecca Vail- 
lancourt) 

M. -Aurore alias Aline, b. (1) le 5 mai 1905. 

M.-Eléonore-Aglaé, b. (1) le 30 mars 1907; s. (1) le 29 mai 1908. 

Anonyme, b. (1) et S. (1) le 17 août 1910. 



FAMILLE DIAMOND 107 

ST-BARNABE (0) (31 janv. 1888) 

1 1 1 . — D I A M O N D M O R AS ( *) (de Chs. 1 1 et de Emélie Marcouiller) ; 

b. (1; le 29 janv. 1869. 

BOURNIVAL THEODORA (d'Augustin et de Emélie Mélançon). 

Issus:— Marie-Jeanne, b. {D le 13 mars 1889. 

Elle est entrée dans la Congrégation des Révdes Sœurs de 
l'Assomption de Marie, de Nicolet en 1905. Son nom en Reli- 
gion: Sr Marie du S. S. Rédempteur. Actuellement mission- 
naire aux Etats-Unis. 

Joseph-Ulric-Arphila, b. (1) le 26 oct. 1890; m. à Pincher-Creek (5) 
Alberta le 28 fév. 1916 à l'église St-Michel à Denise Sicotte 
(de Horace et de Elisa Rougeault). 

Marie-Anne, b. (1) le 24 janv. 189^; s. (1) le 6 mai 1892. 

Marie-Anne, b. (1) le 11 mars 1893; m. (5) le 12 avril 1915 à Louis Cotte 
(de Pierre). 

Jos.-Welly, b. (1) le 27 fév. 1895; m. (5) le 28 fév. 1916 à Théodora Si- 
cotte (de Horace et de Elisa Rougeault). 

Marie-Laura-Trajena, b. (1) le 11 janv. 1898; s. (1) sous lenomde 
Marie-Anna, le 9 juin 1900. 

Jos.-Adélard-Florido, b. à St-Elie de Caxton le 5 oct. 1899. 

Marie-Anna-Bernadette, b. (1) le 22 nov. 1900; s. (l)le 23 nov. 1900. 

Jo8. -Orner, b. (Ij le 15 juillet 1902. 

Marie-Rosanna, b. (1) le 21 août 1904; S. (1) le 19 déc. 1905. 

Jo8.-Camille, b. (1) le 13 fév. 1906; s. (1) h 18 fév. 1906. 
Jo8. -Emile, b. (1) le 13 février 1906; s. (1) le 22 fév. 1906. 
Jo».-Théodc-EmiIe, b. (1) le 16 juillet 1907' 



(•) Toute la famille réside dans l'Alberta. 



108 FAMILLE DIAMOND 

ST-BARNABE (1) (10 sept. 1901) 

IV.— DIAMOND VALERE (de Chs III et de Henriette Gélinas); 
b. (1) le 14 oct. 1877. 

GAUTHIER ANNA (d'Evariste et de Oliva Gélinas). 

Issus:— Marie-AIbertine, b. (1) le 16 juin 1902; s. le 1er janv. 1919 à 
Almaville. 

Maria-Rébecca-Victorine; b. (1) le 3 août 1903; m. à Almaville le 
25 juin 1919 à Hormisdas Léon Milette (de Ferdinand, et 
de Noëlla Laroche). 

Jos. -Armand, b, (1) 1« 14 oct. 1904. 

Jos.-Sylvio-Edgar, b. (1) le 25 janvier 1906. 

M.-Yvonne-Darilla, b. (1) le 4 mars 1907. 

Jos. -Hervé-Henri, b. (1) le 6 mars 1908. 

M.-Hortense-Eléonore, b. (1) le 22 avril 1909. 

M.-Anna-Rosa, b. (1) le 16 juin 1910. 

Jos.-Donat-Walter, b. (1) le 24 oct. 1911. 

M.-Laurette-Diana-Léda, b. (1) le 25 juillet 1913; s. le 20 avril 1914 

M.-Laurette-Flore, b. à N.-D. de Charette (4) le 16 mai 1915. 

Marie-Jeanne-Aurore, b. (4) le 9 mai 1917. 

M.-Albertine-Cécile, b. à Almaville le 26 août 1919. 



ST-PAULIN (7) (12 juillet 1904) 

IV.— DIAMOND JOS.-VICTOR (de Chs III et de Henriette Gélinas): 
b. à St-Barnabé le 19 fév. 1881. 

ELLIOT CLARA, (de Adolphe et de Mary Gildark.) 

Issus:— Jos. -Victor-Roméo, b. (7) le 7 mai 1906. 

Marie-Nelly, b. (7) le 4 sept. 1907. 

M.-Florence- Yvonne, b. (7) le 31 déc. 1908. 

M.-Dalvina-Yvonne, b. (7) le 9 avril 1910. 



FAMILLE DIAMOND 109 

M.-Clara-Lucille, b. (7) le 9 juin 1915. 
Jos.-Philéas-Gratien, b. (7) le 3 oct, 1917. 

Jos.-RoUand-Roger, b. (7) le 21 mai 1921; s. (7) le 15 sept. 1921. 
Jos.-Léopole-Alide, b (7) le 16 août 1922. 



ST-PAULIN (7) (6 juillet 1921) 

IV— DIMAOND JOS.-DENIS-OMER (de Chs III et de Henriette 
Gélinas); b. à St-Barnabé le 21 sept. 1893. 

COTE BERNADETTE. (d'Alfred et de M-Louise Rabouin) 

Issue;— M-Thérèse-Cécile, b. à N-D. de Charette le 14 juillet 1922. 



ST-PAULIN (7^ (11 sept. 1911) 
IV.— DIAMOND JOSEPH PHILEAS (de Chs III et de Henriette Gé- 
linas); b. à St-Barnabé le 28 nov. 1888. 

LESAGE EUGENIE (d'Edouard et de Georgianna Deschesnes). 
Issus:— M.-Gratia-Simonne, b. (1) le 8 juillet 1912. 
M.-Claire-Rosa, b. à N.-D. de Charette (4) le 20 janv. 1913. 
Jo8.-Marcel-Elzéar, b. (4) le 13 mai 1915. 
Jo8. -Edouard-Nelson, b. (7) le 14 oct. 1916. 
Jos.-Philippe-Gérard, b. (7) le 4 mai 1922. 
Marie-Anne-Jeanne, b. (7) le 26 juin 1923. 



ST-BARNABE (1) (8 juin 1914) 
IV. DIAMOND DONAT (de Chs III et de Henriette Gélinas; b. (1) le 
15 avril 1891. 

SAMSON M. -FLORE (de Maxime et de Joséphine Grenier). 
Issus:— Marie-Eva-CIémence, b. (1) le 16 juin 1915. 
Joseph-Nathan-Euclyde, b. (1) le 26 mai 1917. 
M.-Gabriclle-Madeleine, b. (1) le 5 sept. 1919. 
Jo8.-Benoit-Vital, b. (1; le 18 mai 1922. 



110 FAMILLE DIAMOND 

ST-PAULIN (7) (12 juillet 1915) 

IV.— DIMAOND JOS.-ELZEAR (de Chs III et de Henriette Gélinns): 
b- (7) le 24 août 1893. 

LESAGE AZELIE (de Edouard et de Georgianna Deschesnes^. 
Issus:— Jos.-Réal, b. (7) le 3 juin 1918. 
Jos.-Philippe-Wilson, b. (7) le 6 sept. 1920. 

Jos.-Florémond-Fernand,b. (7)l3 20janv. 1922,s. (7) le 22 juin 1923 
Marie-Georgette-Lina, b. (7) le 13 juin 1923. 



N.-D. DE CHARETTE (4) (7 juillet 1920) 

IV.— DIAMOND PIERRE-ZEPHIRIN (de Chs III et de Henriette 
Gélinas); b. (7) le 10 août 1897. à St-PauHn. 

AUGER MARIA (de Joseph et de Délia Lord). 

Issu:— Jos.-Gérard-Origène, b. (4) le 26 juillet 1921. 



YAMACHICHE (8 janv. 1917) 

IV.— DIAMOND JOS.-ORIGENE (de Pierre Israël III et de M.-Delvina 
Lamy); b. à St-Barnabé (1) le 6 août 1889, 

TRAHAN ANNETTE (de Edmond et d? Emma Milot). 

Issus:— M.-Jeanne-Lucille, b. il) le 20 nov. 1917; s. (1) le 28 nov. 1917. 

M.-Thérèse-Delvina, b. à N.-D. de Charette (4) le 13 janv. 1919. 

M.-Emélie-Laurette, b. à St-Paulin (7) le 14 nov. 1920. 

Chs-Joseph, b. (7) le 24 mars 1922. 

M-Henri Maurice, b. (7) le 7 avril 1923. 



FAMILLE DIAMOND 111 

ST-BARNABE (1) (14 juin 1915) 

IV.— DIAMOND LEONEL (de Pierre Israël III et de Delvina Lamy). 
b. (1) le 17 avril 1894 

SAMSON EVA (de Maxime et de Joséphine Grenier). 

Issus:— Jos.-Obrien-Brunfcl, b. à St-Paulin (7) le 16 oct. 1916. 

Suzanne, b. (7) le 25 avril 1918. 

M.-Jeanne-Gabrielle, b. (1) le 3 août 1919. 

M.-Françoise-Eléonore, b. (1) le 22 avril 1921. 

M-Claire Georgette Rita, b. (1) le 18 fev. 1923. 



PINCHER CREEK (5), ALBERTA (28 fév. 1916) 
EGLISE ST-MICHEL 

IV.— DIAMOND JOS.-ULRIC-ARPHILA (de Moras III et de Théo- 
dora Bournival); b. à St-Barnabé le 26 oct. 1890. 

SICOTTE DENISE (de Horace et de Elisa Rougeault). 

Issues: — Marie-Jeanne, b. (5) en mars 1917. 

Marie-Cécile, b. (5) en août 1918. 

Marie-Alice, b. (5) en avril 1921. 



PINCHER CREEK (5), ALBERTA (28 fév. 1916) 

IV.— DIAMOND JOS.-WELLY (de Moras III et de Théodora Bour- 
nival): b. à St-Barnabé le 27 fév. 1895. 

SICOTTE THEODORA-EUGENIE (de Horace et de Elisa Rougeault). 

Issus:— Jo«.-Gérard, b. (5) en mai 1917. 

Marie-Yvonne, en août 1918. 



112 FAMILLE DIAMOND 



DEUXIEME BRANCHE 



DESCENDANCE DE HENRY DIAMOND FILS 



ST-BRANABE (1) (7 juillet 1846) 

II.— DIAMOND HENRY (de Henry I et de M.-Thomasime Scott); 
né à Londres vers 1819; s. (1) 4 janv. 1888. 

MARCOUILLER LUCIE (de J.-Bte III et de Marie Aucoin). 

Issus:— Henry, b. (l)le 4 juillet 1847; m. à St-Sévère le 12 nov. 1873., 
à Rachel Lacerte (de Jos. et de Elisabeth Lajoie). 

Caroline, b. (1) le 27 sept. 1849; m. (1) le 31 juillet 1866 à Sévère Sam- 
son (d? Jos. et de Victoire Marchand), s. à St-Elie. 

Joseph, b. (1) le 7 janvier 1852; m. (1) le 18 juillet 1877 à Arline Gélinas 
(de Louis et de Emélie MélançonV 

Emélie, b. (1) le9 fév. 1854; m. (1) le 20 juillet 1875 à Valère Gélinas 
(de Louis et de Emélie Mélançon.) 

M.-EIise, b. (l)le 20 fév. 1856; m. (1) le 20 octobre 1874 à Evariste 
Biais (de Antoine et de Marie Gélinas). 

M.-Déline, b. (1) le 19 avril 1858; s (1) le 20 juin 1858. 

Paul,b. (l)le 18mail859;lo.m.àSt-Boniface le 2 avril 1883 à Zéphire 
Lacerte (de Pierre et de Rose de Lima Mélançon); 2o. m. (1) 

J']'- le 13 fév. 1888à Amanda Mathea[u(de.Raphaëlet de M.-Edesse) 
Gignac). 

Pierre, b. (1) le 4 août 1861; s. (1) le 9, mai 1864. 

Mathilde, b. (1) le 23 août 1863; s. (1) le 21 avril 1864. 

Pierre-Rodrigue, b. (1) le20avril 1865; (*) marié à St-Etienne des Grès 
le 30 juin 1898, à Année Milette (de Jean et de Emélie Biais). 

(*) Son nom est écrit souvent Médéric, Aldéric, Adric. 



FAMILLE DIAMOND 113 

M. -Délia, b. (1) le 28 juillet 1867; m. (1) le 10 oct. 1883 à Onésime Géli- 
nas (de Frs et de Marguerite Dubé). 

M. -Année-Flore, b. (1) le 20 fév. 1870; 1 o m. (1) le 10 juillet 1889 à 
Philippe Samson (de Jos. et de Elisabeth Bournival); 2o. m. (1) 
le 10 juin 1919 à Evariste Lamy (veuf de Marie Ayotte de 
St-Sévère). 

M.-Rosanna, b. (1) le 7 mars 1872; m. (1) le 30 janvier 1893 à Hyacin- 
the Lacerte (de J.-Bte et de Elisabeth Vincent dit Maheu.) 

Albert, b. (l)le 18 fév. 1875; m. (1) sous L^nom d'Euchariste (*) le 31 
août 1897 à Delvina Matheau (de Raphaël et de M.-Edesse 
Gignac) ; 2o. m. (1) le 28 avril 1908 à Maria Grenier (de Ephrem 
et de Olivine Samson). 



ST-BARNABE (1) (12 nov. 1873) 

III. -DIAMOND HENRY (de Henry II et de Lucie Marcouiller); 
b- (1) le 4 juillet 1847. 

LACERTE RACHEL (de Jos. et de Elisabeth Lajoie). 

Issus:— Henry, b. (1) le 1er oct. 1874; m. (1) le 29 juin 1897 à Adéline 
Gélinas (de Pierre et de Adéline Gélinas); s, à St-Marc de Sha- 
winigan le 5 mars 1918. 

Joseph, b. (1) le 27 juillet 1876; m. (1 ) le 6 oct. 1898 à Caroline Gélinas 
(de Joseph et de Mathilde Deschesnes). 

M.-Flore-Hé!ena, b. (1) le 5oct. 1878; m. (1) le 16juillet 1895 à Adam 
Matheau (de Pierre et de Adèle Gélinas). 

Jo8.-Omer, b. (1) le 26 sept. 1880; s. (1) le 3 juillet 1881. 

Marie-Emma, b. a St-Elie de Caxton (4) le 30 mai 1882; s. (V le 4 juin 
1912. 

Ja8.-Omer,b (4) le 28 août 1884; m. ( Die 19 sept. 1904 à Marie-Ailée 
(Eléonore) Matheau (de Hyacinthe et de Elzire Boisvert). 

Anonyme, b. (1) et S. (1) le 22 mars 1886. 



(*) Il porte auHsi le nom d' Evariste. 



114 FAMILLE DIAMOND 

Maria, b. (1) le lerdéc. 1887; m. (1) le 6 fév. 1906 à Edouard Hamilton 
Bailey (de Henry et de Elisabeth Fink, de Titusvilîe, Pansyl- 
vanie, Etats-Unis). (*). 

M. -Aurore, b. (1) le 20déc. 1889; m. (1) le 20 août 1906 à Narcisse- 
Frédéric-Anselme Mélançon (de Frédéric et de Marie Gélinas). 

Jos.-Onésime-Adélard, b. (1) le 27 juin 1892; s. (1) le 25 oct. 1892, 
sous le nom de Victor. 

Marie-Anna-Zélica, b. (1,^ le 5 août 1893; s. (l) le 28 juillet 1894. 

Marie-Anne-Joséphine, b. (1) le24 juin 1895; m. (1) le 7 janv. 1913 à 
Victor Panneton (de Chs et de Marie BellemareK 

Joseph-Welley, b. (1) le 6 juin 1897; s. (1) le 7 sept. 1897. 

M.-Sara-Léda, b. (1) le 1er sept. 1898, s (1) le 24 sept. 1898. 



ST-BARNABE (1) (18 juillet 1877) 

III.— DIAMOND JOS. (de Henry II et de LucisMarcouiller); b. (1) le 
6 janv. 1852. 

GELINAS ARLINE (de Louis et de Emelie Mélançon). 

Issus:— Honorat-Wilfrid, b.(l)le SOjuin 1878; m. (I)le21 janv. 1902 à 
Sméralda Gélinas (d'Onésime et de Délia Diamond). 

Jos.-Omer-Adam, b. (1) le 7 juillet 1880; m. àSt-Paulin (7) le 23 juillet 
1907 à Malvina Boulanger (de Narcisse et de Olivine Gélinas). 

M.-Mérilda-Exina, b. (1) le 25 juillet 1882 (fille actuellement). 

M. -Joséphine, b. (1) le23juin 1884; m. (1) le 9nov. à Welley Samson 
(veuf de Delvina Gélinas et fils de Jos. Samson et de Elisa- 
beth Bournival). 

M. -Joséphine, b. (1) le 1er octobre 1886; m. (1) le 16 avril 1912 sous 
le nom de Maria à Avila Boulanger (de Narcisse et de Olivine 
Gélinas). 

Jos.-Esdras- alias Adélard, b. (1) le lOsept. 1889; m. (7) le 14 août 
1916 à Exilia Bergeron. 



(*) L'abjuration du protestantisme avait eu lieu la veille. 



FAMILLE DIAMOND 115 

Jos.-Elzéar, b. (1) le 29 nov. 1891; m. (1) le27août 1917 à M,-Blanche 
Gélinas (d'Adrien et de Année Lamy). 

Jos.-Omer-Origène, b. (1) le leraoûtl894; m. (7) le 12 fév. 1919 à 
Léônida Boucher (d'Alexis et de Adéline Bellemare). 

Jos.-Arthur, b. (1) le 13 juillet 1896; s. (1) le 16 juillet 1996. 

Donat, b. (1) le 13 juillet 1896; s. (!) le 28 juillet 1896. 

Jos.-Donat-Hector, b. (1) le 25 déc. 1898; s. (1) le 23 août 1911. 



ST-BONIFACE (1) (2 avril 1883) 

III.— DIAMOND PAUL (Henry II et de Lucie Marcouiller) ; b. (1) le 
18 mai 1859. 

lo. m. LACERTE ZEPHIRE (de Pierre et de Rose de Lima Mélançon) 

Issus:— Paul, b. (Ijle 20 déc. 1883; s (1) le 14 oct. 1886. 
2o. m. St-Barnabé (1) (13 fév. 1888). 

MATHEAU M.-AMANDA (de Raphaël et de M.-Edesse Gignac). 

Issus.— Marie-Anne, b. (1) le 9 oct. 1890; m. (1) le 23 juin 1914 
Josephat Marcouiller (de Sévère et de Adéline Gélinas) 

M.-Diana-Eva, b. (1) le 11 nov. 1892; m. (1) le 8 nov. 1910 à Wilfrid 
alias Welley Lemay (de Paul et d'Amanda Matheau). 

Donat-Origène alias Oscar, b. (1) le 8 mai 1894; m. (1) le 17 juillet 
1917 à Florida Gélinas (de Luc et de Année Gélinas). 

Jos.-AIbée, b. (1) le 23 août 1897; m. (1) le 2 janv. 1919 à Annette 
Gélinas (de Albert et de Donia Gélinas). 

Marie-Anne, b. (1; le 1er mai 1899; m. (1) le 6 fév. 1916 à Léonel Bou- 
rassa, (de Alphonse et de Albina Trahan). 

Jos.-Donias, b. (1) le 30 nov. 1900; s. (1) le 2 août 1901. 

Jo8.-Welley-Ozias, b. (1) h 2 mai 1902; m. à N.-D. de Charette le 
30 janv. 1922 à Claudia Gélinas (de Olidé et de Marie-Louise 
Villemure). 

Jos.-Armand-Amédée, b. (1) le 10 avril 1906. 



116 FAMILLE DIAMOND 

ST-ETIENNE DES GRES (4) (30 juin 1890) 

III.— DIAMOND RODRIGUE alias ULDORIC (*) (de Henry II et 
de Lucie Marcouiller) ; b. à St-Banarbé (1) le 2 avril 1865- 

MILETTE ANNEE (de Jean et de Emélie Biais). 

Issus:— Jos.-Ernest, b, (4) le 11 juin 1891; s. (4) le 10 oct. 1892. 

Jos.-Hector-Ernest, b. (1) le 10 août 1893; m. à St-Paulin (7) le 26 juin. 
1917 à Evélina Lesage (d'Edouard et de Georgianna Des- 
chesnes). 

Jos.-Alfred-Guillaume, alias Welley,b. (1) le 5 nov. 1895;s. à N-D. 
de Charette le 30 sept. 1913. 

Jos.-Adolphe-Ephrem alias Hormisdas, b. (1) le 26 juin 1897; s. (1) 
le 7 août 1911 (**). 

Jos.-Wilfrid-Léonel alias Origène, b. (1) le 14 mars 1899. 

M.-Eva-Laura- Yvonne, b. (1) le 3 août 1900. 

M.-Oliva-Clara alias Laura, b. (1) le23janv. 1902; m. (4) le 12 juin 
1919 à Edgar Samson, (d'Ephrem et de Lydia Matheau). 

M.-Alice-Jeannette, b. (1) le 28 nov. 1903. 

Jos. -Alfred-Armand, b. (1) le lier août 1905. 

Jos.-Hervé, b. (1) le 21 avril 1907. 

Jos.-Edouard-Arthur, b. (1) le 4 sept. 1908. 

Jos.-Ozias-Léo, b. (1) le 26 fév. 1910. 

Marie-Anna-Edithe, b. (1) le 12 mars 1912. 

M.-Irène-Bella, b. (4) le 13 juin 1913; s. (4) le 23 nov. 1913 



(*) Son nom est écrit aussi "Adé ic et Adric. 

(**) Noyé accidentellement en haut du Moulin Charette. 



FAMILLE DIAMOND 117 

ST-BARNABE (1) (31 août 1897) 

III.— DIAMOND ALBERT alias EUCHARISTE (*) (de Henry II et 
de Lucie Marcouiller) ; b (1) le 18 fév. 1875. 

MATHEAU DELVINA (de Raphaël et de M.-Edesse Gignac). 

Issus:— Jos.-Ovide, b (1) le 12 sept. 1898; m. à N.-D, de Charette (4) 
le 7 avril 1920 à Aurore Diamond (d'Arthur et de Zéphire 
Gagnon). 

Jos. -Edgar, b (1) le 13 mai 1900, m. à St-Pauhn le 15 août 1923 à 
Marie-Anne Savoie (de Adam et dû Azilda Dauphinais). 

M.-Léa-Rosanna alias Rosa,b. (1) le 7 mai 1901 ;m. (1) le 23 avril 1921 
à Oscar Lemay, (de Paul et de Délia Matheau). 

M.-Louise-Eva- alias Auréa, b. (1) le 7 mars 1903; m. (1) le 19 fév. 
1919 à Isidore Bournival (de Thomas et de Adélina Grenier). 

Jos.-Armand, b. (1) le 27 juillet 1904; s. (1) le 20 août 1904. 

Jos.-Osias, b. (1) le 1er juillet 1905. 

Marie-Anna-Léonella, b. (1) le 8 mars 1907. 

2o. m. St-Barnabé (1) (28 avril 1908), 

GRENIER MARIA (de Ephrem et de divine Samson). 
Issus:— M.-Bella, b. (1) le 3 oct. 1911. 
M.-Héléna-Alice, b. (4) le 11 mai 1915. 
Jos.-Ozani, b. (1) le 18 déc. 1916; s. (1) le 12 sept. 1917. 



(*) Il porte aussi le nom d'Evariste." 



118 FAMILLE DIAMOND 

ST-BARNABE (1) (29 juin 1897) 

IV.— DIAMOND HENRY (de Henry III et de Rachel Lacerte); b. (1) 
le 1er oct. 1874; s. à St-Marc de Shawinigan le 5 mars 1918- 

GELINAS ADELINE (de Pierre et de Adéline Gélinas). 

Issus:— Marie-Anne-Dalvina, b. (1) le 38 juillet 1898; m. à St-Marc 
de Shawenégan, le 9 janv. 1917 à Jos.-Ephrem Vincent, (d'Oné- 
sime et de Sophie Bellemare). 

Jos.-Edouard-Armand-Honoré, b. (1) le 9 déc. 1899. 

M.-Flore-Ozéline, b. (1) le 13 mai 1901; s. à St-Marc de Shawinigan (6) 
9 mars 1920. 

Laudia-Emérentienne-Delvina, b. (1) le 10 avril 1904. 

M.-Angélina, b. (1) le 18 mars 1907. 

Aurise-Lucienne-Cécile, b. (1) le 28 mars 1909. 

Eugène-Léo-Ls-Philippe, b. (1) le 25 nov. 1910. 

Jos.-Donat-Léopold, b. à N.-D. de Charette (4) le 29 juillet 1912. 

M. -Simonne-Jeannette, b (4) le 12 janv. 1916. s. (6) le 3 sept. 1916 



ST-BARNABE (1) (6 oct. 1898) 

IV.— DIAMOND JOSEPH (de Henry III et de Rachel Lacerte); b. (1) 
le 17 juillet 1876. 

GELINAS CAROLINE (de Jos. et de Mathilde Deschesnes). 

Issus:— M.-Eva-Sméralda, b. (1) le 6 fç. 1900; m. à St-Jean des 
Piles (5) le 14 janv. 1920 à Wilfrid Doucet (de Jos. et de Arsé- 
line Berneche) (*). 

Jos. -Emile, b. à St-Elie de Caxton le 14 fév. 1901; s. (1) le 15 avril 1901. 

Emile, b. à Watertown, Connecticut, Etats-Unis, le 14 déc. 1903. 

M. -Flore-Rosalie, b. à Ste-Flore (6) le 4 oct. 1905. 



(*) Du mariage de Wilfrid Doucet et de E va Sméralda Diamond, sont 
nés lo Jos. Wilfrid b. à Grand' Mère, le 15 janv. 1821. 2o M. Florence b. 
à St Jean des Piles le 15 avril 1922. 



FAMILLE DIAMOND 119 

M.-Annette-Adèle, b. (6) le 24 mars 1907. 

Jos.-Léonel-Sarto, b. (5) le 22 mars 1909. 

Ovila-Jos.-Hilarion, b. (5) le 22 mars 1909. 

Elma, b. à St-Jacques des Piles le 3 avril 1911; s. (5) le 21 mars 1912. 

M.-Louisa, b. (5) le 10 mai 1913. 

Jos. -Armand-Adrien, b. (5) le 21 mars 1915. 



ST-BARNABE (1) (19 sept. 1904) 

IV.— DIAMOND JOS.-OMER (de Henry III et de Rachel Lacerte); 
b. à St-Elie de Caxton le 29 août 1884. 

MATHEAU MARIE-AILEE (ELEONORE) (de Hyacinthe et de Elzire 
Boisvert). 

Issus:— Joseph-Léopold, b. (1) le 15 août 1905; s. (1) le 9 oct. 1905. 

M.-Marguerite-Lillianne, b. (l) le 20 juin 1907. 

Germaine, b 1908; S. à Grand'Mère (4) le 28 juillet 1909. 

Jos.-Albée-Robert, b. (4) le 22 nov. 1911. 

M. -Germaine-Simonne, b. (4) le 22 oct. 1913. 



ST-BARNABE (1) (21 janv. 1902) 

IV. DIAMOND HONORAT-WILFRID (de Jos. III et de Arline 
GélinasK b. (!) le 30 juin 1878. 

GELINAS SMERALDA (d'Onésime et de Délia Diamond). 
Issus:— Jo8.-Wilfrid-EmiIe, b. (1) le 23 mai 1904. 
M.-Bella, b. (1) le 13 mai 1906. 
M.-EIéonore, b. (1) le 8 juin 1908: s. (1) le 24 juin 1908. 



120 FAMILLE DIAMOND 

ST-PAULIN (7) (23 juillet 1907) 

IV.— DIAMOND ADAM (de Jos. -H. III et de Arline Gélinas) ; b. à 

Barnabe (1) le 7 juillet 1880. 

BOULANGER MALVI'NA (de Narcisse et divine Gélinas). 
Issus:— Marie-Eva, b. (1) le 10 mai 1908; s. (1) le 20 juillet 1908. 
Jos.-Armand, b. (1) le 4 juillet 1909. 
Jos.-Philéas-Hormisdas, b. (1) le 18 déc. 1910. 
Jos. -Léo-Armand, b. à N.-D. de Charette (4) le 8 juillet 1915. 
M.-Blanche-Eva, b (4) le 27 mars 1917. 
Jos. -Nelson-Hervé: b. (4) le 16 oct. 1918. 
Jos.-Ephrem-Dionis, b (4) le 13 juillet 1920. 
Jos-Fernand Ubald, b. (4) le 4 oct. 1921. 






ST-PAULIN (7) (14 août 1916) 
IV.— DIAMOND JOS.-ESDRAS alias ADELARD (de Jos.-H. III 
et de Arline Gélinas); b. à St-Barnabé (1) le 10 sept. 1889. 

BERGERON EXILIA. (de Chs et de Herméline Paquin) 
Issus:— M. Rose Eva, b (7) le 26 juin 1920 

Jos.-O'Brien-Benoit, b. (7) le 17 fév. 1922. 
Marie-Thérèse-Lucille, b. (7) le 26 mai 1923; s. (7) le 16 juillet 1923 
M. Lucie-Cécile, b. (7) le 26 mai 1923; s. (7) le 22 juin 1923. 



ST-BARNABE (1) (27 août 1917) 
IV.— DIAMOND ELZEAR-FREDE (de Jos.-H. III et de Arline Géli- 
nas); b. (1) le 29 nov. 1891. 

GELINAS M. -BLANCHE (d'Adrien et de Année Lamy). 

Issus: — Jos. -Adrien-Maurice, b. à St-Bernard des Chûtes Shawi- 
nigan (4) le 14 juillet 1918. 

Marie-Laurette, b. (4) le 6 mars 1920; s. (4) le 19 mars 1920. 

Marie-Laurette-Hélène, b. à Yamachiche le 29 mars 1921 



FAMILLE DIAMOND 121 

ST-PAULIN (12 fév. 1919) 
IV.— DIAMOND OMER (de Jos.-H. III et d'Arline Gélinas): b. à St- 
Barnabé (1) (le 1er août 1894). 

BOUCHER LEONIDA (d'Alexis et de Adéline Bellemarej. 

Isuss:— Jos.-Gérard-Origène, b.à N. -D. de Charette (4) le 27 juin 1921 

Jos.-Lucien-Viateur, b. (1) le 25 avril 1922. 



ST-PAULIN (7) (26 juin 1917) 
!V.— DIAMOND JOS. -HECTOR-ERNEST (de Rodrigue III alias 
Uldoric et de Année Milette): b. à St-Barnabé (1) le 10 août 
1893. 

LESAGE E VELIN A (de Edouard et de Georgiana Deschesnes). 

Issus:— Jos.-Vital-Edmond, b. à N.-D. de Charette (4) le 13 avril 1918. 

Jos.-Gildard-Urbain, b. (4) le 8 juin 1919 

Jos.-Alcide-Firmin, b. (4) le 15 sept. 1920. 

Jos.-Philippe-Gérald, b. (7) le 4 mars 1922. 



N.-D. DE CHARETTE (4^ (7 avril 1920) 
IV.— DIAMOND JOSEPH-OVIDE (d'Albert alias Euchariste et 

Evariste, et de Delvina Matheau); b. à St-Barnabé (1) le 12 

sept. 1898. 

DIAMOND AURORE (d'Arthur et de Zéphire Gagtion). 

Issus;— Anonyme, b. (4) et s. (4) le 4 fév. 1921. 

M. Suzanne-Gertrude, b. le 7 juillet 1923 à l'Eglise des Sept- Allé- 
gresses des Trois- Rivières. 



ST-BARNABE (1) (17 juillet 1917) 
IV. DIAMOND DONAT-ORIGENE alias OSCAR (de Paul III et 
d'Amanda Matheau;; b. (1) le 8 mai 1894. 

GELINAS FLORIDA (de Luc et de Année Gélinas). 
Issus:— Marie-Jeanne Fernande, b. (1) le 21 juin 1920. 
M. -Julienne, b. (1) le 6 mars 1922. 
Laurent-Joseph, b. (1) le 8 avril 1923. 



IS^ FAMILLE DIAMOND 

ST-BARNABE (1) (8 janvier 1919) 

IV.— DIAMOND ALBEE (de Paul III et de Amanda Matheau). 
GELINAS ANNETTE (de Albert et de Donia Gélinas). 
Issus:— Jos. -Rolland, b. (1) le 27 oct. 1919. 
Jos.-Robert-Paul, b- (1) le 22 fév. 1921. 
Jos.-Gilles, b. (1) le 19 avril 1923. 



N.-D. DE CHARETTE (30 janv. 1922) 

IV.— DIAMOND JOS.-WELLEY-OZIAS (de Paul III et de Amanda 
Matheau); b. à St-Barnabé (1) le 18 mai 1922. 

GELINAS CLAUDIA (de Olidé et de Marie-Louise Villemure). 



ST-BARNABE (1) (17 juin 1845) 

II.— DIAMOND JOS. (de Henry I et de Marie Thomasime Scott); 
né vers 1821; s. (1) le 19 nov. 1846 à 25 ans. 

LORD EMELIE (*) (de Jos. et de Julie L. D-saulniers). 

issus: — Anonyme, b. (1) et s. (1) le 11 juillet 1846. 

Joseph, . (1) le 20 juin 1847; s. (1) le 9 sept. 1848). 



ST-PAULIN (15 Août 1923) 



IV. — DIAMOND EDGAR (d'Albert, alias Euchariste et de Delvina 
Matheau, b. St-Barnabé le 13 mai 1900. 

Savoie-Marie-Anna, (de Adam et de Azilda Dauphinais.) 



(*) Remariée à Thos J. Bte Marcouiller le 22 janv. 1850. 



FAMILLE DIAMOND 12'^ 



TROISIEME BRANCHE 



DESCENDANCE DE GEORGES DIAMOND 



ST-BARNABE (1) (15 fév. 1847) 

II.— DIAMOND GEORGES (de Henry I et de Marie Thomasime Scott 
b. à Yamachiche !e 11 juin 1826; s. (1) le 13 sept. 1897. 

MELANCON OLIVINE (de Simon et de Pélagie Aucoin). 

Issus:— Elisabeth, b. (1) le 20 fév. 1848; m. (1) le 30 juin 1868 à Thomas 
Aubry (de Paul et de Thérèse Boisvert). 

Adonias-Thoma», b. (1) le 27 juillet 1749; m. (1) le 26 sept. 1871, sous 
le nom de "Dénéas" à Aurélie Célanire Bourassa (de Narcisse 
et de Aurélie Isabelle). 

Caroline, b. (1) le 23 mai 1851; s. (1) le 2 déc. 1852. 

Evariste, b. (1) le 11 mai 1853; m. (1) sous le nom d'Euchariste le 21 
oct. 1878 à Célina Boisvert (de Edouard et de Marcelline 
Gélinas). 

Olive, b. (1) le 13 avril 1855; m. (1) le 14 juillet 1873 à Jos. Julien (de 
Jos. et de Marguerite Rivard). 

Maxime, b. (1) le20 déc. 1856; m. (1) le 6 nov. 1879 à Célina Grenier 
(de Adolphe et de Louise Bournival). 

Jean, b. (1) le 16 janv. 1859; s. (1) le 11 juillet 1859. 

Adéline, b. (l)le7oct. 1860; m. (l)80u9lenomd"*Adélia"le6nov. 1883 
à Raphaël Gendron (de Frs et d'Elmire Boucher). 

M.-Elma, b. (1) le 17 juillet 1862; s. (1) le 21 mai 1864. 



124 FAMILLE DIAMOND 

Israël, b. à St-Paulin (7) le 17 juin 1864; m. à St-Elie de Caxton le 19 
janv. 1892 à Flora Griffin (de John et de Adéline Milot). 

Marie-Emma, b. (1) le 12 fév. 1866; m. (1) le 25 oct. 1887 à Hercule 
Boisvert (de Antoine et de Emérence Corriveau). 

M. -Hermine alias Dorimène, b. (1) le 19 mars 1868; m. (1) le 8 
nov. 1887 sous le nom de Dorimène à Pierre Gendron (de Frs. 
et de M.-Delmire Boucher). 

Fredy-Wilbrey, b. à St-Etienne des Grès le 1er sept. 1870; s. (1) le 
31 mai 1887. 

Joseph-Exilia, b. (1) le 16 août 1872; m. (1) le 18 nov. 1895à M.-Odile 
Mélançon (de Sévère et de Marie Bellemare). 

Albert, b. (1) le 29 déc. 1874; m. (1) le 20 sept. 1906 à Adéline Gélinas 
(de Narcisse et de Jeanne Lessard.) 



ST-BARNABE (1) (26 sept. 1871) 

III.— DIAMOND ADONIAS alias DENEAS (de Georges II et de 
Olivine Mélançon); b. (1) le 27 juillet 1849. 

BOURASSA AURELIE-CELANIRE (de Narcisse et de AuréHe Isa- 
belle). 

Issus: — Dénéas, b. (1) le 29 juin 1873; m. (l)sous le nom d'Arthur le 
27 juillet 1897 à Zéphire Gagnon (de Honoré et de Archange 
Rivard). 

Maxime, b (1) le 23 mars 1875; m. (1) le 18 juin 1900 à Evila Lessard 
(de Jos. et de Mézellée Milette) (*). 

Edmond, b. (1) le 29 mars 1877; m. (1) le 15 juillet 1901 à Elodia Le- 
mire (d'Onésime et de Odile Ficher). Blessé sur lé champ de 
bataille et décédé le 9 sept. 1918 à l'hôpital. 

M.-Hedwidge-Joséphine, b. (1) le 2 avril 1879; m. (1) le 7 juillet 1891 à 
Arthur Matheau, (de Raphaël et de M,-Edesse Gignac). 

Louis-Albert, b. (1) le 13 fév. 1881; m. (1) le 13 sept. 1904 à Emma 
alias Anna Lessard (de Jos. et de Mézellée Milette). 



(*) Ils n'ont point d'enfant; ils élèvent plusieurs orphelins. 



FAMILLE DIAMOND 125 

Jos. -Achille, b. (1) le 3 janv. 1883; m. à N.-D. de Charette le 20 juillet 
1915 sous le nom d'Orner, à Bella Lessard (de Jos. et de Mézé- 
lée Milette). 

Jos.-Hector alias Victor, b. (1) le 15 avril 1885; m. (1) sous le nom 
de Victor le 9 sept. 1908 à Médiana Mélançon (de Pierre et de 
Joéphine Lacerte). 

Maria-Léa, b. (1) le 30 avril 1887; m. (1) le 28 août 1906 à Hormisdas 
Marcouiller (de Sévère et de Adéline Gélinas). 

Marie- Laura, b. (1) le 4 juin 1889, m. (1) sous le nom de Sara le 12 
oct. 1908 à Donat Gélinas (de Paul et de Malvina Charette (**). 

Origène, b. (1.) le 7 oct. 1891; m. (l)le 12 mai 1914 à Marie alias Yvonne 
Bournival (d'Arsène et de Georgianna Duplessis. 

M.-Eva-Bella, b- (1) le 20 sept. 1893; m. (l)le 11 juillet 1911 à Philippe 
Bourassa (de Albert et de Léa Vaillancourt). 

Jos.-Camille, b. (1) le 26 sept. 1895. 

Jso. -Armand, b. (1) le 13 nov, 1897. 



ST-BARNABE (1) (27 oct. 1878) 

III. — DIAMOND EVARISTE alias EUCHARISTE (de Georges II et 
de Olivine Mélançon); b. (1) le 11 mai 1853. 

BOISVERT CELINA (de Edouard et de Marceline Gélinas). 

Issus:— Arthur-Hormisdas, b. à St-Sévère le 3 sept. 1879; m. à St-Elie 
deCaxton (4) à Marie-Blanche Lafrenière (d'Adolphe et de 
Marie Beaulieu). 

Orner Philéas, b. (4) le 4 mars 1881; m (4) le 21 juillet 1903 à Maria 
Grenier (d'Arsène et d'Emma Ricard; s. (4) le 24 sept. 1913. 

M.-Délia-Elvina, b. (4) \d 11 mai 1882; s. (4) le 14 avril 1883. 

Jos.-Donias, b. (4) le 8 déc. 1883; m. (4) le 23 juin 1902 à Clara Des- 
chesnes (d'Israël et de Caroline Marcouiller). 



(*♦) 11 demeure à McCleod, Alberta; boulanger. 



126 FAMILLE DIAMOND 

Ovila-Dorimène, b. (4). le 26 sept. 1885; m. (4) le 27 juillet 1909 à 
Jos. Juneau, (veuf d'Angéline Beaulieu). 

M.-Herménie, b. (4) le 13 juin 1887; m. (4) à Arsène Riopel (de Denis 
et de Mathilde Mireault). 

Nelly, b ; m. (4) le 8 nov. 1909 à Philéas Boucher (d'Adolphe et 

de Victorine Lapolice). 

Jo8.-Hector, b. (4) le 13 sept. 1892; s. (4) le 20 sept. 1893. 



ST-BARNABE (1) (6 nov. 1879) 

III.— DIAMOND MAXIME (de Georges II et d'Olivine Mélançon ) 
b. (1) le 20 déc. 1856. 

GRENIER CELINA (d'Adolphe et de Louise Bournival). 

Issus:— Maxime, b. (1) le 19 sept. 1880; s. (1) le 7 juillet 1883. 

Jos.-Frédé, b. (1) le 2 août 1882; m. à St-Léon le 26 oct. 1903 à Azilda 
Arvisais (de Narcisse et de Eliza Lamy). 

Jos.-Dénéas Adonias, b. (1) le 14 janv. 1884; m. (1) le 21 juillet 

1903 à Flore Matheau (de Pierre Matheau et de Adèle Gélinas). 

Marie-Anne, b. (1) le 9 août 1887. 

Jos.-Origène, b. (1) le 30 avril 1889; s. (1) le 15 sept. 1889. 

Origène, b. (1) le 11 sept. 1890; lo. m le 24 juin 1913 à l'Eglise St- 
Jacques de Montréal, à M.-Gratia Exérimène Lemoyne (de 
Jos.-Chs et de de Marie Larochelle); 2o m. le 20 fév. 1917 à 
Ste- Jeanne de l'Isle Perret à Emma Lacerte (de Hormisdas et 
de Elzire Lamy; s. à St-Marc de Shawinigan le 11 oct. 1918. 

Arthur, b. (1) le 13 déc 1892; s. (1) le 25 oct. 1893. 

Jos.-Théodore alias Théode, b, (1) le 2 nov. 1894; m. (1) le 21 juin 
1915 à Bernadette Boucher (de Théodore et de Georgine Ayotte) 

M.-Donalda-Marguerite, b. (1) le 15 juin 1897; s. (1) le 16 juillet 1897 

Jos.-Arthur-Wilbrey, b. (1) le 20 octobre 1898; s. (1) le 1er nov. 1898. 



FAMILLE DIAMOND 127 

ST-BARNABE (1) (18 nov. 1895) 

III.— DIAMOND JOS. (de Georges II et de01ivineMélançon);b. (1) 
le 16 août 1872. 

MELANCON M.-ODELIE (de Sévère et de Marie Bellemare). 

Issus:— Edmond-Ovide-Josephat, b. (1) le 11 sept. 1896, m. à St- 
Paulin, le 29 août 1923 à Albertine Côté (de Alfred et de 
M.-Louise Rabouin). 

Marie-Anne-Eva, b. (1) le 13 mai 1899. 

Marie-Lucina-Héléna, b. (1) le 12 août 1909. 

M.-Thérèse-Suzanne, b. (à N.-D. de Charette (4) le 14 mars 1918. 

Jos.-Albin-Georges-Emile, b. (4) le 23 sept. 1919. 



ST-BARNABE (10 sept. 1906) 

III.— DIAMOND ALBERT (de Georges II et de Olivine Mélançon); 
b. (1) le 29 déc- 1874. 

GELINAS ADELINE (de Narcisse et de M.-Jeanne Lessard, 
sans enfant 



ST-BARNABE (1) (27 juillet 1897) 

IV.— DIAMOND DENEAS alias ARTHUR (*) (de Adonias III et de 
Aurélie-Célanire Bourassa); b. (1) le 29 juin 1873. 

GAGNON ZEPHIRE (de Honoré et de Archange Rivard). 

Issus:— Aurore, b. à St-Etienne des Grès le 9 mai 1898; m. à N.-D. de 
Charette le 7 avril 1920 à Ovide Diamond (d'Euchariste et de 
Delvina Matheau). 

M.-Mézcllée-Bernadette, b. à St-Elie de Caxton (6) le 9 fév. 1900. 

Marie Œléonorej Ailée, b. (4) le 15 avril 1902. 

Marie-Anna-Loda, b. (4) le 12 mars 1904. 

Marie-Eugénie, b. (1) le 17 janv. 1906. 



(*) Il dcnuMirr act ufllrmcrit. aux Trois- Kivirrcs. 



128 FAMILLE DIAMOND 

Jos. -Alphonse, b. (1) le 13 oct. 1908. Il est entré le 3 fév, 1922 

chez les Frères des Ecoles Chrétiennes, au Noviciat de 
Québec. 

Jos. -Louis-Georges, b. (4) le 5 juin 1910. 

Jos.-Henri-Elie, b. (4) le 20 avril 1913. 



ST-BARNABE (1) (15 juillet 1901) 

IV.— DIAMOND EDMOND (d'AdoniasIII etde Aurélie-Célanire Bou- 
rassa); b. (1) le 29 mars 1877. 

LEMIRE ELODIA (d'Onésime et de Odile Ficher). 

Edmond Diamond peu après son mariage partit pour Manchester 
Mass., Etats-Unis où il demeura quelques années. Delà, il émigra dans 
l'Ouest Canadien. Dès les commencements de la grande guerre Euro- 
péenne, il s'enrôla volontaire et partit d'abord pour le camp de Valcartier. 
puis ensuite pour l'Europe. Il assista à plusieurs grandes batailles, et 
c'est dans les dernières offensives qu'il trouva la mort en prenant part à 
une opération militaire près de Ronnacourt. Il fut blessé par une shatp- 
nell ennemie. Il succomba de ses blessures à la Casuality Clearing Station 
No. 7 le 19 septembre 1918 et fut inhumé au cimetière Aubigny 94c. lot 
4, Rang B, fosse 44, Coin Ane. 

Comme soldat, il avait le No. 898297. 

Issus: — Anonyme, b. (1) et s. (1) le 5 avril 1902. 

M.-Yvonne-Ida, b. le 10 avril 1903 à l'Eglise St-Antoine (8^ de Man- 
chester N. H., Etats-Unis; s. (8) le 23 mai 1906. 

Jos. -Désiré-Rosaire, b, (8) le 26 août 1904. 

Jos.-Ludger-Edgar, b. (8) le 19 sept. 1905. 

Jos.-Donias-Alphonse-Armand, b, (8) le 24 août 1907. 

Jos.-Onésime-Hervé, b. (8) le 13 déc. 1908. 



FAMILLE DIAMOND 129 

ST-BARNABE (1) (13 sept. 1904) 

IV.— DIAMOND ALBERT (d'Adonias III et de Aurélie-Célanire 
Bourassa : b. (1) le 13 fév. 1901. 

LESSARD EMMA (de Jos. et de Mezellée Milette). 

Issus:— Jos. -Armand, b. (1) le 20 juillet 1905. 

M.-Jeanne-Blanche-Bella, b. (1) le 8 oct. 1907. 

Jos. -Conrad-Oscar, b. (1) le 31 janv. 1909. 

Jos. -Bernard-Oscar, b. le 30 avril 1911. 

Jos. -Léonard-Nelson, b. (1) le 30 avril 1911. 

Jos.-Vital-Omer, b. à N.-D. de Charette (4) le 17 janv. 1913. 

M. -Alice-Cécile, b. (4) le 5 nov. 1915. 

Jos. -Edouard-Adam, b. (4) le 5 oct. 1919. 



N.-D. DE CHARETTE (4) (20 juillet 1915) 

IV. — DIAMOND JOS. -ACHILLE alias OMER (d'Adonias III et de 
Aurélie Célanire Bourassa); b. à St-Barnabé (Ijle 3 janv. 1883. 

LESSARD BELLA (de Jos. et de Mezellée Milette). 

Issus:— Marie-Germaine, b. (4) le 11 avril 1916. 

M.-Madeleine-Georgette, b. (4) le 7 mai 1917. 

M.-Léonelle, b. (4) le 4 juin 1918. 

M.-Paulée-Fernande, b. (4) le 8 sept. 1919. 

M. -Monique-Laurence, b. (4) le 22 mars 1922. 



ST-PAULIN (9 août 1923) 

IV. -DIAMOND JOSEPHAT (de Joseph III et de divine Mélan- 
çon;; b. à St-Barnabé le 11 septembre 1896. 

COTE ALBERTINE (de Alfred et de M. -Louise Rabouin.) 



130 FAMILLE DIAMOND 

ST-BARNABE (1) (9 sept, 1908) 

IV.— DIAMOND JOS.-HECTOR alias VICTOR (d'Adonias III et 
d'Aurélie-Célanire Bourassa); b. (1) le 15 avril 1885. 

MELANCON MEDIANA (de Pierre et de Joséphine Lacerte). 

Issus: — Anonyme, b. et s. à St-Elie de Caxton, le 10 août 1910 

Léo-Olidé, b. à St-Boniface (3) le 23 juillet 1911. 

Irène-Laurette, b. (3) le 28 août 1915. 

Suzanne-Adrienne, b. (3) le 19 déc. 1917. 

Yvette-Gratia,^b. (3) le 16 nov. 1919. 

Anonyme, b. (3) et s (3) le 31 mai 1921. 

Anonyme, b. (3) et s.' (3) le 31 mai 1921. 



ST-BARNABE (1) (12 mai 1914) 

IV.— DIAMOND ORIGENE (d'Adonias III et de Aurélie Célanire 
Bourassa); b. (1) le 7 oct. 1891. 

BOURNIVAL MARIE alias YVONNE (d'Arsène et de Georgianna 
Duplessis). 

Isuss: — Jos. -Bruno-Louis-Paul, b. à N.-D. de Charette (4), le 17 
sept. 1915; s. (1) le 7 nov. 1918. 

Jos.-Rolland-Euchariste-Dominique, b. au S.-Cœur de la Baie 
Shawinigan (6) la 16 avril 1917. 

Jos.-Jean-Louis-Paul, b. (6) le 26 juillet 1918; s. (1) le 7 nov. 1918 

M.-Jeanne-Georgette, b. (4) le 13 sept. 1919. 

Jos. -Maurice-Gaston, b. (1) le 12 août 1921. 



ST-BARNABE (1) (18 juin 1900) 

IV — Diamond Maxime, (de Adonias III et de Aurelie Célenire Bou- 
rassa) b. (1) le 23 mai 1875. 

Lessard Evila, (de Joseph et de Mezellée Milette). sans enfant. 



FAMILLE DIAMOND 131 

ST-ELIE DE CAXTON (4) (11 janvier 1904) 

IV. — Diamond Arthur Hormisdas, (de Evariste III alias Eucha- 
riste) b. a St-Sévère. le 3 sept. 1879, et de Célina Boisvert. 

Lafrenière M-Blanche, (d'Adolphe et de Marie Beaulieu sans enfant 



ST-ELIE DE CAXTON (4) (21 juillet 1903) 

IV.— DIAMOND OMER-PHILEAS (d'Euchariste III et de Célina 
Boisvert); b. (4) le 4 mars 1881; s. (4) le 24 sept. 1913. 

GRENIER MARIA (d'Arsène-Laurent et de Emma Ricard). 

Issus: — Anonyme, b. (4) et s. (4) le 27 mars 1904. 

Josephat, b. (4) le 9 sept, 1905. 

M. -Marguerite-Aurore, b. à St-Barnabé le 20 mars 1907. 

M.-Annette-Auréa, b. (1) le 1er oct. 1908. 

M.— Hélèna Alice, b. (4) le 11 mai 1815. 



ST-ELIE DE CAXTON (4) (23 juin 1902) 

IV.— DIAMOND DONIAS (d'Euchariste III et de Célina Boisvert); 
b. (4) le 8 déc. 1883. 

DESCHESNES CLARA (de Israël et de Caroline Marcouiller). 

Issus:— Jo«.-Hervé-Edgar, b. (4) le 24 mars 1906. 

Jos. -Ovide-Lucien, b. (4) le 2 sept. 1909. 

M.-Reine-AIdéa, b. (4) le 14 août 1911. 

M.-Jeanne-Stella, b. (4) le 11 janv. 1915. 

M. -Lucienne-Eugénie, b. (4) le 13 mars 1917. 

M.-Nelly-Année, b. (4) le 7 nov. 1918. 

M. -Claire-Normande, b. (4) le 3 déc. 1919. 



132 FAMILLE DIAMOXD 

ST-LEON (26 oct. 1903) 

IV.— DIAMOND JOS.-FREDE (de Maxime III et de Célina Grenier); 
b, à St-Barnabé (1) le 2 août 1882. 

ARVISAIS AZILDA (de Narcisse et de Elize Lamy). 



ST-BARNABE (1) (21 juillet 1903) 

IV.— DIAMOND DENEAS alias ADONIAS (de Maxime III et de 

Célina Grenier); b. (1) le 14 janv. 1884. 

MATHEAU FLORE de (Pierre et de Adèle Gélinas). 

Issus:— Joseph-Hildège, b. (1) le 23j uillet 1904. 

Jos.-Origène-Antonio, b. (1) le 24 nov. 1905. 

M. -Antoinette, b. (1) le 6 août 1907. 

M.-Léda-Rollande, b. (1) le 26 oct. 1908; s. (1) le 1er janv. 1913. 

M.-Gerntiaine-Chora-Simonne, b. (1) le 11 avril 1910. 

Marie-Cécile, b. (7) le 2 juin 1911. 

Marie-Léda, b. (1) le 21 mai 1913. 

M.-Gizelle-Marguerite, b. (1) le 6 sept. 1916. 

Jos.-Isidore-Alide, b. (1) le 10 nov. 1917. 

M.-Laura -Gladys, b. (1) le 14 juin 1921. 

M.-Gizelle Lilliette, b. (1) le 16 fév. 1923. 



FAMILLE DIAMOND 133 

EGLISE ST-JACQUES, MONTREAL (24 juin 1913» 

IV.— DIAMOND ORIGENE (de Maxime III et de Célina Grenier); 
b. à St-Barnabé le 11 sept. 1890; s. le 11 oct. 1918 à St-Marc de 
Shawcnegan. 

LEMOYNE M.-GRATIA-EXERIMENE (de Jos.-Chs et.de M. La- 
rochelle); s. aSt Barnabe le 9 fév. 1914 sans laisser d'enfant. 

2o m. Ste-Jeanne de l'Isle Perrot (20 fév. 1917). 

LACERTE MARIE-ANNE-ZENAIDE (de Hormisdas et d3 EIzire 
Lamyj. 

Issu.:— Maxime-Germain, b. (5) le 13 mars 1918; s. (5) le 11 oct. 1918. 



ST-BARNABE (1) (22 juin 1915) 

IV.— DIAMOND THEODORE alias THEODE (de Maxime III et de 
Célina Grenier»; b. (1) le 2 nov. 1894. 

DOUCHER BERNADETTE (de Théodore et de Georgine Ayotte). 

Issus:— Anonyme, b. (1) et s. (1) le 9 mars 1916. 

Jos.-Rolland-Germain, b. (1) le 16 fév. 1917. 

Jos.-Rollande-Georgette, b. (1) le 14 fév. 1918. 

Jo^.-Rojfer-Jacque». b. (1; le 13 fév. 1921. 



134 



FAMILLE BALD 



LA FAMILLE BALD 





M. Bald 



Madame Bald 



La Famille Bald, dont nous donnons, ici, quelques notes généalo- 
giques, bien que relativement peu répandue au Canada, appartient à une 
des plus anciennes familles de l'Ecosse. Ce nom de Bald (ne pas con- 
fondre avec Bail) ne paraît pas à l'origine avoir été celui de la famille: le 
premier ancêtre connu qui d'après les souvenirs aurait porté ce nom est 
Peter S. Bald et paraît avoir vécu vers le milieu du dix-huitième siècle. 
11 serait le fondateur de l'importante maison de commerce "Peter Bald 
& Sons" de Glasgow qui a existé jusqu'à l'époque du décès de Peter 
Bald, le frère de William Telfer Bald, arrivé au Canada vers mil huit 
cent trente-huit ou trente-neuf. 

Une tradition religieusement conservée dans la famille, que l'au- 
teur a lieu de croire bien fondée, mais, dont il n'a pu vérifier l'exactitude 
et l'authenticité, indiquerait que cette famille descend de la famille des 



FAMILLE BALD 135 

Stuart, dont l'un des membres et non le moindre est l'infortunée Marie 
Stuart. la reine-martyre comme on l'appelle communément dans la fa- 
mille. La persécution religieuse qui a sévi en Ecosse avec une si vive in- 
tensité, pendant et après le règne de Henri VIII, et surtout pendant la 
période mouvementée qui a signalé le règne d'Elisabeth sur le trône 
d'Angleterre, la confiscation des biens des non-réformés, et encore et sur- 
tout, l'absence de tout ministre du culte catholique en Ecosse à cette 
époque, ont été la cause probable qui a forcé les membres de cette famille 
à changer leur nom et à embrasser le culte de l'église établie d'Angle- 
terre. Nos notes ne nous permettent pas de jeter sur cette famille toute 
la lumière que nous aurions désiré y faire luire. Mais, nous ne pouvons 
laisser passer le fait que dans cette famille le souvenir de Marie Stuart 
est l'objet d'un culte et d'une vénération telle qu'elle porte à croire qu'un 
lien plus fort que l'estime et le respect d'un sujet envers son souverain 
existe entre cette famille et celle de l'infortunée reine d'Ecosse. 

William Telfer Bald, le premier de cette famille à venir au Canada, 
est né à Glasgow, Ecosse, le deux novembre mil huit cent dix-sept du 
mariage de Adam Bald et de Janet Telfer. Suivant la coutume suivie 
dans la famille, le jeune William, l'ainé fréquenta les écoles de cette ville, 
et alla ensuite étudier la médecine à l'université d'Edimbourg. Après 
deux années d'études médicales en cette ville il vint s'établir au Canada, 
vers la fin de l'année 1838 ou au commencement de 1839. Homme in- 
tègre, doué d'un jugement droit, dépourvu de tout préjugé et cherchant 
avant tout la vérité, il se lia d'amitié avec un prêtre catholique d'origine 
Ecossaise, dont le nom nous a été conservé l'abbé Hughes Paisley, et 
après une étude approfondie du dogme et de la foi catholique, il se conver- 
tit au catholicisme et le sept octobre mil huit cent quarante et un en l'é- 
glisa de Beauport il fît son abjuration solennelle du protestantisme. 

Cette conversion du jeune Bald ne fut pas sans susciter à son auteur 
de nombreux déboires et sans lui occasionner de nombreux désagré- 
ments de la part de ses parents. En apprenant cette nouvelle son père 
lui écrivit, sous l'inspiration de son ministre sans doute, une lettre lon- 
gue et pressante l'adjurant de ne pas oublier la religion de ses pères. 
Mais, fermement convaincu le néophyte fit au ministre lui-même la ré- 
ponse fîère et digne que nous reproduisons ci-après et qui fut publiée à 
sa demande expresse dans les Mélanges Religieux, vol. III, fascicules 
nos 17 et 19. 



136 FAMILLE BALD 

"Révérend Monsieur, 

Mon bien-aimé père m'a envoyé la lettre que vous lui écrivîtes le 
3 octobre 1840, pour lui faire connaître, à votre manière, la prétendue fu- 
tilité des raisons que je lui donnais de me faire catholique. Rien n'a plus 
contribué à me déterminer à devenir l'enfant et le disciple de l'église 
sainte qui fut celle de mes braves ancêtres et des vôtres que la faiblesse 
des arguments que vous développez dans cette lettre. 

J'ai longtemps été résolu de ne pas y répondre; mais, j'ai changé d'i- 
dée depuis quelques jours. Le ton tranchant et insultant, que vous pre- 
nez d'un bouc à l'autre de cette lettre, en parlant des catholiques, me 
donn3 à penser que vous croyez que vos arguments sont irrésistibles, et 
j'ai craint que mon silence à vos yeux, ne passât pour un aveu tacite que 
je ne puis vous répondre. J'espère donc que ce peu de lignes que je vous 
adresse vont vous convaincre du contraire. 

I — D'abord vous vous lamentez de ce que je me fais catholique; 
puis, vous ajoutez "que vous n'êtes pas surpris de ce malheur, lorsque vous 
considérez la vie criminelle que j'ai menée par le passé. . ." Par là je 
vois que vous me considérez comme un homme conduit par l'es- 
prit d'erreur, abandonné de Dieu à cause de ses péchés, et tom- 
bant dans un affreux abîme, par là enfin je vois que vous me con- 
damnez sans autre forme de procès. Mais, qui vous a fait mon juge? 
Qui vous permet de me condamner ? Tous les dimanches, de votre chai- 
re, vous dites au peuple: "Lisez la Bible et vous y trouverez votre 
religion." Et moi, j'ai lu, et je lis encore tous les jours la Ste Bible, et 
jeme fais catholique, et vous osez me condamner! Vous dites à mon cher 
père de me conseiller de Hre la Bible, ei je la lis en priant le Saigneur de m'é- 
clairer, et vous osez prononcer que je m'égare! Ne voyez-vous pas, Rév. 
Mr. que dès lors que vous dites à un homme, "prends la bible, lis-là et 
suis ce qu'elle t'enseigne", VOUS n'avez plus rien à faire avec lui, vous 
devez respecter sa conscience, surtout lorsqu'elle lui dicte d'embrasser la 
religion sainte, qui se soutient, et s'agrandit et s'élève malgré les efforts 
de tant d'hommes et de peuples constamment conjurés contre elle; et 
qui paraît si pleine de grandeur et de majesté en comparaison des in- 
nombrables et ridicules petites sectes protestantes qui s'élèvent, tom- 
bent et disparaisseni. comme les nuées au milieu de la noire tempête, qui 
se haïssent, se combattent, se déchirent comme les malheureux habitants 
du ténébreux empire, mais, surtout qui se réforment aujourd'hui pour 



FAMILLE BALD 137 

être réformées demain par d'autres qui seront quelques jours plus tard 
réformées à leur tour. Vous dites: **que mon changement au catho- 
licisme n'est pas surprenant après la vie que j'ai menée"; Mais 

qui vous dit que mes péchés étaient plus grands que les vôtres ? Qui sait 
si Dieu n'a pas vu l'iniquité dans votre cœur comme dans le mien ? Qui 
vous a dit que je ne me suis pas repenti de mes péchés aussi bien que 
vous? Comment savez- vous que les larmes amères que j'ai versées et 
que je verse encore tous les jours sur les égarements de ma jeunesse 
n'ont pas touché le cœur du Dieu des Miséricordes ? Je ne vous juge 
pas. je ne vous condamne pas, mais encore une fois qui vous a fait mon 
juge et qui vous permet de me condamner? 

II — En parlant de la religion catholique, vous dites que je l'embrasse 
parce qu'elle nous donne une manière agréable et facile d'opérer notre 
salui (on account of its fîattering and easy method of salvation). Assu- 
rément, si en écrivant ces mots vous vous fussiez arrêté pour écouter la 
voix de votre concience ou la voix de Dieu, vous eussiez entendu: 
Tu mens! Qu'auriez- vous eu à répondre à mon respectable père s'il 
vous eût demandé en quoi la religion catholique est une méthode si agréa- 
ble et si facile d'opérer notre salut! Sans doute que vous eussiez fait 
venir à votre aide de nouvelles calomnies, de nouveau préjugés pour vos 
preuves. Mais, rappelez-vous une chose: c'est que mon père libéral et 
instruit a dû sourire de pitié en lisant ce passage de votre lettre . et voici ce 
qui me porte à le croire. Lorsque j'étais jeune, à peu près âgé de douze 
ans, mon père me conduisit par promenade à l'église catholique. En y 
entrant il me dit ces paroles qui me frappèrent alors singulièrement et qui 
me sont restées toujours gravées dans l'esprit: "VoicL l'Eglise de no» 
ancêtres catholiques, ils avaient une religion sublime!" Oui, mon 
père savait, avant que vous fussiez au monde, que la religion de nos bra- 
ves ancêtres catholiques, que la religion des Bruce et des Staart était 
sublime, et je suis bien persuadé que les injures et les faux exposés conte- 
nus dans votr * lettre contre cette religion sainte et sublime ne sont pas 
capables de le faire changer d'idée à ce sujet. Je sais bien que vous écri- 
vez dans vos livres, que vous prêchez à vos peuples que les prêtres et 
l'Eglise Catholique promettent le pardon des péchés, pourvu qu'on les 
confesse, sans exiger de repentir, ni de changement de vie; ce qui serait en 
effet une manière de se sauver très facilement; mais, ce n'est là 
encore qu'un de ces affreux mensonges et une de ces infâmes calomnies 



138 FAMILLE BALD 

dont vous vous servez pour tromper les peuples, qui, ne se défiant pas de 
vous, vous croient malheureusement sur votre parole, mais, qui vous au- 
raient bientôt repoussé avec mépris s'ils pouvaient, comme moi, voir les 
choses de leurs propres yeux et peser vos paroles à l'inexorable balance 
de la vérité. 

Sachez donc, Rév. Mr., que chez les catholiques, comme chez 
vous, il faut se repentir, avoir le coeur brisé de douleur et changer 
de vie pour avoir le pardon, et que de plus il faut déclarer ses péchés à 
celui à qui Jésus-Chrit a dit: les péchés seront pardonnes à ceux à 
qui vous les pardonnerez, et retenus à ceux à qui vous les re- 
tiendrez, ce qui n'est pas une manière aussi facile et aussi agréa- 
ble d'opérer son salut que vous avez voulu le faire croire à mes parents. 
Vous dites qu'il est bon de jeûner et de faire pénitence et presque per- 
sonne ne jeûne parmi vous, tandis que chez l^s catholiques, tout le monde 
jeûne et fait abstinence de certaines bonnes nourritures très souvent, ce 
qui n'est pas une méthode de salut tout-à-fait si aisée que vous le dites. 

Je vous écrirais bien long si je vous donnais toutes les preuves que 
j'ai en main que vous vous êtes trompé, et que vous trompez mes bons 
parents lorsque vous leur écrivez que cette religion décevante offre 
une méthode de salut si facile et si agréable qu'il n'est pas surpre- 
nant que je l'embrasse. Mais, je crois en dire assez pour mettre mon 
père et ma mère en garde contre vous lorsque vous parlerez de la religion 
catholique, et pour leur inspirer la pensée et le désir de voir à l'avenir 
par eux-mêmes, et non pas par vous, dans cette très importante matière. 

III — Malgré tout ce que vous dites, je persiste de plus en plus à croire 
que Jésus-Christ ne mentait pas lorsqu'il disait qu'il allait établir une 
église contre laquelle les portes de l'enfer ne prévaudraient pas. Je per- 
siste à croire que tous doivent écouter cette église, et que celui qui ne 
récouterait pas serait regardé comme un païen: et vous en concluez que 
je crois que tous ceux qui ne sont pas actuellement catholiques 
seront perdus. Si j'eusse parlé ainsi, j'aurais certainement dit une sot- 
tise. Mais, je n'ai pas écrit cela: et vous avez encore ici le mérite de 
l'invention. Voici ma croyance et celle de l'Eglise Catholique: l'Eglise 
Catholique est la seule véritable Église de Jésus-Christ, celui qui ne l'é- 
coute pas sera condamné. Mais, quel est celui qui sera condamné pour n'a- 



FAMILLE BALD 139 

voir pas écouté l'Eglise ? Serait-ce celui à qui l'Eglise n'a jamais parlé ? 
Non! Serait-ce celui à qui l'Eglise a parlé, mais qui se trouvait dans des 
circonstances telles qu'il n'a pu comprendre sa voix ? Non encore. Car 
si vous ne parlez pas à quelqu'un, ou que vous lui parliez et qu'il lui soit 
impossible d'entendre votre voix, vous ne pouvez le condamner. Eh 
bien! Rév. Mr., malgré la haute opinion que vous paraissez avoir de votre 
science, de votre sagesse et de votre équité, je ne crois pas être injuste à 
votre égard en vous disant (ce que vous paraissez ignorer) que l'Eglise 
Catholique est aussi savante, aussi sage et aussi équitable que vous, et 
qu'elle ne condamne pas aux feux éternels, comme vous le prétendez, 
tous ceux à qui elle ne parle pas encore ou qui ne peuvent encore enten^ 
dre sa voix. Mais, lorsqu'elle parle à quelqu'un et qu'il est dans des 
circonstances telles qu'il peut entendre sa voix, il sera infailliblement per- 
du s'il ne l'écoute pas. Mais, Dieu seul, et non pas l'homme, peut juger si 
telle personne est capable d'entendre la voix de son Eglise qui lui parle. 
J'ai longtemps été dans ces circonstances telles qu'il m'était impossible 
d'entendre la voix de l'Eglise que Jésus-Christ a fondée sur Pierre, sur le 
roc inébranlable, et alors je n'étais pas coupable de ne pas la suivre. 
Mais, depuis quelque temps elle m'a parlé, j'ai entendu sa voix et je lui 
obéis avec respect et amour pour le reste de ma vie. Mes bien-aimés pa- 
rents n'ont pas encore entendu sa voix, elle n'a pu pénétrer jusqu'à eux. 
Ils sont environnés de protestants, ils n'entendent que des protestants, 
vous ne leur mettez en mains que des livres protestants, remplis de pré- 
jugés et d'exposés tout-à-fait faux. Cela n'est pas leur faute. Ne répétez 
donc plus l'horrible parole, que vous me mettez gratuitement dans la 
bouche, qu'ils seront damnés. Elle est de votre propre fabrique. En- 
core uns fois je vous répète que je n'ai jamais pensé que mes parents et 
mes amis en Ecosse seraient perdus pour être nés protestants et l'Eglise 
Catholique ne m'oblige pas à le croire. Mais, si la divine Providence, 
comme je l'espère, permet que la voix de l'Eglise Catholique pénètre 
jusqu'à eux; soit en leur faisant faire liaison avec quelque catholique ins- 
truit, comme l'évêque ou le curé catholique de Glasgow, soit en leur met- 
tant sous la main un seul, oui, un seul bon livre catholique, ils écouteront 
cette voix malgré vous; car, ils savent aussi bien que moi, que Jésus- 
Christ a dit: celui n'écoute pas mon église sera regardé comme un païen, 
sans considérer ni son rang ni, son nom sur la terre. 

IV.— J'ai fait observer à mon respectable père, que Jésus-Christ a 
dit à St-Pierre: **Tu es Pierre et sur cette pierres je bâtirai mon 



140 FAMILLE BALD 

Eglise, etc." Cette parole de Jésus-Christ voulait dire: que celui à qui" 
il parlait serait comme le premier (après Notre-Seigneur s'entend) dans 
son église, ou serait la pierre fondamentale (toujours après Jésus-Christ) 
de son Eglise, et voilà que pour éviter l'accablante preuve qui ressort 
de ce texte en faveur de la primauté et de l'infaillibilité de l'Eglise fondée 
par St-Pierre, et arrosée de son sang, vous rapportez la moderne opinion 
d'un certain individu, nommé Dr Forbes, et vous dites avec lui: le roc 
sur lequel J.-C. a bâti son église, n'est pas Pierre, mais, la vérité 
émise par Pierre. Il paraît à vos yeux que notre apôtre de moderne fa- 
brique a bien plus de science que son Sauveur, et est bien plus capable 
d'annoncer une vérité. Si Notre Seigneur eût eu envie de parler de véri- 
té pour pierre fondamentale ds son Eglise, il n'avait pas besoin du Dr 
Forbes pour trouver ce mot vérité. Assurément s'il eût voulu dire: 
"Je bâtirai mon église sur la vérité émise par Pierre", il l'aurait dit 
et nous l'aurions compris, et cru sans le secours du Dr Forbes, mais, com- 
me il a dit que c'était sur Pierre qu'il voulait bâtir son impérissable égli- 
se, à nous de l'écouter et de le croire, même sans la permission du Dr 
Forbes. 

Nous disons comme St-Paul et comme vous: "Other foundation 
can no man lay". C'est vrai: aucun homme ne pouvait donner une au- 
tre fondation à l'église de Jésus-Christ que Jésus-Christ lui-même. Aus- 
si nous ne disons pas que c'est un homme faible qui a donné cette 
fondation à l'église, mais nous disons que c'est Jésus-Christ parce que 
nous lisons tous les jours dans l'Evangile que le Sauveur des hommes, 
qui est Dieu et Tout-Puissant, a pris Pierre et en a fait (après lui, sans 
doute) le chef, la fondation de son église. Cela étaic impossible à l'hom- 
me, mais était très facile à Dieu. Et puisqu'il dit qu'il veut le faire, 
pourquoi ne le croyez-vous pas? Je disais que St-Luc a succédé à St- 
Pierre, et quoique vous le sachiez aussi bien que moi, vous le niez hardi- 
ment, en disant que cela n'est pas dans l'Ecriture. Je serais un aussi sa- 
vant logicien que vous, si je vous disais qu'il n'y a pas de nation Ecos- 
saise, parce qu'il n'en est pas fait mention dans l'Evangile. 

V. — Vous riez de ce que l'Eglise Catholique se dit infaillible. C'est 
tout simple: comme vous avouez tous les jours que vos églises peuvent se 
tromper et se trompent en effet et trompent aussi les peuples, il vous 
paraît trop pénible et troo embarrassant d'examiner par les conséquences 
les titres que l'église catholique a à cette infaillibilité, dont vous savez. 



FAMILLE BALD 141 

biert éficôrè lirie fois qu? les vôtres sont dépourvues, vous aimez mieux en 
rire. 

Mais, pesez, s'il vous plaît, les réflexions suivantes, elles vous ren- 
dront peut-être un peu plus sérieux. L'Eglise de Jésus-Christ devait-elle 
être infaillible ? Vous devez dire oui. puisqu'il a promis d'être avec eUe^ 
jusqu'à la consommation des siècles, et que les portes de l'enfer ne pré- 
vaudront jamais contre elle. 

Si l'Eglise de Jésus-Christ devait être infaillible comme vous êtes: 
forcé de l'avouer, devait-elle le savoir, devait-elle le proclamer ? vous de- 
vez encore dire oui, elle devait le savoir, elle devait le proclamer; autre- 
ment ell? aurait été infaillible dans la connaissance de la vérité et igno- 
rante en même temps, ce qui est une contradiction dans les termes. 

Dites moi à présent laquelle des innombrables églises protestantes 
est infaillible ? Aucune ne le sait, aucune n'ose le proclamer. Si une 
seule d'entre elles voulait écrire sur son front ce divin titre d'infaillibi- 
lité que l'église de Jésus-Christ doit posséder, d'après votre aveu, to.u- 
tes les autres églises protestantes s'élèveraient à la fois et le lui refuse- 
raient avec indignation, et rien ne serait plus juste. Si elles ne sont pas 
infaillibles individuellement, elles le sont encore moins, collectivement,, 
puisqu'elles enseignent des doctrines absolument contradictoires les 
unes aux autres, oui, des doctrines contradictoires et auxquelles cepen- 
dant elles tiennent tant, et qu'elles regardent comme si essentielles au 
salut, que plutôt que de les abandonner, elles ont fait couler des rufeseaux 
de sang humain; par exemple, les Eglises d'Angleterre et d'Ecosse qui se 
sont battues avec tant d'acharnement. On se croit si peu infaillible dans- 
ces églises que ce mot lui-même d'infaillibilité vous fait sourire. Puis- 
qu'aucune de vos églises ne dispute à l'Eglise Catholique Romaine ce 
beau titre à l'infaillibilité qu'elle seule réclame, il n'y a pas à balancer, elle 
seule est l'Eglise assise sur le roc inébranlable. Si l'église établie par lai 
loi en Angleterre voulait à quelque beau jour se dire infaillible, on pour- 
rait être embarrassé laquelle des deux croire; mais, puisque ni l'Eglise 
d'Angleterre, ni l'église réformée d'Ecosse n'osent se croire, ni se dire tout 
haut infaillibles, bien simple, bien simple qui voudra leur donner ce 
titre, bien simple aussi qui voudra les écouter, puisqu'étant faillibles elles 
peuvent enseigner l'erreur. Je me jette donc entre les bras de l'Eglise 
Catholique. Seule, elle ose se proclamer infaillible; seule elle sent sa. 



142 FAMILLE BALD 

puissance, sa force et sa durée: seule elle est assise sur le roc inébranlable; 
seule, elle parle et mérite d'être écoutée. 

VI — Vous vous servez d'un terme de mépris en parlant des prêtres 
catholiques; vous voudriez les faire passer pour des ignorants et des im- 
posteurs. Par malheur pour vous, Rév. Mr., mais, par bonheur pour 
moi, j*ai vu de mes propres yeux que tout ce que vous dites à vos peu- 
ples des prêtres catholiques est un tissu d'affreuses calomnies qui seront 
tôt ou tard reconnues, soyez-en sûr, à votre préjudice. Je vous assure 
qu'il vous est bien plus facile de les calomnier que d'imiter leurs vertus. 
J'ai vécu chez de très respectables ministres protestants et chez des prêtres 
catholiques; encore une fois j'ai tout vu de mes yeux chez les uns et les 
autres, et j'ai tout entendu, tout pesé, et c'est après cela que je vous dis 
que la vie de sacrifice, de prière, de mortification, les aumônes, la charité 
pour les malades, le zèle pour le salut des âmes, l'amour du prochain, 
l'esprit de libéralité des prêtres catholiques, les élèvent autant au-dessus 
des ministres protestants que le ciel est élevé au-dessus de la terre. 

VII — J'ai parlé à mon père de la nécessité de confesser nos péchés 
à ceux à qui Jésus-Christ a donné le pouvoir de les remettre. Vous pa- 
raissez vouloir contredire ce que j'ai écrit à ce sujet; cependant on voit 
que vous n'êtes pas peu embarrassé. Vous commencez par dire: "il 
est bon parfois de confesser ses fautes." On voit que vous n'osez 
pas dire quand cela est bon, et dans la pratique vous agissez comme si 
cela n'était jamais bon. Puis vous ajoutez l'un à l'autre, et cela sans 
explicaton, de manière à donner à penser qu'on peut aller à confesse au 
premier venu, c'est-à-dire, que le jeune M . . . . ferait bien d'aller à con- 
fesse à la jeune demoiselle M . . . . et vice-versa. Mais, cette confession 
au premier venu vous paraissant bientôt absurde et dangereuse, ou plu- 
tôt impraticable, vous nommez enfin quelqu'un à qui il sera bon de se 
confesser et vous dites: "il est bon de se confesser au ministre dans 
certains cas." 

Mais, peimettez-moi de vous demander, s'il est bon d'aller à con- 
fesse, pourquoi votre église ne dit-elle pas à son peuple d'y aller? Si, 
elle le dit pourquoi personne ne l'écoute-t-il pas ? S'il est bon, comme 
vous le dites, d'aller à confesse à son ministre, dans certains cas, un de ces 
cas ne serait-il pas l'heure de la mort, voudriez-vous me dire quel jour et 
à quelle heure je mourrais pour faire cette confession auparavant; et si 
vous devez me répondre que je puis mourir à chaque intant, ne dois-je 



FAMILLE BALD 148 

pas en conclure que je fais bien d'aller à confesse chaque fois que.ma cons- 
cience me reproche quelque chose? Eh bien! Rév. Mr., c'est juste- 
ment ce que font ces simples et ignorants catholiques. Ils croient com- 
me vous qu'il est bon d'aller à confesse en certains cas, mais, la différence 
est qu'ils font ce qu'ils croient bon, tandis que vous ne le faites pas. 

VIII — Vous dices avec les Juifs incrédules qu'aucun homme ne peut 
remettre les péchés. Mais, qui êtes-vous pour contredire ainsi votre 
Sauveur et prêcher une doctrine contraire à la sienne? Si Dieu veut 
donner tel et tel pouvoir à un homme, qui êles-vous pour dire qu'il ne le 
peut pas? Est-ce que le Dieu Tout-Puissant sera obligé de vous de- 
mander permission lorsqu'il voudra faire quelque chose ? L'homme n'a 
pas le pouvoir de ressusciter les morts. Dieu seul a cette puissance. 
Mais, si Dieu veut bien dans sa miséricorde donner cette puissance à 
Pierre et que Pierre s'approche de Tabitha qui était morte et lui dise: 
"levez-vous", viendrez-vous contester à Pierre le pouvoir qu'il exerce 
sur la mort même ? Quand bien même vous auriez le courage de le faire, 
ni Pierre, ni ceux qui sont dans l'église fondée sur Pierre ne feront de cas 
de vos puériles objections. Et Pierre, faible mortel, dira à la morte 
Tabitha: :" Levez-vous" et elle se lèvera, et elle sera pleine de vie, et 
sa résurrection vous confondra, et chacun, excepté vous, bénira Dieu de 
ce qu'il a donné un si grand pouvoir aux hommes. Ainsi, Rév. Mr„ 
sachez que Dieu seul a le pouvoir de ressusciter les morts, mais, quand 
il veut donner ce pourvoir à un homme, fût-il le dernier et le plus faible 
des hommes, il pourra d'une seule parole briser les liens de la mort. De 
même Dieu seul a le pouvoir de pardonner les péchés, mais, si Dieu dans 
sa sagesse veut conférer ce pouvoir à un homme cet homme pardonnera 
les péchés malgré toutes vos objections. Or, depuis que Jésus-Christ a 
dit: "Les péchés seront pardonnes à ceux à qui vous les par- 
donnerez et retenus etc. Tout ce que vous lierez sur la terre sera 
lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sera délié", comment 
osez-vous nier que ces paroles aient leur accomplissement tel que Jésus- 
Christ l'a prononcé. 

Pour ne pas avouer que ce texte vous accable et vous confond, vous 
dites que Jésus-Christ donnait par là a ses ministres le pouvoir de dé- 
clarer quand les péchés seraient remis: En vérité, croyez- vous que si le 
Sauveur avait eu intention de dira qu'il ne donnait à ses Apôtres que le 
pouvoir de déclarer quand les péchés sont remis, qu'il avait besoin de vous 



144 FAMILLE BALD 

pour trouver ce mot déclarer. Non, mais comme il ne parlait pas de 
déclaration, mais, de pardon, vous n'avez pas le droit de changer ni 
sa parole, ni sa doctrine pour le faire autrement qu 3 l'Evangile nous le 
rapporte. 

IX. — Vous accusez encore faussement l'église catholique lorsque 
vous parlez de l'invocation des saints; vous dites que c'est faire injure 
à Jésus-Christ, seul médiateur entre Dieu et les hommes. Par là vous 
donnez à entendre à mes confiants et bons parents, que nous faisons des 
saints autant de médiateurs entre Dieu et les hommes, dans le même 
sens et de la même manière que le Christ est médiateur entre son père et 
nous, ce qui est faux. Lorsque St-Paul demandait aux fidèles de son 
temps de prier Dieu pour lui, il ne leur demandait assurément pas une 
chose qui pût être injurieuse à Jésus-Christ. Il leur demandait pourtant 
de se poser comme médiateurs entre Dieu et lui, mais, non pas sans doute 
de la même manière que Jésus-Christ estmédiateur. 

Il auraic bien pu prier seul le Dieu bon et miséricordieux qui a pro- 
mis d'écouter favorablement tous ceux qui s'adressent à lui avec foi; 
mais, tout en priant lui-même, il pensait, comme l'église catholique pense 
encore aujourd'hui, que ces prières n'auraient que plus de fores auprès 
de Dieu, si elles montaient au ciel, unies à celles des saints d'alors. Sans 
doute si quelques-uns de nos réformateurs de religion déjà trois ou quatre 
fois réformées eussent vécu alors, ils auraient donné une bonne leçon à 
ce pauvre St. Paul sur son manque de confiance en Dieu et sur l'injure 
affreuse qu'il faisait à la médiation de Jésus-Christ. Sans doute qu'ils 
lui auraient dit: Oubliez-vous que vous avez écrit vous-même que 
Jésus-Christ est seul médiateur entre Dieu et vous. Adressez donc vos 
prières à Dieu par Jésus-Christ, mais, ne faites pas vos demandes au Ciel 
par les Hébreux ni par les Thessaloniciens qui ne valent pas mieux que 
vous, et qui ne sont pas appointés dans la Bible pour être médiaeurs pour 
personne. Assurément Si;. Paul aurait été tien en, peine de répondre à 
ces savants réformateurs. Oui, tout autant que les catholiques sont 
en peine de répondre aux objections que vous faites aux prières qu'ils 
adressent aux Saints d'unir leurs vœux aux leurs devant Dieu. Lorsque 
je prie Jésus-Christ je lui demande comme étant mon Sauveur et mon 
Dieu de m'accorder telle et telle grâce, par exemple dem'accorder 
le pardon de mes péchés, de m'accorder une place au ciel, de répandre 
ses bénédictions les plus abondantes sur mes bien-aimés parents, de leur 



FAMILLE BALD 145 

donner une longue et heureuse vie dans ce monde et le paradis dans 
l'autre. Mais, ce n'est pas ainsi que l'Eglise Catholique veut que je 
m'adresse aux saints, qu'ils soient sur la terre ou que nous les espérions 
au ciel. L'Eglise Catholique mt dit qu'ils ne sont pas Dieu, qu'ils ne 
sont que de faibles créatures comme moi, qu'ils ne peuvent rien par 
eux-mêmes, mais, qu'étant plus parfaits, et plus près de Dieu que moi, 
il me sera avantageux (non pas nécessaire) non pas de leur demander 
telle ou telle grâce, mais, de leur demander de prier le Seigneur de m'ac- 
corder telle ou telle grâce. Et voilà pourquoi lorsque nous nous adres- 
soes à celle qui est par sa qualité de Mère de notre Sauveur et Dieu, 
au-dessus des anges, après lui avoir dit avec le saint-Esprit: '*Je vous 
salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes 
bénie entre toutes les femmes, et Jésus le fruit de vos entrailles, 
est béni." nous ajoutons: "Sainte Marie, Mère de Dieu, priez 
pour nous, pécheurs, etc. 

Lorsque vous écriviez à mon père que la plupart des Saints que l'E- 
glise Catholique honore ont acquis cet honneur seulement pour avoir 
brûlé des hérétiques, construit des monastères ou des églises, vous aviez 
oublié qu'il y a un commandemcntdu Seigneur qui dit: "Tune mentiras 
pas." Mon père est trop instruit et trop libéral pour vous avoir cru, et 
vous seriez bien en peine de prouver ce que vous dites-là. En outre je 
crois qu'on doit plutôt mériter une place au ciel pour avoir bâti des tem- 
ples dignes de la majesté de Dieu comme le faisaient les catholiques, 
que pour les avoir renversés et détruits brutalement, comme ont fait les 
doux et pieux réformateurs. 

X. — Vous mettez ces propres paroles dans votre lettre à mon père: 
"C'est une doctrine absolument contraire à ce qu'enseigne l'é- 
criture, que les actions et les mérites de créatures pécheresses 
puissent suppléer à celles du Christ." Je crois que vous aurez re- 
gret de ces mots de votre lettre qui prouvent si fort votre peu de mémoire 
lorsque vous lirez, comme je vous invite à le faire, le Chap. I, v. 24, de 
l'épître de St. Paul aux Colossiens. Vous y verrez que sa doctrine est 
mot à mot le contraire de la vôtre. Car voici ce qu'il dit de lui-même: 
"Je me réjouis maintenant dans les maux que je souffre pour 
vous, moi, qui accomplis dans ma chair ce qui manque à la 
Passion de Jésus-Christ pour son corps, qui est l'église. En vé- 
rité, Rév. Mr., il faut avouer que ce St-Paul, ce misérable pécheur, qui 



146 FAMILLE BALD 

disait qu'il voulait accomplir ce qui manquait aux souffrances du Christ 
était un pauvre ignorant en comparaison des savants du jour qui sou- 
tiennent le contraire mot à mot. 

Saint-Paul mettait une confiance sans bornes en la vertu des souf- 
frances du Christ pour les pécheurs, cependant il ajoutait que ces souf- 
frances n'étaient pas suffisantes (non pas en elles-même, mais, parce que 
Jésus-Christ voulait qu'il en fût ainsi pour que l'homme fût obligé de 
mortifier aussi sa chair). Il fallait, contradictoirement à ce que vous 
dites, qu'il y eût comme un supplément dans les pénitences et les morti- 
fications du pécheur vraiment repentant; pénitences et mortifications 
qui ne tirent pas à la vérité leur mérite de l'homme, mais de leur union 
aux souffrances du Christ. C'est aussi la doctrine de l'Eglise Catholique, 
qui invite les pécheurs repentants à imiter St-Paul, à mortifier leur chair, 
et à unir leurs mortifications aux souffrances de Jésus-Christ, qui veut 
bien les accepter et les rendre méritoires pour le bien commun du corps de 
l'Eglise. Ce n'est pas ma faute, Rév. Mr., si votre lettre prouve à 
mon père ou que les épitres de St. Paul ne sont pas dans votre bible, ou 
que si elles y sont, elles n'y sont pas l'objet d'une attention bien sé- 
rieuse de votre part. 

XI — Quant à la Bible, vous persistez, contre l'évidence des faits, à 
soutenir que l'Eglise Catholique en empêche la lecture. Mais, vous êtes 
encore dans l'erreur en ceci comme dans tout le reste. Les prêtres ca- 
tholiques, loin d'avoir eu peur que je lusse la bible, m'en ont mis une 
entre les mains et cette lettre vous prouvera que je l'ai lue ex. méditée de- 
vant Dieu peut-être plus que vous ne l'eussiez désiré. Il a été un temps 
où des scélérats tels que Luther, Calvin, Cranmer, etc., avaient lancé 
dans le monde une parole sortie de l'enfer qui permettait à tout le monde 
d'interpréter la bible à leur fantaisie. Tant qu'une trop funeste expé- 
rience n'eût pas fait connaître aux peuples que ce principe était absurde 
autant qu'impie, il fallut nécessairement que l'Eglise mît ses enfants 
fqui avaient toujours pu lire la Ste-Bible auparavant) à l'abri de la fréné- 
sie qui s'était emparée de tous les esprits de lire et d'interpréter la Bible 
chacun à sa manière et, elle passa sagement des règlements afin que la 
bible ne fût pas mise entre les mains de tout le monde. Mais, aujour- 
d'hui que l'on peut dire que l'arbre est connu à son fruit, aujourd'hui 
que les folies, les extravagances, les absurdités qui se multiplient parmi 
les protestants avec une incroyable fécondité, à la suite du principe 



FAMILLE BALD 147 

que vous soutenez, que chacun peut interpréter la bible à sa façon, sont 
venus mettre les catholiques en garde contre ces mêmes principes, et 
qu'ils ne sont plus du tout tentés de le suivre, l'Eglise à qui Jésus-Christ 
a donné tout pouvoir sur la terre pour le salut des hommes permet la 
lecture de la bible à ceux de son peuple qui peuvent en profiter. Assu- 
rément il n'est pas bon que certaines personnes lisent certains passages 
de l'Ecriture Sainte. 11 sst honteux et démoralisant qu'on expose les 
jeunes gens de l'un ou de l'autre sexe à lire l'histoire de Loth et de ses 
filles, le crime d'Onan. le Cantique des Cantiques, certaines choses du 
Lévitique, etc. etc. Un honnête père, une bonne mère de famille n'ai- 
mera pas à voir le jeune homme ou la jeune fille lire et approfondir (com- 
me c'est pourtant souvent le cas) ces pages de la Bible. 

St. Pierre dans sa seconde épitre, chap. 3,v. 16, n'approuve pas que 
tout le monde lise les écritures: c'est aussi l'opinion de l'Eglise. Elle 
ne met pas l'Ecriture Sainte entre les mains des petits enfants sans at- 
tention, ni entre les mains des personnes non instruites, "of the unlearn- 
ed", parce qu'elle tournerait à leur perte. Si elle la leur dotine, ce n'est 
qu'avec des commentaires qui valent bien les vôtres 

Que voit-on dans les églises protestantes où la bible est entre les 
mains de tout le monde, où l'on ne parle que de bible.où l'on se glorifie de 
l'admirable liberté de l'interpréter chacun à sa manière? La désunion, 
le désordre, le fanatisme, les opinions les plus extravagantes. Ici, la 
bible à la main, les "jumpers" sautent comme des fous pour plaire à 
Dieu. Là. les "méthodistes" hurlent comme des loups malades, se 
pâment, sont ravis d'admiration à la voix d'une femme qui a plutôt l'air 
d'une possédée que d'une humble servante de Jésus. Les "quakers" 
se croiraient damnés, après avoir lu la Bible, s'ils ôtaient leurs chapeaux. 
Ici, j'en vois d'autres qui ne se croient pas bien régénérés, s'ils ne se sont 
pas plongés jusqu'au cou dans l'eau glacée. Là, j'en vois qui, la bible 
à la main, ne veulent plus baptiser personne. Ici, d'autres qui après 
avoir lu et relu la Bible en concluent que Jésus-Christ n'est pas Dieu. 

Mgr l'Archevêque protestant de Londres est prêt à donner sa pré- 
cieuse vie pour soutenir que l'église d'Angleterre, telle qu'établie par la 
loi, est l'épouse immaculée de Jésus, est l'Eglise de Dieu, et que l'église 
d'Ecosse ne vaut pas grand'chose sans évêques. Les Révds ministres 
d'Ecosse, au contraire, la Ste Bible à la main, prouvent à leur peuple, 



148 FAMILLE BALD 

clair comme le jour, que l'église d'Angleterre n'est, dans le fond, qu'un 
misérable papisme mal déguisé, et se félicitent de la glorieuse époque où 
ils se sont à la tête de leur peuple, émancipés des fers dont cette orgueil- 
leuse église d'Angleterre voulait enchaîner leurs esprits. Enfin qu'est-ce 
qui n'a pas été dit et prêché d'après ce principe absurde ? Et le malheur 
est que dès lors qu'un homme lit la Bible il peut débiter et prêcher les 
plus grandes folies que son cerveau malade et exalté lui fera trouver dans 
la bible, sans que vous puissiez le contredire, puisque vous soutenez le 
principe que chacun doit lir ; la bible et former sa religion et sa croyance 
suivant ce que l'Esprit Saint (il faut dire que l'Esprit saint parle de bien 
des manières et fait bien des choses depuis que les modernes réforma- 
teurs l'ont mis entre les mains de tout le monde) lui dictera. Enfin, 
Rév. Mr., si vous voulez mettre la main sur la conscience, vous avoue- 
rez que ce principe de liberté que chacun a de lire et d'interpréter la 
Bible chez vous, est une arme dévorante qui vous blesse tous, qui fait en 
peu d'années un squelette déchaîné de vos différentes églises, qui les 
fait descendre plus ou moins rapidement dans la pourriture et l'oubli 
du tombeau, pour laisser la place à d'autres religions réformées qui au- 
ront aussi bientôt le même sort. Il me semble, quand vous réfléchissez 
à toutes ces choses, que vous ne pouvez vous empêcher de porter envie à 
la sagesse qui conduit l'Eglise Catholique, qui lui a toujours enseigné 
de se servir des écritures saintes pour éclairer les peuples, sans faire périr 
les faibles! 

Vous faites un crime à l'Eglise catholique de ce que dans certains 
catéchismes il y a ces paroles des commandements: "Tu ne te feras 
pas d'images taillées pour les adorer," tandis que ces paroles ne 
se trouvent pas dans d'autres catéchismes. Si vous vous fussiez donné 
la peine de consulter le moindre ouvrage catholique, ou quelque per- 
sonne parmi les catholiques, cela vous aurait empêché de prêcher, dans 
votre lettre, contre le commandement de Dieu qui dit: "Tu ne men- 
tiras pas contre ton prochain." De cette omission vous concluez 
tout de suite à dire à mon respectable Père, que les prêtres catholiques 
ont peur de dire la vérité, qu'ils sont accoutumés à tromper ainsi les 
peuples et mille autres choses aussi indignes d'un homme instruit et 
libéral, mais, surtout indignes d'un ministre de la vérité. Voici la 
vérité: lorsque vous rencontrez quelques petits catéchismes où ces mots 
ne sont pas, c'est que ce sont des abrégés de la doctrine chrétienne, où 



FAMILLE BALD 149 

on s'est appliqué autant que possible à donner une idé? juste au petit 
enfant, sans trop charger sa mémoire de mots explicatifs parce qu'alors 
on se réserve de lui donner l'explication verbalement, et c'est ce que 
vous faites tous les jours vous-mêmes dans les petits catéchismes que 
vous mettez entre les mains des enfants, où le sens, et non les mots, de 
la doctrine est contenu. Lorsqu'on a fait apprendre par cœur à l'en- 
fant qu'il n'y a qu'un seul Dieu, et qu'il doit seul être adoré, il est facile 
de lui dire et de lui faire comprendra qu'il ne faut pas adorer les images 
ni les statues. 

Vous conseillez à mon père de me faire lire différents livres écrits 
contre les cathoHques. Il n'y a rien là de surprenant, mais ce qui vous 
surprendra peut-être, c'est que le prêtre catholique à qui j'ai fait ma 
confession général?, m'a obligé de lire plusieurs de ces livras écrits con- 
tre les cathoHques, il m'en a même mis un en main, écrit par le célèbre 
Archevêque Filltson;et je vous dirai que rien ne m'a plus décidé que ces 
iivres. aussi bien que votre lettre, à me faire catholique, parce que j'ai 
vu qu'ils ne contenaient que des erreurs et des préjugés. 

Je prendrai donc la liberté, avant de terminer, de vous prier d'i- 
miter la libéralité du prêtre dont je viens de vous parler: il n'a pas voulu 
que je me décidasse avant d'avoir examiné les deux côtés de la question. 
il n'a pas voulu me faire lire seulement les livres catholiques, il m'en a 
fait lire de; protestants,agissez ainsi envers votre peuple, mais, surtout, 
envers mes chers parents, invitez-les à étudier les deux côtés de la ques- 
tion; mettez-leur non-seulement des écrits protestants en main, mais, 
invitez-les à lire quelques bons ouvrages catholiques, tels que: Wise- 
man'g lectures on the principal doctrines of etc., OU bien An 
amiable discussion on the Chruch of England, by the Rév, Tra- 
vern, ou bien Bossuet; Expos. 

J'ai l'honneur d'être, 

Mr., Votre très humble serviteur. 

Signé: "William Bald." 

Voyant que le nouveau converti restait ferme et inébranlable dans 
sa croyance et voulant tenter un dernier effort son père le déshérita. 
Plus tard, probablement sur les instances de sa mère, son père leva l'in- 



150 FAMILLE BALD 

terdiction prononcée contre son fils et le réintégra dans ses droits^ 
Une reddition de compte en date du trente septembre mil huit cent qua- 
rante-huit pour les cinq années précédant la dernière réorganisation de 
la maison Peter Bald& Sons fait voir que l'actif de cette maison a été 
partagé en trois parts égales dont une partie, le tiers a été dévolu au jeu- 
ne William et les deux autres tiers à ses deux frères, Peter et Andrew- 
Cette part lui fut remise par l'intermédiaire de la maison de commerce 
Masson & Thibaudeau de Québec, dans laquelle la famille était intéres- 
sée. Un duplicata de cet état de compte est encore entre les mains de 
Monsieur Arthur Bald, de Saint-Barnabe, chez qui nous avons pu en 
prendre connaissance. 

Aussitôt après son arrivée au Canada, William Telfer Bâld vint s'é- 
tablir à Saint-Maurice, paroisse située à quelques milles des Trois-Ri- 
vères où il fit l'acquisition de plusieurs lots de terre d'une étendue assez 
considérable dans le rang St- Alexis, qui passe à un mille à l'ouest du rang 
de l'Eglise. Pendant le temps qu'il a résidé en cette paroisse il se livra 
au défrichement et fit le commerce de bois, il utilisa aussi pendant son 
séjour en cette paroisse les connaissances médicales qu'il avait puisées à 
l'Université d'Edimbourg pour l'avantage de ses concitoyens, et plu- 
sieurs vieilles personnes de cette même paroisse parlent encore avec émo- 
tion du bon Docteur Bald dont la charité était proverbiale et le dévoue- 
ment à toute épreuve. 

En mil huit cent quarante-trois le 26 septembre il contracta mariage 
avec Marie-Eléonore Rocheleau, fille de Joseph Rocheleau et de Fran- 
çoise Comeau, du Cap de la Madeleine. Le mariage fut béni par Mgr 
Chs-Olivier Caron, plus tard vicaire-général et Protonotaire Apostoli- 
que. De ce mariage sont issus six enfants, dont deux Mary-Ann.-Fan- 
ny et Jas. Alexandre, décédés en bas âge. Les autres enfants, William - 
Andrew, Adam-Peter, August-Arthur, et Mary-Anne épous de Afthur 
Lacerte d'Yamachiche, lui ont survécu. 

Après un séjour de quelques années dans la paroisse de Saint-Mau- 
rice, William Telfer Bald, vint fixer sa résidence aux Trois-Rivières, sur la 
rue Niverville, à quelques pas de la Cathédrale. Il mourut en ce der- 
nier endroit le trente et un mai mil huit cent soixante et deux, à l'âge de 
quarante-cinq ans. Il fut inhumé dans la cathédrale des Trois-Rivières 
par M. l'abbé Ls-Fr. Laflèche qui fut plus tard Monseigneur Laflèche. 



FAMILLE BALD 151 

L'aîné, suivant la coutume suivie dans la famille, étudia la médecine 
et vint s'établir en mil huit cent soixante-sept à Saint-Barnabe, où son 
frère, Adam-Peter, l'avait précédé quelque temps auparavant, et avait 
embrassé la carrière du commerce; il y vécut constamment jusqu'à sa 
mort, pratiquant sa profession à laquelle il avait voué comme un culte; 
son frère Adam P. Bald, après quelque temps de résidence à Saint-Bar- 
nabe, séjourna successivement à Trois- Rivières, Cap de la Madeleine^ 
Montréal, Shawenegan Falls, et Jolietta où il réside encore actuellement. 
Le plus jeune August-Arthur, après avoir terminé son cours d'études au 
Collège des Trois- Rivières, dont il fut en 1860 l'un des premiers élèves, 
suivit un cours d'Agriculture au collège de Sainte- Anne de la Pocatière 
et vint fixer "sa résidence à Saint-Barnabe, où il a toujours demeuré et 
où il réside encore. Il fut pendant plusieurs années l'un des directeurs 
les plus actifs de la Société d'Agriculture du Comté de Saint- Maurice 
qui lui doit d'avoir fait de la paroisse de Saint-Barnabe, centre reconnu 
du comté de Saint-Maurice, son siège social et l'endroit où se tiennent 
depuis les expositions annuelles de cette société. Il a occupé avec hon- 
neur la charge de Maire de sa paroisse que la confiance de ses conci. 
toyens lui imposa à deux reprises de 1882 à 1888. Pendant son deuxième 
terme d'office il fut nommé préfet par le conseil Municipal du Comté de 
Saint-Maurice. Monsieur Bald fit partie de l'Expédition contre les 
Féniens en mil huit cent soixante et dix et il conserve encore la médaille- 
souvenir témoignant de son service en cette circonstance. 




15^ FAMILLE BALD 

LA FAMILLE BALD 

CAP DE LA MADELEINE (1) (26 sept. 1843) 

I— BALD WILLIAM TELFER, né le 2 novembre 1817 de Adam Bald. 

écuyer, marchand de la ville de Glasgon, en Ecosse, et de 
Janet Telfer. 

ROCHELEAU ELEONORE (de Jos. et de Françoise Comeau), b. (1) 
le 26 fév. 1829. 

Cuillaume-Jos. -André, b. (1) le 29 juin 1845; m. à Yamachiche le 25 
novembre 1869 à M.-Louise-Flora Lacerte (de Elle (*) et de 
Marg.-Louise Lamy) s. à St-Barnabé (2) le 11 juillet 1918. 

Flavien-Pierre-Adam, b. à St-Maurice (4) le 6 mars 1846; m. aux 
Trois- Rivières (3) le 20 juin 1877, à Eugénie Gervais, (de 
Emery et de Julie Huard). 

Arthur-Sévère-Auguste, b. (4) le 29 août 1847; m. (2) le 6 avril 1880 
à Flora-Lucie Boucher (de Léger Boucher, notaire, et de Lucie 

Aubry). 

M.-Anne-EIéonore, b. (3) le 18 juillet 1849 m. (2) le 16 janv. 1877 à 

Arthur Lacerte (*) (de EHe et de Marg. Louise Lamy). 

Jos. -Alexandre, b. (4) le 17 déc. 1850; s. au Cap delà Madeleine le 30 
juillet 1851. 

Marie-Anne-Françoise, b. (3) le 4 janv. 1852; s. au Cap de la Made 
leine le 27 août 1852. 

(*) De ce mariage sont nés: 

Jos.-Elie-Arthur Lacerte, b. 13 nov. 1877, s. 5 juillet 1878. 
Jos. -William-Arthur, b. . 5 avril 1879; s. 9 avril 1879. 
M.-Louise-Flavie, b. 5 avril 1879; s. 20 avril 1879. 
Marie-Anne, b. 2 sept. 1880; s. 4 sept. 1880. 



(*) Député au Parlement Provincial et député au Parlement 
Fédéral. 



FAMILLE BALD 155 

Jos. -Auguste-Laurent, b. 5 avril 1881; m. 14 sept. 1905 à Laura- 
Stéphanie Descôteaux (Théodule et Angélina Pichette) (**). 
Jos. -André-Alphonse, b. (5) juin 1885; s. 1920. 

Marie-Joséphine-Blanche-OIiva, b. 2 mars 1888; s. 5 mars 1888. 
Jos.-Sévère-Arthur, b. 14 mai 1890, m. 9 nov. 1921 àLaurette Héroux 
(de Arthur et Laure Roy). (***). 



YAMACHICHE (5) (25 nov. 1869 

II— BALD GUILLAUME alias WILLIAM-ANDREW (de William 
Telfer, et de Eléonore Rocheleau), b. au Cap de la Madelsine 
le 9 janv. 1845; s. à St-Barnabé (2) le 11 juillet 1918. 

LACERTE MARIE-LOUISE-FLORA (de Elle et de Marg.-Louise 
Lamy) b. (5) le 17 avril 1869. 

Issus:— M.-Louise-Flora-Eléonore, b. (2) le 21 sept. 1870; lo m. (2) 
le 10 sept. 1889 à Odilon Boucher (de Léger (*) et de Lucie Aubry) 

2o m. (2) le 5 sept. 1919 au Dr Elisée Bellemare (veuf deParmé- 

lie Martel). 

M. -Joseph-Louise-Bernadette, b.(2) le 11 octobre 1872; s. (2) le 15 
avril 1889. 

William-Flavien-Joseph, b. (2) le 7 juin 1874; s. (2) le 7 janv. 1877. 
M.-Anna-Eloïse-Isabelle, b. (2) le 6 nov. 1876. 

M.-Flore-Jeannette, b. (2) le 12 oct. 1878; m. (2) le 5 juillet 1904 à 
Charles Marcouiller (de Carolus et de Luce Gélinas). 

Jos.-Sévère-WeJIey, b. (2) le 11 juillet 1880; s. (2) le 27 fév. 1882. 

M.-Joséphine-Marguerite, b. (2) le 10 juin 1883; m. (2) le 21 juin 
1901 a i Dr Pierre Ephn-m Ayotte (de Pierre et de Délia Lambert) 

Jo«.-Piirre-Erne8t, b. (2) le 15 juillet 1884; s. (2) le 17 fév. 1906. 

Marir-Anna-Edith, b. (2) à St-Sévère en déc. 1886; s. (2) le 6 janv. 
1887. 

(**) De ce mariaîîe est né Joseph-Elie-Gaston, âgé de 4 ans. 
(♦♦•) De Cl* minii-i ost né Jo^eph-Arthur-Alphonse-Raymond, 
b. 2) o: . 1922. 
•) Notaire. 



154 P^AMILLE BALD 

TROIS-RIVIERES (3) 

II— BALD ADAM (de William Telfer et de Eléonore Rocheleau), 
b. à St-Maurice le 6 mars 1846. 

GERVAIS EUGENIE (de Eméry et de Julie Huard), b. (3) le 25 sept. 
1862. 

Issus:— M.-Eva-Eugénie, b. à St-Barnabé (2) le 9 déc. 1878; s. (2) le 
13 mars 1890. 

Telfer, b. (3) le 20 janv. 1880; m. à l'Eglise St-Pierre des Chûtes Sha- 
wenegan le 2 sept. 1904 à Bridget Helen Chevalier née à Laval 
Comté Montmorency le 13 janvier 1882, 

Marie- Alphonsine- Alice, b. (3) le 10 fév. 1882; m. à St-Pierre de Sha- 
wenegan le 8 juillet 1908 à Jos.-Ferdinand-Alphonse-Descom- 
bres Porcheron (d'Alphonse et de Azilda Lalande) (*). 



ST-BARNABE (2) (6 avril 1880) 

II— BALD ARTHUR-SEVERE-AUGUSTE (de William Telfer et de 
Eléonore Rocheleau), b. à St-Maurice le 29 août 1847. 

BOUCHER FLORE (de Léger N. P. et de Lucie Aubry). 

Issus: — M.-Flore-Eléonore-Lucie, alias Florette, b. (2) le 12 juin 
1881; m. (2) le 19 fév. 1906 à Alexis Amédée Gélinas, notaire. 
(d'Alexis et de M.-Anne-Hedwidge Lacerte). 

William-Adam-Arthur, b. (2) le 20 juillet 1883; S. (2) le 19 sept. 1883. 
Marie-Anne-Eva, b. (2) le 26 juillet 1884. 



(*) De ce mariage sont nées Marie- Antoinette-Lisette, b. à St- 
Pierre de Shawenegan le 30 juin 1911. Marie-Adéline- Andrée, b. à 
Joliette le 3 mars 1915. 



FAMILLE BALl) 155 

'M.-Flora-Eléonore-Angélina, b. (2) le 9 mai 1887; s. (2) le 9 juin 191 L 

M.-Louise-Edith, b. (2) le mai 1889; s. (2) le 4 août 1889. 

M.-Célina-Edith, b. (2) le 13 avril 1891; m. (2) le 16 fév. 1920 à An- 
toni Lesieur (de Napoléon et de Amanda Côté). (*) 

M.-Flora-Laura, b. (2) le 24 juillet 1899, m. (2) le 6 juin 1921 à Louis- 
Georges Proulx. (Georges et Aida Lesieur). 



ST-PIERRE DE SHAWENEGAN (4) (2 sept. 1904) 

III— BALD TELFER (de Adam II et de Eugénie Gervais), b. le 20 
janv. 1882. 

CHEVALIER BRIDGET HELEN, b. à Laval Co. Montmorency, le 
13 janv. 1882. 

Issus:— Jo8.-Telfer-Cyril, b. (4) le 16 mars 1906. 

Maric-Eva-Myrtle, b. (4) le 18 avril 1907. 

Dorothy-Frances, b. à Viauville, Montréal, le 29 juillet 1908 à l'église 
St-Clément. 

.Jos.-Edward-Phillip, b. à l'Eglise St-Bernard de Shawenegan le 
8 mai 1915. 



(•) De ce mariage est née Marie- Flore- Mariette, le 20 avril 1923. 



ERRA TA 



Page 22 — Ligne 22e Lisez: Rocheleau au lieu de Rouleau. 

49 — ligne 4e lisez: Alida au lieu de Aleda. 

50 — ligne 5e lisez: Arsèn2 au lieu de Anselme. 

54 — ligne 19e lisez: J.-Bte au lieu de Joâ. 

61 — ligne 23e lisez: Menomenee au lieu de Menomence. 

61 — ligne 26e lisez: Célina au lieu de Céline. 

68 — ligne 2e lisez: Menomenee au lieu de Menomenee. 

95 — ligne 7e lisez: Menomenee au lieu de Menomenee. 

98 — ligne 16e lisez: Hémélia au lieu de Marcellia. 
116 — note 1ère lisez: Adéric au lieu de Adéic. 
124 — ligne 7e lisez: Elmire au lieu de Delmire. 
124 — ligne 10e lisez: Odélie au lieu de Odile. 
125 — ligne 6e lisez: Joséphine au lieu de Joéphine. 



Table alphabétique des noms 



DES FAMILLES ALLIEES A LA DESCENDANCE DE 
JACQUES DUGUAY 

Pages 

Abbott Agnès 27, 40, 50 

William 27, 40 

Adam Esther 25 

AUard Josephte 18, 24, 25 

Arrivée Louise 12 

Jacques 12 

Ayotte Ida 45 

Baillargeon Anne 12 

Mathurin 12 

Thomas ! 12 

Barabé Nicolas 9 

Baret Catherine 21 

Bastien Sophronie 38 

Bayeur Simon 26 

Godefroy 26 

Bazin Josephte 17, 21, 26 

" Pierre 17, 21 

Beaudry Guillaume 9 

dit Lamarche Jeanne 11, 12, 13 

Marie 9 

Urbain 8,11 

Beaulieu Eu.alie 19,27,39,40 

Paul 19,27 

Bécancourde 9, 11 

Bélanger Marie- Madeleine 11 

Edouard 26 

Pierre 26 

Bélaire Olivier 25- 

Béliveau Elisée 2& 

Joseph 24,26 

Azade 26 

Belletête Hortense 34 



158 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

Bibaud Marguerite 24, 33 

Jacques 24. 33 

Marie 25, 33 

Blanchard Odile 35 

Bordeleau Geneviève 14 

J.-Bpte 25 

Boucher Pierre 8, 9 

Madeleine 8, 11 

Marie , 10 

Gaspard 11 

Yvonne 38, 51 

Arthur 38 

Bouchard Thomas 21 

Jacques 21 

Louise 23,32,40,41 

Jean 23,27,32 

Marie 32 

Thomas 32 

Emerentienne 42 

Odile 25,35 

Emile , 43 

Pierre 43 

Rollande 43 

George Emile 43 

Boulanger Lefebvre Marie 28 

Brassard Marie 32,40,49 

Ivarîhœ 32, 40, 41 

Mary-Grace 32, 41 

Bourgeois Moïse 19, 26 

Bourque Marguerite 19 

Brisebois Geneviève 14, 18, 19, 20, 23 

Joseph 14, 15, 17, 18 

Josephte 19, 20 

Marie-Louise 14, 17, 18, 21, 24, 25 

Brunelle Emelie 40, 50 

Buisson Marguerite 15, 16 

Antoine 15, 16 

Cardin Maurice 11 

Noël 11 

Cardinal Jacques 12 

" Jacques 12 

Cartier Louis 14, 23 

J.-Bte 14 

Joseph 23 

Thérèse 28 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 159 

Cartier Marie-Anne 23 

Caron Rosaire 20, 26, 28, 36 

Ambroise 20, 26, 28 

" Lucien 27 

Joseph 23 

Caya Heloise 25, 35, 38, 43 

Joseph 25, 35 

Chapeleine Mélanie 23, 33, 46 

Charles 23, 27, 33 

Bénony 23, 25 

Geneviève 24, 33 

Joseph 25, 30 

Félicité 25, 33, 36, 37 

Flavien 26 

Charles 26 

Chagnon Marie-Louise 35, 43, 51 

Chartier François 25 

Chateauvieu Angélique 13 

Cécile Claude ' 13 

Joseph 13 

Cecil 33, 36 

Chenaye Marie Anne 11, 12, 13 

Bertrand 1 11 

Chesnevert Thomas 20 

Nicolas 20 

Théodore 20 

Cornelier Françoise 17, 25 

Geneviève 25 

Cotret A. E. R 44 

Couc Pierre 9 

Côté Josephte 18, 24, 34, 35 

•• Louis 18, 24 

" Josephte 33, 34, 35 

Courchesne Suzanne 23, 33 

J.-Bte 23 

Hormisdas 34 

Amable 34 

Courcy Rose de Lima 34, 45 

Edouard 34, 45 

Coutu Sophie 26 

Couturier dit Labonté Thérèse 14, 17 

dit Labonté Pierre III 14, 17 

dit Verville Josephte 17, 25, 33 

dit Verville Antoine 17, 25 



160 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

Couturier dit Verville Marie-Anne 18, 20, 28 

. " dit Verville Michel 18, 20 

Agathe 23 

Alphonsine 23, 33 

** Napoléon 34 

" Louis 34 

Crevier Jeanne 9 

" Josephte 13 

" François 13 

" Jos.-Antoine 14 

Joseph 13 

Angèle 17, 24 

Charles 17, 24 

Marguerite 23 

Joseph 23 

Henri 23 

Louise 23 

Louis 28 

Louis 28,34,44 

CéHna 34, 44 

Curtis Marguerite 28, 46 

Dandurand Marie 35, 38 

Dallaire Anna 42, 47 

Clet 42,47 

Daneau Pierre 24 

Pierre 24 

Daviau Cordélia 34, 44 

Delorme Charlotte 15, 16 

Deschenes Emerentienne 32, 41 

Malvina 42,48 

Demers AHda 37 

Desfossés Agnès 27, 40 

Desmarais François 23 

" Séverin 23 

Joseph 23 

" Sévérin 21 

" Abraham , 23 

Jos.-Abraham 23 

Marie-Geneviève 33, 36 

Pierre 33, 36 

Despins Catherine 17, 24 

Duclos Marie- Anne 13, 14, 15 

Avila 37 

Drolet Adélaïde 26 

Dugas Marie- Anne 23 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 161 

Duguay Louise 32 

Anna 41 

Bernadette 43 

Dumbar Catherine 27, 40 

Duhaime Euphonie 28 

Dupré Emélia 

Durand Gédéon 28 

Edmond 28 

Ferdinand 28 

Duval Etienne-Olivier 16 

Olivier 16 

Ethier Charies 27 

Filiatreault Aurore 38, 51 

Foumier Alexina 42, 48 

" François 42, 48 

Gaudet Jacques 11 

" Nicolas 11 

Gauthier Eva 45 

Joseph 45 

Gaudreau Marie 19, 27 

Gagné Marie- Anne 32 

Abel 32 

Gagnon Félicité 18 

Girard Anna-Bella 42, 47 

Jean 42 

Gréfard Joseph 44 

Godefroy de St-Paul 6 

de St-Paul Madeleine 13,15,16 

J.-Bte 13, 15 

Charlotte 13 

Grégoire Amanda 36, 50 

Guénard Michel 41, 42 

Michel 41 

Ls-Philippe 42 

Jos.-Victor 42 

Ls-Albert 42 

Michel-Thomas 42 

Marie-Jeanne 42 

Jos.-Roméo 42 

Jean-Irénée 42 

Thomas 42 

Carmen 42 

George 43 

Bernadette 43 

Hamel Arthemise 40, 49 



162 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

Handee Anny 28, 46 

Johnny 28, 46 

Hébert Edmond 25 

Hébert Edmond 25 

Mathilde 26 

Hélin Marie 11 

Hertel 8 

Houle Elisabeth 25, 35 

Hus Marie-Anne 17, 21 

Jeanvier Marie 13 

Jeannelle Thérèse 19 

Jourdain Adélaïde 22, 24, 26 

Michel 22,24,26 

Joyal Emélie 20 

Lachapelle Flore 23, 33 

J.-Bte 23, 33 

Laflotte Odile 34-45 

Lafond Etienne 9 

Lajoie Jean 32 

Abraham 32 

Lampron Olive 27 

Mathilde 34 

Lamyrande Ursule 20 

Lamy Antoinette 18, 19, 23 

Langevin Marie 32 

Langlois Marie 18, 19, 24, 25, 26, 27 

Prisque 18, 19, 23, 26 

Madeleine 18, 32 

Josephte 20, 28 

Lapierre Jos. -Olympe 36 

Laplante Geneviève 25,34 

Léa 33,37,49 

Lavallée Josephte 23, 33 

Lauzière 17 

Lebret Catherine 11, 68 

Leclerc Madeleine 11, 12, 13, 15 

Jean 12,13 

Thècle 23, 32 

Lefebvre Jacques 9, 11 

Marie-Anne 34, 46 

Lemaistre 9 

Lemaitre Louise 11, 12, 14 

" Louis 11 

'' Pierre II 11, 12 

Joseph 13, 14, 15 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 163 

Lemaitre Madeleine 13, 15 

William 24 

J.-Bte 24 

Lemaire William 24 

Lemay Philomène 28, 46 

Michel 28 

Lemoine Nicole 11 

Leneuf Michel 9 

Léonard Jeanne 11 

Lepitre Marie 34, 45 

Joseph 34, 45 

Leveillé Josephte 26 

L'Heureux Marie 22 

Loiseau Pierre 12 

Marie-Claire 12, 13 

Pierre 12 

Longval Charles 13 

Michel 13 

Lottinville Marie 13, 15 

Pierre 12,15 

Lyonnais Osa Lucina 37, 49 

William 49 

Rose de Lima 37 

Mack Mary 32 

MacDoveld, E. P ! 27 

Mailhot Emerentienne 42, 48 

Charles 42, 48 

Joséphine 42, 48 

Martel Mathilde 34, 46 

Trefflé 34, 46 

Martin Marie 23 

Mazurette Cyrille 19 

" François 19 

Métayer Marie 12 

Etienne 12 

Mignot Marie 12 

Miville Emerientienne 32, 41 

Moireau Claude-Récollet . 9, 11 

Morvan Julienne . 33, 36 

Morin Marie-Ida 40, 50 

Arsène 40, 50 

Myette (Maillet) Catherine ... 34, 37 

Niquet François. 19 

Olivier Hélène . . 27, 39 

Pelletier Thérèse .14.15.17 



164 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

Plantier Jean du 9 

Perrin Barbe 12 

Perron Laura 42 

Barbe 11 

Petit Nicolas 9 

Picard Jean 11 

" Marguerite 11 

" Léon 11 

Pinard Marie- Anne 13, 14, 17, 18 

Louis 13, 14 

Plourde Marie 19, 24, 26 

Augustin 19,24,26 

Poitras Marie 32 

Poliquin Léopold-Napoléon 27 

Pierre 27 

Pothier Marie- Anne 16, 17 

Potvin Angélique 18, 20 

Poulin, Marie- Anne 14 

Provost Antoinette 23 

Rancourt 9 

Renous Madeleine 13, 14 

Catherine-Thérèse 14, 16 

Catherine 17 

Ricard Marguerite 19, 26 

Remillard Louise 41 

Riwer Ellen 35 

Rivest Joséphine 35 

" Charles 35 

Rocheleau Elisabeth 22, 26 

Marie-Hélène-Eva 27, 38 

Edmond 27, 39 

Kochette Jean 32 

Olivier 32 

Robineau de Longère Jeanne 12 

Poulier Marie- Ange 36, 48 

JRousseau Augustin 14 

J.-Bte 14 

Normandie 35, 38, 50, 51 

Joseph 35, 38 

Ruest Joséphine 

" Charles 

Salois Julie 28 

Salvas Xénophon 37 

St-Pierre Rose de Lima 32, 41, 47, 48 

Johnny 32, 41 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 165 

St-Pierre Adèle 35 

Savard Philomène 43 

Senneville Marguerite 24 

Servan Marie-Louise 38, 51 

Shmith Elisabeth 24 

Luc 28 

Denis 28 

Lea-Amanda 34, 37, 49 

Norbert 34, 37 

Marie 37, 49 

Daniel 37 

Simard Clara ; 42 

Albertine 42 

Wilfrid .42 

Soucy Hélène, 34, 45 

Tétrault Marie 25 

Thérien Eugénie 44, 51 

Théroux Marie 25, 34, 37, 44, 45, 46, 51 

J.-Bte 25,34 

Tremblay Georges 27 

Alexis 18 

Alexis 18 

Elisabeth 32 

Marie 32, 40, 41 

Malvina 42, 47 

Trudel Robert, notaire 21 

Emile, ptre 21, 22 

Uldoric 22 

Prisque 22 

Tencrede 22 

Henri 22 

Varennes de 6 

Vallée Marie 19, 26 

Vincent Adine 40, 49 

Ferdinand 40. 49 



166 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS DES FAMILLES ALLIEES 
A LA DESCENDANCE DE JEAN DUGUAY 

Allard M.-Louise 55. 56, 57 

Colbert 55, 56 

Auger Lemaître Marguerite 52, 53 

Scholastique 53, 54 

Charles 53,54,55 

Pierre 55 

Auger Angélique 55 

Bastien M.-Louise 52 

Beaulieu Emelie 56 

Benjamin 56 

Béland Louis 52 

Clarisse 55 

Bourassa Aurélie 55, 56 

Brisebois Sophie 56 

Côté Eméla 56, 57 

Côté Onésime 56, 57 

Duhaime I.emaitre Charlotte 53, 54 

GraHiard Claudine 52 

Guillemette Madeleine 53 

Harnois Marie-Louise 52, 53, 54, 55 

Augustin ' 52. 53 

Jobin Marie-Louise-Graziella-Angélina 56, 57 

Julien Jeanne 52 

Lacourse Marie 53, 54 

Lafrenière Louise 53 

Laroche Louis 53 

Leblanc Madeleine ' 53, 55 

Charles 55 

Lemay Joseph 52 

" Louis 52 

Marchand Marie 53, 55 

Méthot Charlotte-Emélie 53, 55 

Charles 53, 55 

Normand Marie-Judith 53 

Paillé François- Régis 53 

" Joseph 53, 54 

Lucie 53, 54 

" J.-Bte 53, 54 

" Emélie 53, 55, 56 

" Louis 53. 55 

Simon Marie- Anne 52, 56, 57 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 16T 

Sylvain Marie-Anne 52, 56 

Thomas Marie-Jeanne 52, 53 

François 52 

Vermette Arthur 56. 57 



168 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS DES FAMILLES ALLIEES 
A LA DESCENDANCE DE PIERRE MARCOUILLER 

Alexandre Ferdinand 92 

Allen Henry 85 

Anderson John 90 

Arts Georges 88 

Arpin Malvina 69 

Aucoin Marie 60, 62, 65, 75, 76 

Jean 60,62 

Auger Rose de Lima 64, 70, 82, 84 

Charles 64, 70 

Alfred 74 

Julie 75,84 

Bald Jeannette 75, 80 

" William-André 75. 80 

Baril Azélie 68, 90 

" Léandre 68, 90 

Beaudoin Nathalie 64, 70 

Beaulieu Hudon Raphaël 65 

Raphaël 65 

" Adéline 63,76 

Beauparlant Emma 85 

Georges 85 

Olivine 85 

Beaulac Hermelia 77, 97 

Nélida 77, 98 

Uldoric 77.97, 98 

Bellemare Angèle 63. 

Julie 65 

Odile 65, 78, 93, 94 

André 65,70,78,82 

Flora 70, 82, 97 

Domithilda 74 

François 74 

Azilda 75, 85 

David 75,85 

Emélie 75 

" Maxime 67 

** Josué 76 

Moïse 76 

Bénard Madeleine 64 

Bercier Marie-Anne 59 

" Marguerite 60 

Bergeron Adrienne 87 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 16î> 

Bernier Barthélémy 60 

Louis 60 

Léa 87, 96 

Biais Christine 59, 61 

Marguerite 74 

'• Antoine 59, 61 

Blacweld Irving 84 

Boisvert Moïse 62 

J.-Bte 62 

Judith 59,61 

Adélaïde 64 

Narcisse 66 

Régis 66 

Joseph 7& 

Ernest 78 

Antonio 83 

Joseph 

Boisvin Hermine 87, 97 

Boisvin Paul 70 

Boucher Elisabeth 60 

Azélie 68, 89 

Elisabeth 59, 60 

Simon 68,89 

Marguerite 58, 59 

Virginie 64 

Boulanger Lefebvre Louis 65 

Célestin 65 

Bourassa Aurélie-Célanire 76, 82 

Olive 77 

B ournival Marguerite 

Victoria 68, 86, 95 

Antoine 68,86 

Boyer Léo 90 

Brouillette Johnny 66 

Brunelle Marie-Anne 63 

Burton Alfred 89 

Cafee Anny 69, 85 

Camirand Cyrille 76 

Chapelin Marie-Josephte 58 

Casaubon Déline 77, 97, 98 

Carie Chs- Edouard 66 

Chaurette Adélaïde : 65 



170 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

Cleary Edith 90 

Collard Louise 63 

Collins Mary 93, 95 

Corriveau Rose de Lima 66, 83 

Raphaël 66, 83 

Alfred 66 

Comeau Emérence 66, 83 

François 83 

J.-Bte Carocciolo 83 

Côté Adèle 67 

" Alphonsine 89 

" Emma 68, 88 

" Pierre 68,88 

Couturier Anne 58 

Daviau Mathilda 87, 97 

Georges 87, 97 

Desaulniers L.-Dolphis 63 

Donia 67, 87 

Amable 63 

Henriette 64 

Joseph 64 

Rébecca 79 

Deschenes Marie 63, 65 

Hélène 64 

Isaac 63 

Isaac 63 

Israël 63, 65 

Pierre 65 

Pierre 65 

Israël 65,93 

Marie 70 

Marie 78, 82 

Malvina 78, 93 

" Héloïse 

Descôteaux Joseph 65, 96 

Régina 92, 96 

Adélard 92, 96 

Dessureau Léger 87 

Déziel Onésime 65 

Marie 68, 89 

Aurore 74, 93 

Déziel Flore •. 78, 98 

Joseph 78, 98 

Diamond Joseph II 62, 65 

Charles-Jacques 62 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 171 

Diamond Henry 1 62, 63 

Henry II 63 

Marie 65 

Marie-Anne 76, 92 

Paul 76, 92 

Maria 76,82 

Adonias 76, 82 

Délia 78,94 

Dubé Augustin 59 

" Hermélia 77 

Angélique 60 

" Délia 66, 83 

" Octave 83 

Marguerite 63, 75 

" Raphaël 65, 77 

" Marie 78,98 

" Valère 77, 98 

" Elisabeth alias Louise 65, 77. 97, 98, 99 

•• Hemélia 98 

Rose Eva 85 

Ducharme Henry 89 

Dufresne Joseph 61, 77 

Célina 61,77,84 

Dugré Télesphore 87 

Isidore 87 

Duhaime Jeanne 66, 87, 90, 96 

Henry 66, 87 

Dulignon Félicité dit Lamyrande 68 

Duplessis Désiré 74 

Louis 74 

Dupont Armésida, Hormisdas 75 

Elie 75 

Achille 95 

Dupuis Louis 60 

Eireberry Henry .. . * 85 

Elliott Bulaw 84, 95 

Fafard Isaac 69 

Faucher Jude 86 

Ferron Scholastique 62 

Gauvin Anastasie 87 

Godin Alexis 59, 60 

Marie . 59, 60 

Julie 64,86 

Gagnon Angèle 63 

Elzirf 69 



172 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

Gàgnon Elise 

Gallant Emélie 66 

Gauthier Philéas 76 

" Evariste 76 

Gélinas Josephte 61,66,83,87,97 

," Antoine 61, 66 

Archange 62, 69, 85 

Edouard 62, 69 

Elisabeth 62, 74, 84, 85, 92 

Louis 62,74,86 

" Pierre 63 

Pierre 63 

Luce 63, 75, 80 

" François 63, 75 

Adéline 63, 76, 79, 81, 82, 91, 92 

" Isaac 63, 76 

*' Louisée 65 

Odile 84 

Zoé.. 65,77 

Philippe ....'. 65 

Pierre 65 

" Philoméne 65 

EmeHe- Delphine 74 

Victoria 74, 92 

Ludger 75 

Alexis 75 

" Herminie 76, 79 

Philippe 76, 78, 79, 94 

Marie-Anne 81, 94 

Noël 76 

Oliva 76 

Armedia 98 

Marie-Anne 78 

" Hermélia 77 

Diana • 78,94 

Onésime 78, 94 

Léger 

Welly 95 

Régis 82 

Joseph 86 

" Narcisse 86 

Giguère Onésime 77 

" Augustin 77 

Gilbert Olive 60, 63, 64, 67, 69, 70 

J.-Bte 60, 36 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 173 

Gilbert Louise 64 

Marie 

Girard Philie 68, 88 

Grégoire M.-Josephte 58, 59 

J.-Btelll 58 

Greffin Hélène 64, 69 

Chades 64, 69 

Gouin Béatrice 78, 98 

Moïse 78, 98 

Grenier Josephte 60, 62 

Georgianna 73, 84 

J.-Bte 73, 84 

Philie 73, 85 

Adèle 78 

Guénard Michel 41 

Guillemette Hercule 69 

Lucie 75, 85 

Hamel Rose- Alba 73, 85 

Narcisse 73, 84, 85 

Angèle 73, 84 

Elisabeth 64, 73, 85, 93 

François , 64, 73, 74 

Alexandre 74 

Harley Thomas 88 

Hébert Armand 87 

Odilon 87 

Léa 87 

Héroux Philéas 73 

Paul 73; 

Rose de Lima 64, 91 

J.-Bte 64, 91 

Isabelle Marguerite 58, 59, 61, 62, 63 

Joseph 58, 59' 

Basile 59' 

Jackson James 90 

Julien Phanny 68^ 

Joseph 68 

Laura 78,94 

Edmond 78, 94 

Kiefïer Rube 88 

Koiverki Romain 89 

Labranche Arthur 69» 



174 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

Lacerte Josephte 75 

" Maria , 

Joseph 

" M. -Jeanne 

Flora 75, 80 

Laforce Cordélia 66 

Lafrenière Alexis 64 

" François- Xavier 63 

" François- Xavier 63 

" Louis 64 

Adéline 68, 88 

Josephte 64, 73 

Lajoie Thomas 64 

Maxime 64 

Lambert F.-X 66 

Lampron Dorothée 63, 67 

Joseph 63,67 

" Célanire 74 

Lamy Josephte 61 

'• Célina 66. 83 

" Adolphe 75 

'* Adolphe 75 

" Azilda 74 

" Adolphe 75 

"' Edouard 66 

Lamyrande M. Félicité 68 

Landron M.-Antoinette 59 

Lapointe Josephte 

Antoinette 62, 69 

Lavergne Marguerite 60, 61, 66, 68, 69, 74, 77 

Antoine 60, 61 

Leblanc Evélina 66 

Lebœuf William .• 88 

Lemay Marie 73 

Josephte 66 

Lesieur EvéUna 66 

Dina 76, 92, 96 

Lessard Marie 76, 82, 86 

Joseph 76, 82 

Dorothée 63, 67 

Joseph 63,67 

M.-Jeanne 86 

Lord EméUe-Julie 62, 65, 77, 78, 90, 91 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 175 

Lord Célanire 68, 89 

" Joseph 68, 89 

Limoges Mathilda 64, 87, 97 

Louis 64, 86 

Loveless Wellington 89 

Loranger Dina 83 

Lussier Joséphine 87 

Marchand M. -Jeanne 66 

Magnan Augustin 70 

Augustin 70 

Marcouiller Rose 65 

Adéline 65 

Caroline 76, 93 

Zélia 76. 78, 79, 94, 96 

Catherine 65 92 

Martel Pierre 69 

Massicotte Lucie 64 

Matheau Joséphine 76, 81 

Amanda 76,92 

Mélançon Emélie 62, 74 

divine 76 

Herminie 76, 81 

Milette Joseph 60 

Augustin 60 

Mezellée 76, 82 

Corinne 78 

Milot Emile 69 

" Godefroy 69 

" Apolline 75 

" Marie 91 

Morin M.-Anne 70 

Motor Amanda 86, 96 

Murphy Mary 69, 85 

Patrick 69, 85,96 

Newman Marie 63, 64, 87, 91, 92 

Joseph 63 

Marie 64, 87 

Page Mathilda 68, 90 

Paillé Chariotte 60 

" Marguerite 61 

" Zoé 78, 94 

Panneton Elisa 93, 95 

Philippe 95 

Pamerleau Hélène 59, 60 

Paquin Scholastique 61, 68, 86. 88, 89, 90 



176 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

Paquin Antoine 61, 68 

Joseph 76, 81 

Philibert Maxime 64 

Toussaint 64 

Pellerin Marie 64, 91 

Perron Rosalie 65 

Pleau Aimé 64 

" Jean-Aimé 64 

Plante Josephte 61, 68 

Pintal Virginie 78, 98 

Pothier Josephte 66 

Précourt Antoine 63 

Gabriel... 63 

Agnès 65, 92, 95, 96 

Antoine 65, 92 

Racicot Renaud 

Céleste 61, 77 

Raignière J.-Bte 60 

J.-Bte 59 

Louis 89 

Dolphis 60 

J.-Bte 60 

" Louise 68 

Ricard Emérence 68, 86 

Rivard Marguerite 68 

Richard Régina 86, 96 

Johnny 86,96 

Romain Clara 93, 95 

Octave 86, 93, 95 

Savard Josephte 63, 67 

Samson Johnny 66 

" Elzéar 66 

St-Onge Marie 75, 84 

Louis 75, 84 

Scott Marie-Thomasime 62, 63 

Sicard Sophie 64 

Siouï Marie 95 

Sprould Rebecca 66, 87 

Taupier Marie-Louise 60, 63 

Thibauld Hyacinthe 59 

" Louis 59 

Théreault Augustin 64 

J.-Bte 64 

Thérien Aimé 68 

Léon 68 



i TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 177 

Thibaudeau Arthur 86 

Toussignant Lapointe Josephte 63 

Vallée Marie-Rose 87 

Venne Claude 89 

Vermette F.-X 67 

Frs-X 67 

Achile 

Vincent Alexandra 82, 97 

Villemure Anna 76, 81 

François 76,81 

Henri 79 

Adélard 79 

Willner Marie-Amable 59, 60, 61 

Pauline 59, 61 

Wengar Florence 86 

Elisabeth 86, 95 

Young Clara 90 



178 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

TABLE DES ALLIES A LA FAMILLE DIAMOND 



Arvisais Azilda 126, 132 

Narcisse 126,132 

Aubry Thomas 123 

Paul 123 

Aucoin Marie 101, 103, 112, 123 

Pélagie 101, 123 

Auger Marie 104, 106 

Maria 105 

Joseph 105 

Maria 110 

Joseph 110 

Ayotte Marie 113 

Georgianna 126, 133 

Bailey Edouard 114 

Henry 114 

Beaulieu Hudon Adeline 103, 104 

Marie 125, 131 

Angéline 126 

J.-Bte 104 

" Héraclée 104 

Bellemare Marie 114 

Marie 124, 127 

Adéline 115, 121 

Bellemare Jos.-Raoul 106 

Joseph 106 

" Marie-Louise 106 

Olivine 106 

Sophie 118 

Bergeron Exilia 114, 120 

Charles '. 120 

Bernèche Arséline 118 

Biais Evariste 112 

" Antoine 112 

" Emélie 112,116 

Bléterie Antoinette 

Boisvert Thérèse 123 

Célina 123, 125, 131 

Edouard 123, 125 

Hercule 124 

Antoine 124 

Elzire 113,119 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 179 

Boucher Elmire 123 

Léonida 115, 121 

Alexis 115, 121 

Bernadette 126, 133 

Théodore 126, 133 

Philéas 126 

Adolphe 126 

Elmire 123, 124 

Boulanger Malvina 114, 120 

Narcisse 114. 120 

Avila 114 

Bourassa Adèle 103, 105 

Marie-Elzire 103 

Aurélie-Célanire 123, 124, 127, 128, 129, 130 

Narcisse 123, 124 

Léonel 115 

Alphonse 115 

Philippe 125 

Albert 125 

Bournival Victoria 107 

Théodora 104, 107, 111 

Augustin 104, 107 

Elisabeth 113, 114 

Louise 123. 126 

Eveline 106 

Isidore 117 

Thomas 117 

Bournival Marie alias Yvonne 125, 130 

Arsène.. 125, 130 

Brodeur Alexina 105 

Caron Lucien 

Caron Adélard 

Charette Malvina 125 

Colard Marie-Louise 104 

Corriveau Emérence 124 

Côté Bernadette 105, 109 

" Albertine 127. 129 

" Alfred. 109.127.192 

Cotte Louis 107 

" Pierre 107 

Dauphinais Aziida 117, 122 

Desaulniers Julie-L 101, 122 

Deschesnes Thomas 104 

Isaac 104 

Eléonore 104 



180 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

Deschesnes Georgianna 105, 109, 116 

Mathilde 113, 118 

Clara 125, 131 

Israël 125,131 

Georgianna 109, 116. 121 

Desilets L.-Onésime, prêtre 101 

Diamond Délia 114, 119 

Aurore 117, 121 

Arthur 117, 121. 124 

Ovide 127 

" Euchariste 127 

Doucet Wilfrid 118 

Joseph 118 

Joseph- Wilfrid 118 

M.-Florence -. 118 

Dubé Marguerite 113 

Dufresne Charlotte Rivard 101 

Dumoulin l'abbé Sévère 

Duplessis Georgianna 125, 130 

Dupont Antoine 103 

Antoine 103 

Elliott Clara 105, 108 

Adolphe 105, 108 

Ethier Clara 

Fink Elisabeth 114 

Gagnon Zéphire 117,121,124,127 

Honorée 124, 127 

Gauthier Anna 104, 108 

Evariste 104, 108 

Albéric 106 

" François 106 

Gélinas Père Calixte Wilfrid, franciscain 104 

frère Conrad Alcide 104 

Henriette 103,104, 108,109,110 

Isaac 103 

Philippe 104 

Denis 104 

Pierre 104 

Marguerite 104, 114 

Marie 112 

Marcelline 123, 125 

Louis 104 

Louis 104 

Caroline 104 

Oliva 104, 108 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 181 

-Gélinas Philomène 105 

•* Arline 112, 114. 119, 120, 121 

Louis 112,114 

Valère 112 

Marie 112,114 

Onésime 113.114,119 

François 113 

Olivine 114, 120 

Donat 125 

Paul 125 

Adéline 113, 115, 123 

Albertine 105 

Pierre 113,118 

Adéline 113, 118 

Caroline 113, 118 

Joseph 113,118 

Adèle 113, 126, 132 

Maria 

Smeralda 114, 119 

Delvina 114 

M.-Blanche 115, 120 

Adéline 118, 124, 125, 127 

Narcisse 124, 125, 127 

Adrien 115, 120 

Florida 115,121 

Luc 115, 121 

Année 115,121 

-Gélinas Annette 115. 122 

Claudia 115, 122 

Olive 

Albert 115. 122 

Donia 115, 122 

Olidé 115, 122 

•Gendron Raphaël 123 

François 123, 124 

Pierre 124 

Cignac Edesse 112,113.115.117.124 

Gildark Mary 105, 108 

Grenier Maxime 103 

Jérémie 103 

Joséphine 105, 106, 109. 111 

CéHna 123, 126, 132, 133 

Adolphe 123. 126 

Maria 113,117 

Ephrem 113,117 



182 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

Grenier Adélina HT 

Marie 125, 131 

" Arsène-Laurent 125, 131 

Greffin Flora 124 

John 124 

Isabelle Aurelie 123, 124 

Julien Joseph 123 

Joseph 123 

Juneau Joseph 126 

Lacerte EvéHna 104 

Joseph 104 

Joseph 1*04 

Thomas 105 

Thomas 105 

Emma 126 

Hormisdas 126 

Raphaël 

Joseph 

Zéphire 112, 115 

Pierre 112, 115 

Hyacinthe 113 

J.-Bte 113 

Joséphine 125, 130 

Zénaïde 125, 133 

Hormisdas 125, 133 

Lacerte Sévère 125 

Rachel 112, 113,118,119 

Joseph 112,113 

Lafrenière Marie-Blanche 125, 131 

Adolphe 125, 131 

Lajoie Elisabeth 112, 113 

Lamy Delvina 104, 106, 110, 111 

" Léonard 104, 106 

Lucien 106 

Evariste 113 

" Adélard 106 

" Année 115, 120 

" Elisa 126, 132 

" Elzire 126 

" AHde 106 

" Adolphe 106 

Lapolice Victorine 126 

Laroche Noëllia 108 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 18vJ 

Larochelle Marie 126„133 

Leblanc Marcelline 

Lemav Wilfrid alias Welly 115 

Paul 115,117 

Oscar 117 

Lemyre Elodia 124, 12& 

Onésime 124, 128 

Marie-Louise 

Lemoyne Gratia-Exerimène 126, 133 

Jos.-Charies 126, 133 

Lesage Eugénie 105, 109 

Edouard 105, 109, 110. 116, 121 

Azélie 105, 110 

Evelina 116, 121 

Lessard Léandre 100, 124, 125 

Joseph 101, 130 

Joseph 101 

Jeanne 124, 127 

Evila 124, 130 

Joseph 124, 125, 12^ 

Emma alias Anna 124, 129 

Bella 125,129 

Lord Emélie 101, 122 

" Joseph 101, 122 

" Délia 105, 110 

Marchand Victoire 112 

Marcouiller Emélie IV 101, 103. 104, 105, 106, 107 

Marcouiller Lucie IV 101,104,112, 113. 114, 115,116, 117 

J.-Btelll 101,112 

Thomas J.-Bte IV 101 

Hormisdas 125 

Rose 104 

Josephat 115 

Sévère 115, 125 

CaroHne 125, 131 

Matheau Maurice 103 

Honorée 103 

Emélie 104 

Amanda 112, 113, 115, 121 

Raphaël 112,Î113,U15, 117, 124 

Hyacinthe .'. . . 113,119 

Adam 113 

Pierre 113, 126, 132 

M.-Ailée Œléonore) 113, 119 

Amanda 11.5, 121, 122 



184 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

Matheau Delvina 113, 117, 121, 122, 127 

Lydia 116 

Flore 126, 132 

Délia 117 

Arthur 124 

Mélançon Olivine 101, 123, 124, 125, 126, 127, 129 

Simon 101, 123 

Pélagie 103 

M.-Elisa 103, 105 

Isaac 103, 105 

Evariste 103 

Emélie 104,107,112,114 

M.-Odile alias Odélie 124, 127 

Sévère 124, 127 

Rose de Lima 112, 115 

Médiana 125, 130 

Pierre 125, 130 

Narcisse-Fred-Anselme 114 

" Frédéric 114 

Milette Année 112, 116, 121 

Jean 112, 121 

Mesellée 124, 125, 129, 130 

Hormisdas-Léon 108 

Ferdinand 108 

Milo Madeleine 103 

" Hermenegilde 105 

Milo Adéline 124 

" Emma 106, 110 

Mireault Mathilde 126 

Panneton Victor 114 

Charles 114 

Paquin Hermeline 120 

Picher Odille 124, 128 

Rabouin, M.-Louise 109, 127, 129 

Ricard Emma 125, 131 

Riopel Arsène 126 

" Denis 126 

Rivard Marguerite 123 

Archange 124, 127 

Rougeault EHsa 107, 111 

Samson Flore 105, 109 

Maxime 105, 106 

Sévère H2 

Joseph 112,114 

Philippe 113 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS I 85 

Samson Joseph 113 

divine 113, 117 

Welley 114 

Eva 106.111 

Maxime 106, 111, 116 

Edgar 116 

Ephrem 116 

Saucier Adam 105 

Napoléon 105 

Savard Josephte 101 

Savoie Marie-Anne 117, 122 

Adam 117, 122 

Scott M.-Thomasime 101, 103, 112, 122, 123 

Siootte Denise 107, 111 

Horace 107, 111 

Théodora 107 

" Eugénie 111 

Trahan Albina 115 

Annette 106, 110 

Edmond 106, 110 

Vaillancourt Léa 125 

Rebecca 106 

Villemure Zacharie 104 

Paul 104 

Marie-Louise 115,122 

Vincent Elisabeth 113 

Jos.-Ephrem 118 

Onésime 118 



186 TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 

TABLES DES ALLIES A LA FAMILLE BALD 

Aubry Lucie 152, 153, 154 

Ayotte Dr Pierre-Ephrem 153 

Ayotte Pierre 153 

Bellemare Dr Elisée 153 

Boucher Lucie 152 

Léger 152, 153, 154 

Odilon 153 

Flore 154 

Chevalier Bridget-Helen 154, 155 

Comeau Françoise 152 

Côté Amanda 155 

Descoteaux Laura Stéphanie 152 

Descoteaux Théodule 153 

GéHnas Luce 153 

notaire A. Amédée Gélinas 154 

Alexis 154 

Gervais Eugénie . . . 152, 154, 155 

Emery 152, 154 

Héroux Laurette 153 

Arthur 153 

Huard Julie 152, 154 

Lacerte Marie-Louise-Flora 152, 153 

Marie-Hedwidge 154 

Arthur 152 

Elie 151, 152, 153 

Lalande Azilda 154 

Lambert Déha 153 

Lamy Marguerite-Louise 152, 153 

Lesieur Antoni 155 

Napoléon 155 

Aida 155 

Marcouiller Charles 153 

Carolus 153 

Martel ParméHe 153 

Pichette Angélina 153 

Porcheron Jos.-Ferd, -Alphonse- Descombres 154 

" Alphonse 154 

Porcheron M. -Antoinette-Lisette 154 

M.-AdéUne-Andrée 154 

Proulx Ls-Georges 155 

Georges 155 

Rocheleau Eléonore 152, 153, 154 

Joseph 152 

Roy Laure 153 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS 187 

TABLE GENERALE DU DEUXIEME VOLUME 

Préface par Benjamin Suite 3 

Avis au lecteur 4 

Signes et abréviations 5 

Notes historiques sur Jacques Duguay et les Trois- Rivières 6 

•Généalogie de Jacques Duguay 11 

Vente par J.-Bte Duguay du site du marché des Trois- Rivières ... 15 

INote biographique de Messire Pierre Duguay curé deChamplain 17 
Note biographique sur Jos. Duguay et son gendre le notaire 

Robert Trudel 21 

INotice biographique sur Sr Laurence Duguay 29 

Notice biographique sur Sr Ste-Thérèse de Jésus, carmélite 39 

Notice sur Jean Duguay et sa généalogie 52 

Notice historique sur Pierre Marcouiller 58 

Sa généalogie 58 

Note biographique sur Sr. St-Etienne 170 

Note biographique sur Sr St-Etienne 70 

Sa généalogie 58 

La famille Diamond 99 

Sa division en trois branches 102 

Descendance de Charles Jacques 103 

Descendance de Henry, fils 112 

Descendance de Georges 123 

Le soldat Edmond Diamond 128 

La Famille Bald 134 

Sa généalogie 152 

Table des familles alliées à la descendance de Jacques Duguay . . . 157 

Tables des familles alliées à la descendance de Jean Duguay 166 

Tabl s des familles alliées à la descendance de Pierre Marcouiller . . 168 

Tables des familles alliées à la descendance de Henry Diamond . . 178 

Tables des familles alliées à la descendance de William Telfer Bald 186 

Table générale du deuxième volume 187 



MAY 61976 



PLEASE DO NOT REMOVE 
CARDS OR SLIPS FROM THIS POCKET 

UNIVERSITY OF TORONTO LIBRARY 



es Duguay, Louis Eugène 
90 Généalogie de la famille 

D8 de Pierre Duguay, accompagnée 

V.2 de diverses notes historiques 



(3>